L’Araignée

L’Araignée

Nouvelle sur la sujétion au jeu parue dans le recueil Contes de la primevère en 1897.

Le début : « Avez-vous remarqué, en automne, au long des treilles déjà mûres ou parmi les buissons déjà rougis, ces grandes et légères toiles d’araignée, d’un dessin géométrique si parfait et en même temps si artiste, – frêles rosaces brodées à jour comme de fines dentelles, où la rosée suspend des perles minuscules et qui durent à peine une journée ? Ces toiles soyeuses et ajourées, auxquelles les paysans de chez moi donnent le joli nom d’airantèles, sont l’œuvre d’une industrieuse araignée à l’abdomen brun rebondi et décoré d’une croix d’or pâle, qui porte l’appellation scientifique d’épeire diadème. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 18/10/2019.
Consulté ~3 517 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.