Les Histoires de Jean Marie Cabidoulin

Les Histoires de Jean-Marie Cabidoulin

La baleinier, commandé par le commandant Bourcart, quitte le Havre pour l’océan Pacifique. Parmi l’équipage, un vieux matelot, très pessimiste de nature, qui prévoit toujours le pire, ne cesse de raconter à ses compagnons les histoires les plus épouvantables sur l’océan et ses monstres. La pêche à la baleine est plutôt remplie de succès, jusqu’à ce que surviennent des événements mystérieux, de plus en plus fréquents : s’agit il de phénomènes naturels ou bien d’un monstre marin ? Jean-Marie Cabidoulin connait la réponse.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Piotr Ilich Tchaïkovski, The Nutcracker, Op. 71a, Act II, No.14. The Magic Castle in the Kingdom of Sweets (European Archive, domaine public).

Livre ajouté le 10/09/2020.
Consulté ~7 030 fois

Lu par Pomme

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Ah! je comprends alors votre enthousiasme, Carole, à découvrir ce roman si richement documenté, en effet.
    Et je suis ravie pour votre “bonne humeur”!

  2. Ma chère pomme,
    quel bonheur de se plonger dans l’écoute de Jules Verne , dans ce roman qui n’est pas très connu. Au début le roman évoque d’une certaine façon une forme de reportage ou de documentaire sur l’univers des baleiniers. Pour ma part j’ai voyagé pleines de curiosité sur ce beau trois-mâts, sur le Pacifique, jusqu’au Cap Horn . Le style (cette prose toujours magnifique » et ces histoires carrées et pleines d’énergie à la « Jules Verne » , cela met vraiment de bonne humeur
    un grand merci !!!!

  3. En effet, Natisca, les pêcheurs ne luttaient pas seulement avec ces énormes bêtes, mais avec des hommes aussi!

  4. @ CAROLE
    Bonjour à vous !
    Je reponds sur la première page venue car sur le ” Livre d ‘ or ” il me faut faire défiler 12 années de messages pour arriver en terre promise … le bas de la page ! J ‘ ai bien sûr cherché un raccourci … sans le trouver !
    Eh bien ! l ‘ operation de sauvetage a parfaitement réussi ! Merci !
    Ça n ‘ a plus d ‘ importance maintenant mais sachez malgré tout que le problème que vous avez détecté n ‘ était qu ‘ un noeud par-dessus un autre noeud ! J ‘ avais tenté une seconde adresse parce qu ‘ avec la première c ‘ etait la vis sans fin .

    Je vous souhaite une bonne journée.
    Cordial salut !

  5. C’est vrai, chère Pascalette, que l’intrigue tarde un peu à venir. Ce J. Verne n’a pas le punch des autres! J’ai eu toutefois, bien du plaisir à le lire.
    A “très bientôt”.

  6. Merci chère Pomme pour cette lecture. C’est toujours un plaisir de vous entendre. Ce roman est bien agréable même si l’intrigue est un peu longue à venir. A très bientôt !

  7. Alors, la soirée était-elle bonne, Le Barbon?

    Oui, très bonne. Il me reste trois fichiers à écouter. J’aime Verne entre autres pour la richesse de son vocabulaire technique, et sa langue est rigoureuse.
    Je vais d’ailleurs ensuite écouter «la Destinée de Jean Morénas» du même auteur, lue par le célèbre René Depasse.
    À la prochaine, Dame Pomme.

  8. @ Christine SETRIN ou Vincent de l ‘ ÉPINE ou…

    Je n ‘ ai d ‘ autre recours que venir sur la première page venue , en l ‘ occurrence la dernière des commentaires , pour lancer un ” S.O.S Dépannage ” !
    Depuis trois jours je suis déconnecté du ” Forum ” … et pas moyen de m ‘ y reconnecter !
    On me dit que mon identifiant y est inconnu … et si j ‘ essaie de me reenregistrer … qu ‘ il est déjà pris ! Ah ?!
    Comptant sur votre intervention pour retablir les choses en l ‘ état…
    mon grand merci et mon cordial salut !