Jules Verne en 1892

Autour de la Lune

• • •More

Ce roman constitue la suite de De la Terre à la Lune.
Tiré par un gigantesque canon, l’obus imaginé par l’ingénieur Barbicane se dirige maintenant vers la Lune, et les trois passagers qui y ont pris place vont être les témoins d’extraordinaires événements : la découverte de l’apesanteur qui les fait flotter à l’intérieur de leur projectile ; la rencontre avec un astéroïde qui modifie leur trajectoire ; et enfin le survol de la Lune. Mais bientôt va se poser une angoissante question : parviendront-ils à se poser sur la Lune ?


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Butterfly tea, Fly me to the moon, extrait de l’album Drama emotion (licence CC-By-Nc-Sa-2.0).

Livre audio gratuit ajouté le 20/01/2011.
Consulté ~123882

Lu par Orangeno

Suggestions

29 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci pour cette lecture. J’ai trouvé sympa la musique d’intro 🙂 elle me “Plonge” un peu dans le roman au début de chaque chapitre 🙂

  2. Comme pour “De la Terre à la Lune”, je n’ai pas été conquis par le roman…
    Merci cependant pour votre lecture !

  3. Bonjour,

    Il vaut mieux lire Lorca, Baudelaire, Apollinaire, Bashô ou Santoka que le coyonnnades que je commettais il n’y a pas si longtemps.

    Je n’en suis pas moins ravi de croiser un microbien. La revue d’Eric Dejaeger était l’une de mes préférées, on y lisait d’excellents textes. On peut néanmoins suivre le gars Rico sur son site ou en achetant ses livres.

    Cordialement,

    Marc Bonetto.

  4. Bonjour …

    Un homonyme marseillais quoiqu ‘ il en soit !
    Porté sur la chose ! Le haïku , s ‘ entend !
    ” Ah ! Tâtons ” , ” Obscénités ” … sont-ce des commissions de votre esprit tourné vers … la Lune et ses dependances ! Lune dans le sens BRASSENS ! ” … j’ lui enseignais l’ moyen de bientôt faire fortune
    en bougeant l ‘ endroit où l’ dos r’ ssemble à la Lune … ” ou … ” … y’a cent-sept ans , qui dit mieux , qu’j ‘ ai pas vu la Lune … ” ( il m ‘ arrive de les chanter … elles et tout BRASSENS , pour me donner du coeur à l ‘ ouvrage domestique ! ).
    Je … confesse n ‘ avoir lu de … vous ? ( ah ! les homonymes ! Ils viennent de me jouer un petit tour … et ici-même encore ! Et Jules VERNE encore dans le coup ! ) que ce qui m ‘ est tombé sous les yeux dans ” PLOC ” ou d ‘ autres ” fanzines ” dédiés .Ai-je raté quelque chose dans mon existence ?

    Lune ! un peu beaucoup
    à la folie plus du tout
    t ‘ effeuille la Nuit

    … mon cordial et marseillais et haïkuste salut !

  5. Merci pour votre lecture d’un roman que j’avais trouvé particulièrement rébarbatif quand je le découvris, il y a plus de quarante-cinq ans. Vous l’avez rendu lisible… ou audible.
    Cordialement.

  6. • • •More