Edouard Manet, la Corrida (1865)

Arènes sanglantes

Vicente Blasco Ibáñez, né le 29 janvier 1867 à Valence (Espagne) et mort à Menton le 28 janvier 1928, est un écrivain, journaliste et homme politique espagnol. Il est considéré comme un des plus grands romanciers de langue espagnole.

Plusieurs titres sont dans la bibliothèque de Littérature Audio : La Pared, Les Quatre Fils d’Ève, Compasión, La Cencerrada et Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse.

Arènes sanglantes (Sangre y arena) est un de ses romans les plus connus. Trois films ont été tirés de cette histoire, en 1922 (Rudolf Valentino), en 1941 (Tyrone Power) et en 1989 (Christopher Rydell).

Le rêve de tous les jeunes Espagnols est de revêtir un jour le costume de lumière, devenir torero, devenir célèbre, gagner beaucoup d’argent. Juan Gallardo, fils d’une veuve pauvre, est placé comme apprenti chez un cordonnier. Mais le gamin ne rêve que de taureaux et s’échappe pour aller « toréer » dans les villages.

À vingt ans, il reçoit l’alternative, devient riche et célèbre et épouse son amie d’enfance, Carmen. Son audace, son mépris du danger, lui apportent la gloire. Il rencontre une noble dame, Doña Sol, en devient éperdument amoureux, alors qu’il n’est, pour elle, qu’un agréable et éphémère divertissement. Et le drame va se jouer.

Traduction : Georges Hérelle (1848-1935).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 28/10/2017.
Consulté ~7252

Lu par Cocotte

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour, cher Christophe
    En effet, j’ai voulu enregistrer assez rapidement cette lecture que vous avez demandée, pour vous être agréable.
    J’espère que l’audition du livre ne vous décevra pas.
    L’enfant de volupté, ce sera pour dans quelques mois. ma liste de lectures en cours est encore bien longue.
    Merci pour vos suggestions, très intéressantes. Merci aussi pour votre aimable et encourageant commentaire.
    Cordialement
    Cocotte

  2. Bonjour Cocotte.
    Merci beaucoup d’avoir bien voulu enregistrer cette œuvre remarquable ! Je me lance de suite dans son écoute.
    Vous souhaitant plein de belles nouvelles lectures,
    Christophe