L'Arrêt de Zeus

L’Arrêt de Zeus

Ou comment Apollon se fait éconduire par une boulangère… Ce plaisant conte grec est paru dans le magazine La Vie littéraire en 1901.

« Apollon se tourna vers Hermès.
– On dirait que tu vantes leur vertu à dessein. Sont-elles réellement si inflexibles ?
– Fabuleusement inflexibles, ô fils de Latone !
– Tiens !… penses-tu qu’il y en ait une seule capable de me résister ?
– Je pense que oui !
– À moi, Apollon ?
– Oui, dieu du soleil !
– À moi, qui l’affolerai de poésie, la charmerai de chant et de musique ?
– Oui, dieu du soleil !
– Si tu étais une divinité honnête, je te proposerais un pari ; mais toi, destructeur d’Argos, dès que tu auras perdu, tu te sauveras avec tes sandales ailées, ton caducée, et adieu le pari !
– Non ! J’appuierai une main sur la terre, l’autre sur la mer et je jurerai par Hadès. Tu sais que même les magistrats d’Athènes tiennent pareil serment.
– Pas tant que ça, mais n’importe ! Si tu perds, tu me livreras à Trinacrie un troupeau de bœufs à longues cornes volés où tu voudras. Tu m’as joué pareil tour quand tu n’étais qu’un jouvenceau. »

Traduction : V.A.C. de Zabiello (1901).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 05/03/2019.
Consulté ~2 815 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.