David Balfour

Enlevé !, ou Les Aventures de David Balfour

« Je ne sais si j’avais réellement peur ; mais mon cœur battait comme celui d’un oiseau, à petits coups précipités ; et mes yeux étaient si troublés que je les frottais continuellement, sans arriver à les éclaircir.
D’espoir, je n’en avais aucun ; mais au contraire une sorte de rage désespérée à l’égard du monde entier, qui me faisait aspirer à vendre ma vie le plus chèrement possible. Je voulus prier, je m’en souviens, mais cette sorte de précipitation qui emportait mon esprit, comme si j’avais couru, m’empêchait de trouver les mots ; et je me bornai à souhaiter que l’affaire s’engageât et que tout fût fini. »

Enlevé !, ou Les Aventures de David Balfour convie le lecteur à une plongée saisissante dans l’Écosse du XVIIIème siècle. Combats en mer, fuites éperdues sur la lande, rencontres avec de farouches et nobles highlanders, c’est tout le génie narratif de Stevenson qui éclate à chaque page.

Peu d’auteurs savent comme lui donner au récit d’aventure une telle crédibilité. L’auteur de L’Île au trésor sait aussi faire naître une émotion poignante de personnages attachants et souvent remarquablement ambigus : ainsi Alan Breck Stewark, brave et noble higlander, achève les blessés sans l’ombre d’une émotion ; quant au capitaine Hoseason, bandit sans foi ni loi qui n’est pas sans rappeler par certains aspects Long John Silver, il peut faire preuve d’une étonnante sentimentalité.
Chez Stevenson, les frontières entre le bien et le mal sont toujours brouillées, et c’est l’une des raisons qui rend ses romans d’aventure tellement fascinants.

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Baba Mo Leanabh, interprété par Jock Tamson’s Bairns (licence Cc-By-Nc-Sa-2.5).

Livre audio ajouté le 25/06/2016.
Consulté ~19 817 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

43 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci à vous Natacha, heureux de vous retrouver dans les Highlands ! Je me réjouis toujours de faire découvrir ce roman moins connu de Stevenson, qui a vraiment à mes yeux un charme particulier.
    Je n’ai pas prévu pour l’instant de lire “Catriona” qui en est la suite… mais on peut considérer que l’histoire arrive à peu près à son terme à la fin de “Enlevé…” pour la plupart des personnages.
    Mais évidemment on a envie d’en savoir plus, je vous comprends 🙂
    Peut-être trouverai-je la motivation un peu plus tard, ou un autre donneur de voix.
    Au plaisir de vous retrouver au fil d’autres lectures.

  2. J’ai beaucoup apprécié cette lecture. C’est toujours un plaisir de retrouver votre voix et votre diction qui s’adaptent tout à fait au “charme nonchalant” de ce roman. Je suis aussi, comme bien d’autres, restée sur ma faim à la fin mais, apparemment, la 2e partie n’est pas aussi passionnante alors j’arriverais peut-être à me consoler que vous ne l’ayez pas (encore) lue.
    Merci de m’avoir permis de découvrir ce roman que je ne connaissais pas et avec lequel j’ai passé un agréable moment.

  3. La version d’Hugo Pratt est effectivement plus vaste qu’on ne le croit, et recèle de nombreuses perles méconnues. Les adaptations de “L’île au trésor” et “Enlevé!” ont été heureusement rééditées,à une époque, elle était effectivement assez rare (je l’avais acquis vraiment par hasard.

    En effet, “Enlevé!” s’achève assez brutalement, on reste un peu sur sa faim, et le lecteur a enve de connaître la suite (ce qui montre quand même le génie de Stevenson pour nous captiver). Il me faudra le relire de toute façon! Merci encore!

  4. • • •More