Teodor Axentowicz, Le Vieil Homme et un fantôme (190?).

Ce que j’ai vu en rêve

Une triste histoire de famille intitulée par Léon Tolstoï Ce que j’ai vu en rêve parue en 1889.

« Ma fille n’existe plus pour moi ! Tu m’entends, elle n’existe plus. Mais je ne puis pas la laisser sur le pavé. Je ferai le nécessaire pour qu’elle puisse vivre à son gré, mais je ne la connais plus. Oui, oui… jamais je n’aurais pu imaginer rien de semblable. C’est affreux, affreux…
[…]
Au nom de Dieu, n’en parlons plus ! J’ai assez souffert. Maintenant je n’ai plus qu’un seul désir : prendre les dispositions nécessaires pour qu’elle ne soit un fardeau pour personne et puisse arranger sa vie à elle ; nous autres, nous resterons de notre côté, sans la connaître. C’est tout ce que je puis faire. »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : J.-Wladimir Bienstock (1868-1933).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 29/10/2017.
Consulté ~6 594 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.