Ilya Repin - Paysage d'été, Vera Alekseyevna Repina sur un pont à Abramtsevo (1879)

Après la fête

Une des rares nouvelles de Tchekhov (Revue bleue, 1913) légalement publiable en français, Après la fête est l’histoire de la querelle d’un couple : le jour de la fête de son mari Pierre Dmitricht, Olga Michailova quitte les invités qui l’exaspèrent avec leurs discussions et leurs bavardages pour réfléchir et se calmer dans le jardin. Elle constate tout ce qui se brise dans leur union, en veut à son mari de lui cacher trop de choses ; Tchekhov analyse longuement leur incompréhension mutuelle. La rancœur d’Olga atteint l’hystérie…
Il se trouve qu’elle est enceinte et prête à accoucher….

Une étude proche de celle du docteur Tchekhov de La Salle nº6 et de Ma femme.

 

Traduction : G. Savitch et Ernest Jaubert (1856-1942).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 07/04/2015.
Consulté ~628 746 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Facile à comprendre,mon cher Colin! Dans ma jeunesse lointaine,j’ai fréquenté deux ans des cours de russe aux LANGUES ORIENTALES et ai gardé quelques souvenirs!Après demain,trois nouveaux Tchekhov,dénichés par Christine dans des Revues de 1892,,pour votre plaisir

  2. Bonjour,
    Très surpris par cette nouvelle ,comment réussissez vous à prononcer ces noms si difficiles pour le commun des mortels .Accent parfait n’en déplaise à certain !

  3. Je suis d’accord avec vous, Monsieur Depasse, du Tchekhov, on en voudrait plus ! Merci pour cette nouvelle, où l’on retrouve bien la “patte” des grands écrivains russes, fins observateurs de l’âme humaine, et qui savent la décrire sans fard comme aucun autres…
    Je n’avais pas encore écouté les deux autres nouvelles que vous avez enregistrées, je vais filer les télécharger : deux moments de plaisir en perspective pour ce we 🙂
    Encore merci !

  4. Ce magnifique Tchekhov connaît bien le cœur des humains
    il dissèque… Merci René Dépasse. Mais parmi ses courts récits, mon préféré est La Salle 6. Je l’avais entendu à la radio il y a 12 oû 15 ans. Au plaisir de vous entendre.

  5. Merci pour cette subtile nouvelle que je ne connaissais pas du tout, ainsi que pour tous les récits de Tchekhov que vous avez lus. J’ai particulièrement apprécié “Ma femme”.

    Vous qui êtes un amateur de Montaigne, j’espère vous entendre bientôt nous lire du Plutarque, assez peu représenté jusqu’à présent sur ce site. Ses Vies comme ses Œuvres morales sont à plusieurs égards des textes plaisants à lire et à relire, donc à écouter !

    Cordialement