Tite Live

Histoire romaine (Livre I, Parties 1 et 2)

Donneur de voix : Franz Carlier | Durée : 55min | Genre : Histoire

Tite Live

« « Va, dit-il [Romulus], annoncer à tes concitoyens que cette ville que j’ai fondée, ma Rome, sera la reine du monde ; telle est la volonté du ciel. Que les Romains se livrent donc tout entiers à la science de la guerre ; qu’ils sachent, et après eux leurs descendants, que nulle puissance humaine ne pourra résister aux armes de Rome. » » « Il est étonnant qu’on ait si facilement ajouté foi à un pareil discours […] », (I, 16, 7-8).

La division des livres en parties respecte celle de la traduction de référence.

Accéder aux parties suivantes : Parties 3 et 4, Parties 5 et 6, Partie 7, Partie 8.

Traduction : Désiré Nisard (1806–1888).

Livre I, Première partie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)

Livre I, Deuxième partie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 13/03/2015.
Consulté ~16 893 fois

Lu par Franz Carlier

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ce site est vraiment incroyable, merci Franz, Tite-Live, voilà qui me rappelle des souvenirs de latin, cela vaut bien un vingtième coeur !
    Bravo et merci

  2. Petite hésitation dans la voix, les toutes premières minutes pour atteindre rapidement une vitesse de lecture et des intonations très agréable

  3. Un très chaleureux merci aux quelque 450 premiers visiteurs (ce lundi soir) de ce premier billet, et aux 17 qui l’ont aimé (en cliquant le petit cœur :-)). C’est très encourageant, et m’incite à vous promettre la suite (parties 3 et 4 : Numa Pompilius, Tullus Hostilius, les Horaces et les Curiaces, la destruction d’Albe…) pour bientôt ! C’est dans la boîte, il ne me reste qu’à nettoyer les fichiers. Encore merci !

  4. Bravo Franz; c’est très agréable de t’écouter lire.
    Belle façon de se replonger dans l’histoire de Rome.

  5. Merci !
    Le travail jusqu’ici est tout juste modéré. Ce n’est que si j’arrive au bout des 35 livres restants de l’œuvre (sur 150) qu’il pourra être considéré comme titanesque…
    J’espère surtout rester bon lecteur !