Léon Tolstoï

La Mort d’Ivan Ilitch

Léon Tolstoï, dans cette célèbre agonie littéraire, accompagne au seuil de la mort Ivan Ilitch, magistrat de 45 ans victime d’une maladie incurable ; sa vie était heureuse et il se demande pourquoi il meurt, mais l’imminence de la mort lui ouvre les yeux sur lui-même et il découvre qu’il n’est pas aussi innocent qu’il le croyait. Crainte, rébellion, désespoir avant une courte sorte de transfiguration…

Traduction : J.-W. Bienstock (1868-1933).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 19/11/2009.
Consulté ~25894

Lu par René Depasse

Suggestions

12 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je voudrais remercier vivement M. Depasse pour sa lecture admirable. Il y a dans son interprétation quelque chose qui rappelle ces grands acteurs qu’étaient Sacha Guitry et Philippe Noiret. En tout cas c’est un plaisir que d’écouter cette voix “à l’ancienne”.

  2. Un livre pour grandir certainement.

    ––
    Emile docteur de marine et spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez l’adolescent

  3. Admirable lecture de ce fabuleux roman. Un détachement suffisant du conteur pour laisser la place à l’imaginaire de cet âme en route vers sa fin tragique. Mon père fut heureux d’entendre cet histoire qui le concerne tant et qu’il n’avait jamais lu. Merci à Tolstoï et M. Depasse.

  4. Je souhaite remercier monsieur Depasse pour son admirable lecture de Tolstoi, et de La mort d’Ivan Ilitch, en particulier. Son ton légèrement trainant, ironique et désabusé accompagne magistralement les étapes de cette marche funèbre qu’est sans doute chaque vie humaine,tout en consolant le lecteur (l’auditeur) de cette perspective douloureuse.
    Le texte et l’interprétation sont magnifiques.

  5. Merci, pour la découverte de ce chirurgien de l’âme humaine. A la fin on à l’impression de faire le voyage avec lui tellement c’est prenant.

  6. Décidement, les derniers enregistrements que vous lisez (Mirbeau) ” mémoire pour un avocat” donne vraiment pas envie de se marier…hi,hi