Jean-Christophe

Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L1, Chap.01 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L1, Chap.02 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L2, Chap.01 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L2, Chap.02 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L2, Chap.03 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L3, Chap.01 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L3, Chap.02 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

V10, L4 Chap.01 – Jean-Christophe (Volume 10 : La Nouvelle Journée)

Christophe connaît enfin le succès. « Son nom s’est imposé. L’âge est venu. Son cœur est toujours jeune, il n’a rien abdiqué de sa force et de sa foi. » Ce dernier volume s’ouvre sur un hommage vibrant à la Suisse, terre de liberté. Christophe y retrouve Grazia, devenue veuve. Il séjourne auprès d’elle à Rome, mais malgré leur forte attirance réciproque, Grazia refuse de l’épouser, et Christophe devra se satisfaire d’une amitié amoureuse, ardente mais toute platonique. De retour à Paris, il découvre Georges, le fils d’Olivier qui tombera amoureux d’Aurora, la fille de Grazia, et l’épousera. Le fils de Grazia meurt au terme d’une longue maladie et sa mère, épuisée, le suit dans la tombe. La guerre entre l’Allemagne et la France est désormais inévitable…
La santé de Christophe, déjà chancelante, décline rapidement et il va s’éteindre, seul mais rasséréné. « Les dernières pages reprennent les thèmes majeurs de la « vaste symphonie ». Au terme d’une existence si pleine, les images du passé reviennent en foule. […] Sur le rivage de la mort, ce qui jaillit tout naturellement des lèvres du grand musicien, c’est un « cantique à la vie ». » (Lagarde et Michard). « Seigneur, n’es-tu pas trop mécontent de ton serviteur ? J’ai fait si peu, j’ai lutté, j’ai souffert, j’ai erré, j’ai créé. Laisse-moi prendre haleine dans tes bras paternels. Un jour, je renaîtrai pour de nouveaux combats. »

(Grand merci à Pomme et Christine pour leur disponibilité sans faille et leur aide précieuse.)

Dixième volume de Jean-Christophe.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Franz Schubert, Quintette à cordes en Do majeur, D956 Op. 163: II. Adagio, interprété par I. Stern, P. Casals, P. Tortelier, A. Schneider, M. Katims (domaine public).

Livre audio ajouté le 10/07/2015.
Consulté ~8566

Lu par André Rannou

Suggestions

19 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je vous avais découvert sur la foire aux vanités,votre voix poussant mon intérêt pour vos lectures, j’avais écouté Dombey et fils puis sur ce roman aux tomes multiples,bravo et à bientôt!

  2. Merci, chère Chantal, pour votre appréciation, une belle récompense pour les longues heures consacrées à ce long roman.
    Avec ma sincère amitié.
    André Rannou

  3. Cher André Rannou,
    Merci beaucoup pour cette excellente lecture
    qui a accompagné mon confinement pendant quelques semaines.J’ai beaucoup apprécié le roman.
    Merci encore.
    bien amicalement
    Chantal Le Nestour

  4. Cher André Rannou, j’étais tellement secouée en “sortant” de l’écoute de ce grand roman, que je me sentais incapable de vous écrire. Pourtant, comment ne pas vous remercier ? Quel travail ! Jamais je n’aurais lu seule ce livre. Mais les mots me semblent toujours faibles. Il y a une telle asymétrie entre ce que vous donnez et mes commentaires. Ils valent toujours mieux que le silence !

  5. • • •More