A. Smirnov, L’Incendie de Moscou en septembre 1812 (1813)

Guerre et Paix (Seconde Partie : Chapitre 06)

Koutouzow fait mander le prince André au quartier général. Dans l’attente d’être reçu, Bolkonsky et Denissow se rencontrent et échangent quelques mots. Cette entrevue réveille chez André le souvenir de Natacha, et les pénibles pensées qui commençaient à s’estomper dans son esprit lui font de la peine et du plaisir à la fois. Julie Droubetzkoï malmène quelque peu Pierre dans un échange badin. Pierre rentre chez lui et trouve les deux dernières affiches du comte Rostoptchine et comprend pour la première fois que les Français viendraient assurément à Moscou, et il quitte la ville. Plus il s’éloigne de Moscou, plus il se sent envahi par une agitation inquiète mêlée à une satisfaction intime déjà éprouvée pendant le séjour de l’Empereur à Moscou, lorsqu’il s’était agi de se décider à un sacrifice. Il en éprouve une jouissance indicible.

Guerre et Paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Nikolaï Rimsky-Korsakov, Grande Pâque, interprété par l’Orchestre de la Suisse Romande, dirigé par Ernest Ansermet (1957, domaine public).

Nikolaï Rimski-Korsakov, Capriccio Espagnol, Op. 34, interprété par l’Orchestre Philharmonique de Berlin, dirigé par L. Maazel (1961, domaine public).

Nikolaï Rimsky-Korsakov, Concertantes – Vol Bourdon, interprété par David Oistrakh, Sviatoslav Knuchevitski (1952, domaine public).

Nikolaï Rimsky-Korsakov, Fantaisie de concert sur des thèmes russes – Op. 33, interprété par Nathan Milstein et l’Orchestre Symphonique de Pittsburgh, dirigé par Robert Irving (1960, domaine public).

Livre ajouté le 05/02/2020.
Consulté ~5 244 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

16 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Aurélie,
    Comme vous pouvez le lire ci-dessus, nous avons commencé à diffuser la partie III (chapitres 1 et 2). Nous enregistrons en outre le chapitre 3 de la partie III, qui sera mis en ligne prochainement.
    Merci de votre intérêt pour notre lecture !

  2. Bravo et merci pour cette magnifique fresque parfaitement mise en voix et en musique. Hâte d’écouter la suite !

  3. une œuvre majeure lue de façon magistrale, Vraiment génial. J’ai hâte d’écouter la suite !!! .

  4. Chère Eve,

    Merci pour votre sympathique et précieux petit mot d’encouragement! Evidemment, nous travaillons à la suite ! A bientôt ;-).

  5. Merci lolomosquito !
    Nous continuons à avancer sur ce projet très sûrement. Il nous faudra encore un certain temps, mais vous pourrez écouter alors la totalité, qui fera sans doute une soixantaine d’heures.
    A bientôt donc 😉 !

  6. Vivement la fin, que j’attends impatiemment pour tout écouter d’un bloc.

    Les passages que j’ai téléchargés deci-delà me laissent entrevoir un travail somptueux.

  7. Bonjour Charlotte,

    Merci pour votre mot !

    Trois volumes, 17 chapitres… L’enregistrement de cette oeuvre est passionnante mais aussi un travail de longue haleine. Aussi le témoignage de votre hâte est, comme tous les commentaires que nous recevons, un encouragement précieux que nous recevons avec grand plaisir !

    Nous avons attaqués la troisième et dernière partie avec autant de passion que les précédentes… A bientôt, donc ! 😉

  8. J’ai écouté avec plaisir les précédentes parties.
    Quelle joie lorsque j’ai vu ce nouveau chapitre !
    Merci à vous deux. Bonne continuation pour la suite de l’enregistrement.
    J’ai hâte de vous entendre encore !

  9. Merci à vous Lïat, Ceusette et Fabien !
    Ce chapitre, plus court que les autres, clôt la deuxième partie. Nous attaquons donc maintenant la troisième et dernière partie, “Borodino, les français à Moscou”. A très bientôt, et soyez remerciés pour vos encouragements infiniment précieux !