Nicolas Chamfort

Caractères et anecdotes (Sélection)

« Chamfort était dans l’usage d’écrire chaque jour, sur de petits carrés de papier, les résultats de ses réflexions rédigées en maximes, les anecdotes qu’il avait apprises, les faits servant à l’histoire des mœurs, dont il avait été témoin dans le monde, enfin les mots piquans et les réparties ingénieuses qu’il avait entendus, et qui lui étaient échappés à lui-même. Il y règne la plus heureuse variété : la cour, la ville, hommes, femmes, gens de lettres, figurent tour-à-tour et presque ensemble dans cette scène mobile, comme ils figuraient dans celle du monde. » (Pierre René Auguis)

Moraliste, publiciste, historien et misanthrope à l’amertume railleuse, Chamfort (1740-1794) est d’une étonnante modernité. Ses Caractères et anecdotes sont sans doute le premier exemple de billets tels que nous les connaissons dans les blogs contemporains. On trouve déjà, dans ces textes de la fin du XVIIIème siècle, des mentions de buzz (« Faites-nous un peu d’opinion publique »), de communication gérée par des experts (« Ici, le roi fera tel geste, ici, le roi sourira… »), et d’innombrables potins « pipole ».

Les personnages nommés dans les billets le sont souvent par la seule initiale de leur nom : Monsieur de B., Madame de C., le duc de F…. Selon les commentateurs modernes, M. seul désignerait généralement Chamfort lui-même, qui se met donc en scène à la troisième personne.

« Le roi » peut être, indifféremment, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, qui est le contemporain de Chamfort, voire Louis XVI. Seul le contexte du billet permet de savoir duquel il est question.

Certains billets sont relatifs à des personnages connus seulement des spécialistes de la période, ou font référence à des événements si confidentiels qu’il a paru judicieux de ne pas en encombrer la lecture. Cela ne concerne qu’une cinquantaine de billets sur quelque six cent cinquante.

Ces anecdotes ne sont classées selon aucune thématique : on peut entamer l’audition en n’importe quel point des fichiers audio. La lecture suit le fil du texte de l’édition de référence (sauf les quelques omissions déjà mentionnées). Le texte a été arbitrairement divisé en quatre parties d’environ une heure.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 04/03/2016.
Consulté ~8091

Lu par Franz Carlier

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Salut Franz,

    J’ai commencé à écouter et ça me plait bien ! Je n’avais jamais entendu parler de cet auteur.
    L’avantage du format, c’est qu’on peut arrêter et reprendre n’importe où. Je me demande si je ne vais pas copier ça sur une clé usb pour écouter dans la voiture.

    Sur la forme, je suis bluffé par la qualité audio que tu es parvenu à obtenir avec du matos “amateur” … pas de bruit de fond, pas un souffle, pas une respiration, un niveau de reverb confortable … on a l’impression d’être assis à côté de toi ! Pas sûr que tu aurais pu faire mieux dans un studio pro !

    Benoît

  2. Bonjour cher Franz,

    J’étais un peu étonné de votre réponse à mon commentaire, vu que je ne me rappelais plus d’avoir entendu des anecdotes de Chamfort avant de vous écouter. Avais-je donc la science infuse???
    Non… heureusement. Je vous ai réécouté, et j’ai retrouvé ma citation sous votre voix, dans la deuxième partie, à partir de 8min et 13 secondes…
    Je vous laisse donc la joie de vous “re”découvrir!
    Bien amicalement, bien sûr!
    Ricou

  3. Un chaleureux merci pour vos aimables commentaires.

    (Cher colin, il n’y a jamais, jamais de honte à avoir d’ignorer un auteur : ignorer, c’est seulement “ne pas encore avoir rencontré” :-). Ravi que cette rencontre-ci vous ait plu !)

  4. Bonjour ,

    J’avoue à ma grande honte que je ne connaissais pas cet auteur ,mais grâce à vous et à votre voix parfaite c’est chose faîte .Merci

  5. Merci, cher Ricou !

    Ce sont les suggestions des audio-lecteurs qui me font choisir une oeuvre à lire, bien plus que mes envies ou une période.

    Vous pointez la citation la plus connue de Chamfort… mais vous ne l’entendrez pas dans ma lecture : elle appartient aux Maximes et Pensées, que je laisse à un autre DDV.

    Au plaisir de vous entendre vous aussi !

  6. Cher Franz,

    Merci pour cette publication originale!
    Depuis l’Histoire Romaine de Tite-Live, vous avez enjambé les siècles, dites-donc!
    Il a de petites perles dans ces anecdotes.
    Je n’en reprends qu’une, de mémoire: “en vivant avec les hommes, il faut que le cœur se brise ou se bronze”… bien vu!
    Je suis d’accord avec vous pour trouver beaucoup de passages très contemporains! Mais, si je peux me permettre un petit bémol, il me semble que “M” (Chamfort) est parfois bien désabusé. Simple avis personnel, qui n’enlève pas au charme de ses souvenirs.

    Bonne chance pour vos futurs projets!
    Vous avez une voix chaude et agréable…

    Ricou

  7. Merci, Ahmed,

    Oui, ma promesse, longtemps retardée par des soucis techniques, est enfin tenue. Je souhaite remercier ici très chaleureusement un anonyme aussi efficace que discret ;-), qui m’a aidé à résoudre ces soucis et m’a ainsi permis de former d’autres projets.

    J’espère que cette lecture vous plaira.

    Bien cordialement.

  8. Bonsoir cher Franz Carlier ,

    Je vous remercie de votre promesse qui est réalisé ,Heureux de vous écouter et je vous souhaite un agréable dimanche et un plus pour moi…

    Bien cordialement ,
    Ahmed