Jean-Baptiste van Loo - Portrait de Saint-Simon (1728, détail)

Mémoires, Extraits choisis, 1691-1701

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, n’a pas vingt ans quand il commence à noter ses souvenirs de cour, « écrivant à la diable pour l’immortalité » comme dit Chateaubriand. À sa mort, soixante ans plus tard, le manuscrit est enfermé et ne paraît qu’en 1829. Danse des spectres et jeu de massacre, les Mémoires sont le chef d’œuvre de l’écriture baroque, la vision de l’histoire d’un courtisan obsédé par la race et le rang, mais touchant au sublime par la vérité de sa peinture. Ce premier choix d’extraits se rapporte aux années 1691 à 1701.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 05/05/2010.
Consulté ~14425

Lu par Gustave

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Cette lecture est absolument extraordinaire ! Gustave a exactement la voix et la diction propres à mettre en évidence – je dirais presque à mettre en musique – le style incomparable de Saint-Simon. Je me réjouis de découvrir la suite de cette lecture. Merci de nous permettre de savourer ainsi la langue du grand mémorialiste.

  2. J’ai écouté avec délice l’ensemble des extraits des Mémoires. Merci mille fois pour cette lecture!

  3. Bonjour Gustave,

    Effectivement on ne peut qu’apprécier cette lecture, comparable à celle d’un professionnel.

    Pouvez-vous me dire quelle est l’édition utilisée pour la lecture de ces Mémoires, Extraits choisis.

    En effet, lorsque cela est possible, j’apprécie de synchroniser écoute et lecture.

    Avec mes remerciements.

    Bien à vous.

  4. Excusez-moi, ces jours-ci mon clavier débloque un peu…Suite pour Robert: je disais donc que de mon côté la lecture semble complète. Peut-être devriez-vous tenter un nouveau téléchargement…
    Je vous souhaite une bonne écoute de ce texte très intéressant proposé par Gustave.
    Bien à vous
    Sophie

  5. Cher Robert,
    Peut-être n’avez-vous pas retéléchargé l’envoi rectificatif de Gustade mon côté, ma lecture se termine par: “c’était une sorte de personnage…”

  6. Je confirme les propos de Domi01. Le fichier est amputé de sa fin, il se termine sur une phrase inachevée : «qui ne l’avait presque…». Durée totale : 36 minutes, et non 1 h 10.
    Bonne voix, belle voix claire, sonore, mais lecture un peu trop rapide, s’emballant et demandant une attention, une tension fortes parfois, d’où un risque de décrochage de l’auditeur.
    En tout cas, Gustave, mille mercis et vive vous.

  7. Merci mille fois ; nous allons pouvoir nous délecter de cette 1ère période.
    Inutile de dire que nous attendons impatiemment la 4ème partie….

  8. Ah la technique !
    Merci beaucoup de nous remettre la lecture complète. Si en plus, vous voulez bien nous prévenir quand ce sera fait, vous serez vraiment le plus prévenant des lecteurs….

  9. Un problème technique inexpliqué a manifestement amputé cette lecture, dont la durée est bien celle annoncée. Je veille à la recharger, étant entendu que le processus complet prend quelques jours…
    Avec mes excuses,
    Gustave

  10. Encore une redécouverte!
    Déjà lors de mes études j’avais beaucoup apprécié Saint-Simon que j’avais alors lu avec délectation.
    Il me revient après 40 ans et le bonheur est encore là avec en plus la voix agréable de Gustave qui se prête à merveille à cette lecture. Je l’en remercie donc vivement.

  11. Bonjour,
    J’apprécie beaucoup votre lecture de Saint-Simon ; quelle bonne idée d’exploiter cette mine d’or !
    Est-ce que vous pourriez vérifier l’enregistrement N°1 ? Il est annoncé pour une durée de 1h10, or je reçois un fichier audio de 36 mn, qui se termine de façon abrupte et dont la taille est très inférieure aux 2 autres. Voilà qui est très frustrant !
    Merci mille fois,
    Dominique

  12. Cher Gustave,
    Votre lecture a l’intonation très vivante et un bon rythme, tout en conservant de la mesure. On se plaît donc immédiatement, et sans fatigue, à écouter ce texte, qui est très intéressant et bien mis en valeur.

    ALK