Julie, ou La Nouvelle Héloïse

Julie, ou La Nouvelle Héloïse (Œuvre intégrale)

Julie, ou La Nouvelle Héloïse est un roman épistolaire de Jean-Jacques Rousseau paru en 1761 chez Marc-Michel Rey à Amsterdam. Maintes fois réédité, il a été l’un des plus grands succès de librairie de la fin du XVIIIe siècle, révélant ainsi la place faite à la sensibilité au temps des Lumières.
Intitulé à l’origine Lettres de deux amans, Habitans d’une petite ville au pied des Alpes, La Nouvelle Héloïse s’inspire de l’histoire d’Héloïse et de Pierre Abélard, de plus de vingt ans son aîné, où la passion amoureuse est dépassée pour céder la place à la renonciation sublimée. (Wikipédia)

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Saint-Preux : Aymeric,

Baron d’Étanges : Gustave,

Milord Edouard : Vincent de l’Épine,

M. de Wolmar : René Depasse,

Fanchon : Plume,

M. d’Orbe : Lemoko,

Julie : Pauline Pucciano,

Madame d’Orbes : Domi,

avec l’aimable participation de Naomi qui a lu la lettre d’Henriette à sa mère,

Coordination : Cocotte.

Références musicales :

Georg Philipp Telemann, Partita in Bb, interprété par Paul Arden-Taylor, Keith Lewis et Carol Holt (domaine public).

Livre ajouté le 28/04/2015.
Consulté ~19 465 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

19 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Marie-Thé
    Il s’agit d’un récapitulatif des parties enregistrées.
    Pour accéder aux zips, il faut cliquer sur la partie qui vous intéresse, et vous y trouverez le zip que vous voulez. J’espère que vous y arriverez facilement. Cette œuvre majeure de Rousseau est très bien interprétée.
    Si vous n’aimez pas la voix ou l’interprétation de certains donneurs de voix, pourquoi vous condamner à souffrir, alors que rien ne vous oblige à les écouter? c’est tellement plus simple de zapper leurs lectures et d’aller chercher parmi les presque 8000 lectures de la bibliothèque les voix que vous aimez? Et garder pour vous vos durs commentaires, qui n’ont d’autre effet que de peiner ceux qui ont mis tout leur cœur à faire plaisir aux audio lecteurs.
    Un chaleureux merci à Agathe, Bernard et Anika pour leur amical et encourageant soutien.
    Cocotte

  2. Cher Mostafa, d’au-delà les mers
    L’équipe est très touchée de votre aimable commentaire.
    Nous vous remercions vivement d’avoir pris la peine de nous dire votre satisfaction. C’est notre plus belle et plus encourageante récompense.
    Un grand et cordial bonjour à l’outre-mer.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Chère Eclat du Soleil
    Oh! Je suis désolée de ne voir votre si aimable commentaire qu’aujourd’hui! Veuillez m’excuser pour le grand, grand retard.
    Qu’on n’aime ou qu’on n’aime pas Rousseau, il n’en reste pas moins vrai qu’il s’agit là d’une ouvre majeure dans la littérature française.
    Les donneurs de voix ne sont pas forcément d’accord avec les sentiments exprimés par les auteurs de leurs lectures, mais il est bon aussi de les connaître, et un site comme Littérature audio propose les œuvres les plus importantes et les plus connues de l’Europe et du monde. Après les avoir lues ou écoutées, on sait pourquoi on les apprécie et pourquoi elles nous irritent.
    Toute l’équipe vous remercie chaleureusement pour votre commentaire.
    Amicalement
    Cocotte

  4. On ne saurait vous remercier pour cette admirable interprétation. Sachez que vos efforts ont des admirateurs outre-mers. Mille et un merci

  5. Bonjour à tous, et vraiment un énorme merci aux lecteurs et à Cocotte pour ce formidable travail. Sans votre lecture incarnée, qui donne vraiment vie aux personnages, je ne serais certainement jamais venue à bout de cet ouvrage, qui cependant vaut la peine d’être connu… même si je suis soulagée de découvrir que je ne suis pas la seule à être irritée par JJ Rousseau 🙂
    Je vais essayer de faire un billet sur mon blog, car il y a de quoi dire, et il faut pouvoir se délivrer un peu du poids de toute cette vertu dont l’auteur nous accable 🙂
    Mais je partage aussi l’avis que la langue de Rousseau est à la fois très belle et très précise, ce qui ma foi peut sembler essentiel pour un philosophe… mais qui n’est pas si courant.

  6. Chère Muriel
    Quelle récompense pour l’équipe qu’un beau commentaire comme le vôtre!
    Nous avons passé un très bon moment à mettre au point ce roman de Rousseau.
    Nous sommes ravis que notre travail vous ait plu.
    Cordialement
    Cocotte

  7. Chère Cocotte et tous,

    La dernière partie du livre 6 est une pure merveille, quelle profondeur, que d’émotions. J’aurais probablement arrêté de lire bien avant que d’y parvenir. J’ai, je l’avoue, sauté quelques passages du Livre 5 ; j’y reviendrai plus tard. J’ai passé 3 jours (et nuits) avec vous et JJR par delà le temps… Tenue en haleine par la beauté du texte, autant que par la puissante énergie de vos voix à son service. Trop bien ! 🙂

  8. Toute l’équipe est très touchée de votre commentaire, chère Muriel.
    Ce roman épistolaire de Rousseau nous semblait indispensable sur le site.
    Nous avons tous fait de notre mieux pour répondre aux attentes de nos audio lecteurs.
    Nous sommes très heureux que vous ayez apprécié ce projet collectif et que vous ayez pris la peine de nous dire votre satisfaction : c’est notre plus belle récompense
    Bien cordialement
    Cocotte, au nom de nous tous

  9. Bonjour à tous,

    Lectures admirables, quelle belle réussite ! Oui les personnages ont pris vie, c’est beau. Un grand merci à tous les DDV et à Cocotte.

    Je suis contente que plusieurs des oeuvres de JJ Rousseau aient été enregistrées, notamment son Émile. Vous nous offrez la possibilité de le connaître mieux, merci de nouveau. Pour moi, la Nouvelle Héloïse n’est donc pas son meilleur cru ; mais, grâce à vous tous, j’ai pu me faire une idée assez complète de ce grand succès du 18ème. J’en suis au Livre 5, je sature un peu,
    un peu too much JJ parfois, mais bon, peut-on toujours être au top ?! 🙂

    Merci pour ce merveilleux site et à bientôt.

  10. Merci Plume ! Pour être tout à fait honnête, je partage votre indécision… Ce que j’aime, surtout, c’est la langue de Rousseau, et sa philosophie. Mais ce grand personnage a quelque chose d’invinciblement irritant – les Confessions restent une oeuvre dérangeante même après plus de deux siècles. Et la confrontation des Confessions et de Julie laisse également à méditer…

  11. Je n’arrive pas trop à décider si j’aime ce roman ou non : il y a des moments où les personnages m’attendrissent, d’autres où ils m’énervent. Quant aux considérations philosophiques et sociales de Rousseau, c’est pareil : parfois elles m’amusent et m’intéressent, parfois elles m’ennuient. En tous cas, l’interprétation, elle me plaît beaucoup beaucoup. Un très grand bravo à Aymeric et Pauline Pucciano pour ce gros travail fait avec beaucoup de délicatesse et de talent. Ils ont su donner vie à leurs personnages.
    Amicalement,
    Plume

  12. Chère Elisa
    Nous avons tous fait aussi vite que possible, pour que nos fidèles auditeurs puissent connaître la fin de ce roman. Ce n’était pas toujours facile car certains d’entre nous ont des obligations personnelles et ne sont pas toujours disponibles. Il y a beaucoup de lettres et elles sont très longues.
    Nous sommes tous très heureux que vous ayez aimé cette œuvre, majeure de la littérature française.
    Merci d’avoir pris la peine de nous dire votre satisfaction. C’est un beau remerciement qui nous touche tous, beaucoup.
    Amicalement
    Cocotte

  13. Mille fois merci a toutes les lectrices et tous les lecteurs! J’ai tant attendu la suite de ce beau récit !