Les Naufragés du Jonathan, par George Roux (Éditions Hetzel, 1909)

Les Naufragés du Jonathan

« Le Kaw-djer avait gagné l’extrémité du morne au pied duquel était bâtie la maison. De là, il découvrait une grande étendue de mer, et ses regards se portèrent instinctivement vers le Sud, dans la direction de ces derniers sommets de la terre américaine, qui constituent l’archipel du cap Horn.

Lui faudrait-il aller jusque-là pour trouver un sol libre ?… Plus loin encore peut-être ?… Par la pensée, il franchissait le cercle polaire, il se perdait à travers les immenses régions de l’Antarctique dont le mystère impénétrable brave les plus intrépides découvreurs… »

En 1881, le clipper Jonathan, qui transporte mille colons américains vers l’Afrique australe, s’échoue sur l’île Hoste, près du Cap Horn, aux confins de la Magellanie. Là vit le Kaw-Djer, anarchiste libertaire réfugié en cette dernière terre libre du bout du monde.

Comment cette population hétéroclite va-t-elle pouvoir survivre pour devenir une colonie, puis un peuple ? Survivra-t-elle à la peur, à la fureur, à la famine et à la guerre ? Et quel extraordinaire voyage intérieur le Kaw-Djer, épris de liberté et d’indépendance, va-t-il devoir accomplir ?

Pour Francis Lacassin, qui a écrit la préface de l’édition de 1978, ce beau roman, à la fin poignante, est très loin de l’image réductrice qu’on peut avoir de Jules Verne.

Le roman a fait l’objet d’une première publication en 1899 sous le nom En Magellanie. Après la mort de l’écrivain, son fils Michel (1861-1925) reprend le roman et l’édite en 1909.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Antonin Dvořák, Symphonie n°9 « du Nouveau Monde », op. 95, II. Largo, interprétée par l’Orchestre Symphonique DuPage (licence Cc-By-Sa-3.0).

Livre audio ajouté le 16/12/2017.
Consulté ~20 450 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

63 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Mazerolles,
    Quel bonheur que votre commentaire. Je n’ai pas perdu mon temps en enregistrant ce roman :-), et vous me payez d’un seul coup de toutes mes peines. Il y a en effet beaucoup d’oeuvres à découvrir chez Jules Verne. Un autre donneur de voix, Bernard, enregistre actuellement lui aussi des romans ou des nouvelles de cet auteur qui sont peu connues elles aussi. “Un hivernage dans les glaces” vaut le détour.
    Grand merci à vous pour avoir pris le temps de me laisser ce petit mot, il ensoleille ma journée.
    Vincent

  2. Michel Strogoff a enchanté mon adolescence..mais ce livre lui est supérieur.Il est injustement méconnu.J’ai aimé votre lecture vraiment beaucoup.Merci.

  3. Merci à vous Trollus et Kadour, c’est vous qui me faites un beau cadeau de fin d’année avec votre petit mot. Je suis très heureux que ce roman vous ait plu, et d’avoir su vous transmettre mon enthousiasme.
    Excellente année 2018 à vous, pleine de belles découvertes littéraires !

  4. Cher Vincent,

    toute ma reconnaissance pour ce don où la littérature n’est pas un “divertissement” abêtissant, mais un plaisir enrichissant.
    Et chapeau pour le temps que vous y avez consacré !
    Conclure l’année avec ce roman est superbe !

    Encore merci et tous mes vœux pour une nouvelle année selon vos désirs,
    Kadour

  5. Voilà le roman fini…
    Snif…
    Mais quelle agréable découverte. Un Verne fort différent quoi que fort proche.
    En tout les cas, MERCI car quel plaisir que de vous ouïr dans cette lecture.
    Un cadeau somptueux pour ces festivités de fin d’année.
    Et comme vos autres lectures, vous contez à merveille, auX grandS plaisirS de vous réentendre prochainement!
    Auditivement votre,
    joyeuses fêtes à vous, le meilleur pour vous et encore des nombreuses lecture pour nous 😉

  6. J’ai été stupéfaite par le souffle qu’il faut pour lire cette oeuvre, la tenir sur le long terme, et c’est plus que réussi. Vous savez, c’est un vrai grand cadeau/don que vous faites à vos lecteurs

    J’adore les romans que j’aimais dans l’adolescence et les réentendre/et relire maintenant (d’où Stevenson, Verne, etc)

    Je vous souhaite de bonne fêtes, Vincent
    elisabeth
    Amitiés
    Elisabeth

  7. Bonsoir
    Merci beaucoup pour cette lecture. Je viens d’écouter les 2 premiers chapitres et je suis très curieuse de connaître la suite. Votre voix et votre ton mystérieux sont parfaits !
    Aurélie

  8. • • •More