Luisita

Luisita

Nous sommes dans un petit village prospère, au milieu des vignes, sur la rive vaudoise du lac Léman.
« Après la longue journée des moissons, sous le soleil d’août, le père Baudruz, ses deux fils et sa bru se reposaient devant la ferme. Le père Baudruz atteignait ses soixante-dix ans, qu’il portait sans plier le dos, comme un fardeau proportionné à ses forces… »
Cette paix sera troublée par l’arrivée d’une nièce inconnue, orpheline, que le père Baudruz est bien obligé d’accepter dans sa maison. Luisita vient d’Argentine. Elle est très jeune et un peu trop belle…

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Robert Schumann, Fantasiestücke, Op. 73 – I. Zart und mit Ausdruck, interprété par Paul Pitman, Michael Arnold, Bang-Eun Lee (domaine public).

Livre ajouté le 28/04/2021.
Consulté ~3 075 fois

Lu par Pomme

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Isabelle, permettez-moi de vous remercier ici pour tous vos retours si enthousiastes sur les romans d’Edouard Rod. Je suis vraiment ravie de vous avoir fait ce plaisir. J’ai beaucoup aimé lire cet auteur nouveau pour moi, et nouveau sur le site.
    Je connaissais un peu le canton de Vaud, surtout les bords du Léman, magnifique! et récemment j’ai découvert le canton du Valais: quelle merveille! 2 régions désormais associés à E. Rod, et à vous, chère Isabelle.

  2. Une nouvelle aussi belle que tragique! Merci, chère Pomme, de l’avoir lue pour le grand plaisir de tous vos auditeurs!

    Félicitations également pour la présentation de toutes les oeuvres que vous interprétez, ainsi que pour le choix des illustrations et de la musique! Tout est parfait!

    MERCI!

  3. En effet, chère Claryssandre, un “festival Edouard Rod” car 4 autres nouvelles vont arriver très bientôt!
    Je rectifie: l’initiative de publier cet auteur ne me revient pas mais à une audiolectrice. Et je lui suis reconnaissante car j’ai eu plaisir à découvrir cet auteur.

  4. Grâce à vous, chère Pomme, avril 2021 sera le mois du Festival Rod Édouard ! Un feu d’artifice de lectures. Quel bonheur ! J’admire votre initiative qui tire de l’ombre cet auteur très plaisant. Il mérite vraiment d’être redécouvert. Un grand merci à vous ! Bien amicalement.