Peinture de jardin de la villa Livia à Rome

De la vie heureuse

De la vie heureuse, ou encore Du bonheur (en latin, De Vita beata) est un dialogue avec un interlocuteur imaginaire écrit par Sénèque le jeune vers 58 après Jésus Christ. L’œuvre est dédiée à Gallion, frère aîné de Sénèque. Son principal objet est de montrer que le bonheur n’est pas matériel, mais naît d’une vie en accord avec la vertu et la raison (selon les préceptes du stoïcisme) (source : Wikipedia).

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : M. Héron de Villefosse (1845-1919).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 19/01/2011.
Consulté ~36 681 fois

Lu par Thomas de Châtillon

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci de cette très belle lecture d’un texte intéressant qui a largement éclairé pour moi, qui connais mal la philosphie héllénistique, les enjeux exacts de l’opposition entre épicurisme et stoïcisme.

  2. Truc de défoncé Tomi-boy. Merci de ton temps et de ta voix, si un trésor pareil se distribuait en poudre je m’en tirerais une ligne sans hésitation. Mes plus sincères compliments

  3. Merci Thomas pour ce travail qui nous rend Sénèque vivant au coeur de notre siècle. Je pense que c’est un beau cadeau qui nous facilite la t^che: écouter aisément Sénèque nous parler

  4. Trop d’la balle (sincèrement).

    Je vous pris de recevoir, Messire, l’expression de mes sentiments distingués.

    Ave Thomas!

    Jeromus Lavillus

  5. les mots ne sauraient assez vous remercier pour cette lecture vivifiante, au flux éternel.

    meilleures salutations.
    HASSAN

  6. Cher Thomas

    Je vous remercie et vous felicite pour ce magnifique travail, comme a votre habitude 🙂

    Sincerement,
    Alice

  7. Cher Thomas,

    Mes plus chaleureuses félicitations pour cette lecture très inspirée d’une oeuvre d’une éternelle jeunesse.

    Bien cordialement,

    Emmanuel

  8. Cher Thomas
    C’est avec impatience que j’attendais cette lecture! Connaissant votre travail, je sais qu’il va être d’un rendu…parfait 😉
    D’avance, je vous en remercie.
    À bientôt
    Sophie