Victor Hugo, Notre-Dame de Paris - illustration avec Quasimodo

Notre-Dame de Paris

• • •More

On ne présente plus Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. Repris et réadapté sous des formes artistiques diverses, du cinéma au théâtre, de la comédie musicale au dessin animé, ce célèbre roman met en scène des personnages aussi profonds et pittoresques que ceux de Quasimodo, Esmeralda, Don Frollo et Phoebus.

Lu par Romy Riaud

Suggestions

133 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. merci Iman ! je ne te promets rien, nous avons tous un peu nos ecrivains de predilection et deplus, j’ai une longue liste de demandes qui m’attend ; Sand, Zola, Maupassant, Jane Ansten, C.perrault, A.Dumas…. Soit, je lis beaucoup pour l’asso et je ne m’en plainds pas, j’adore ça 🙂 Mais, il faut quand même que j’avance dans mes lectures prevues !
    Alors, prooooommmmmmmmiiiisssss, quand ma liste sera un peu “raccourcie”, je tenterais de trouver un Jules Vernes avec une petite pensée supplementaire pour toi ! En attendant, je te souhaite encore beaucoup de plaisir litteraire parmi nous !!

  2. superbe voix, superbe, excellente et douce
    je suis devenu amoureuse de ta voix ROMY, celle de gaiffe aussi et l’impécable extraordinaire René Depasse, je l’adore
    mais le cher à mon coeur c bien DAMIEN GENEVOIS, il a vraiment excellé dans les 2 romans de Jules Verne;
    ROMY, sil te plait, peu tu changer vers JULES VERNE et nous lire kekechose avec ta douce voix!!!!!! nimporte kel roman de jules verne
    oh pleaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaase! please!!!

  3. Merci beaucoup Imago,
    Ne vous inquiétez pas, c’est une question d’entrainement, de patience et de concentration. Ca vient avec le temps et je suis certaine que peu à peu vous trouverez votre rythme avec plaisir, autant que les auditeurs en auront à vous ecouter. Un petit “truc” : toujours essayer de prendre le temps, comme si vous vous racontiez une histoire. Allez, bon courage ! 🙂

  4. Je souhaite vous remercier personnellement, ne serait-ce que parce que vous réalisez un rêve d’enfant. Celui qui voulait lire Notre Dame de Paris et qui trouvait jeune le livre trop long pense à ce que l’enfant dirait s’il entendait une telle voix lui débiter. Arrivé à la fin de la nuit de noce du livre second, je puis vous dire comme le célèbre le narrateur, que je suis resté enfant. Merci pour tout, je voudrais pouvoir faire aussi bien que vous.

  5. Merci, A. Burak Keskin et Serge pour vos très gentils messages. Je vous trouve plein de tolerance, car les erreurs ne manquent pas ! Mais, j’ai pris plaisir à “jouer” cette longue et magnifique histoire, superbement ecrite par ce Cher Hugo et votre enthousiame me touche beaucoup. J’espère vous apporter souvent, un tel engouement. Bienvenue parmi nos auditeurs et longue vie à ce site qui reunis lecteurs et auditeurs, dans cet élan de plaisir et d’echanges. A très bientôt !

  6. Merci pour ce travail titanesque.Pour une première fois que j’écoute un livre audio,et ceci par le biais d’un ami,c’est une stisfaction totale.La langue française est une perfection lorsqu’on vous écoute……!!

  7. Merci beaucıup, vous êtes incroyable, je suis content d’avoir un site si utile sur internet, aussi pour les apprentis de la langue française

  8. Merci beaucoup Nicolas. C’est vrai, c’etait un long travail et un peu fastidieux. De nos jours, le Français de ce Cher HUGO ne nous est plus famillier. Mais, j’ai pris un immense plaisir à vous donner cette lecture, et malgrè mes defauts et fautes de prononciations, j’ai tenté de garder une concentration maximum sur ce texte.
    Je vous remercie de votre tolerance et je crois qu’à présent, je ne pourrais plus lire ” Nöel ! Nöel ! ” sans penser à votre message !! Encore Merci.

  9. Bonjour. Comment vous faire grief des quelques défauts de prononciation et hésitations qui émaillent la lecture d’un texte si long et si ardu ? La tâche que vous vous étiez assignée était proprement titanesque. Non seulement vous vous êtes dévouée pour faire ce travail de longue haleine mais en plus de cela vous nous avez offert une lecture captivante, vivante et agréable (je ne parviens plus à lire l’exclamation “Noël! Noël!” sans l’imaginer avec votre intonation !). Merci encore pour votre dévouement!

  10. Cher “un visiteur”, j’ai lu, bien sur, vos critiques avec beaucoup d’attention et je remercie Augustin, qui m’a “justifiée” par ses reponses. Je suis tout a fait respectueuse de votre point de vue, et de vos remarques. Vous êtes en droit de ne pas apprecier ma façon de lire et même ma voix, peut-on apprecier tout le monde ? J’ai même eu un sourire à la lecture de votre premier commentaire : ” Bon travail,malgrè […] ” Ca m’a permis de rajeunir de 40 ans, sur les bancs de l’ecole, au rendu d’une copie ! C’est bon un saut dans l’enfance. Chaque jour nous offre la possibilité de s’ameliorer et je ne manque pas de m’y essayer.
    Il y a beaucoup de donneurs de voix dans cette association, j’espère sincèrement que vous trouverez parmi eux, celui ou celle qui vous transmettra le pur plaisir de l’ecoute et de la detente car en ce monde, c’est une réelle
    necessité pour chacun. Romy

  11. je suis une étudiante de Langue Française et j’ADORE votre langue qui est elle mème poesie!! je trouve très important d’écouter une voix qui lit quelque chose d’infini come Hugo (ou Baudelaire ou n’importe qui!).
    Donc, merci, merci beaucoup!!!

  12. Je vous trouve particulièrement sévère puisque le texte me semble au contraire lu très posément ; mais soit, c’est votre point de vue, laissons maintenant à chacun le loisir de formuler le sien. Une critique qui ne s’exprime pas au nom de “l’auditeur” en général me semble à cet égard toujours plus fine (les autres commentaires le prouvent).

    Bien cordialement,

  13. Merci pour votre réponse.
    Une dernière remarque, importante à mon sens: le texte est toujours lu trop vite, aussi demande-t-il une attention ferme, studieuse, qui fatigue un peu l’auditeur et qui est peu compatible avec le loisir et la détente, bref avec le pur plaisir de l’écoute.

  14. Pour répondre au commentaire précédent : oui certes il peut y avoir des fautes de prononciation mais pensez qu’elles appartiennent à n’importe quelle lecture humaine et qu’elles ne sont bien sûr pas voulues. N’importe quel donneur de voix en fera l’expérience : lorsqu’on bute sur un mot au milieu d’un texte particulièrement long (comme celui-ci), il est très fastidieux de tout reprendre. Voilà pourquoi des fautes somme toute acceptables peuvent subsister ici.

  15. Bon travail malgré de nombreuses fautes de prononciation; entre autres: «théocratie» prononcé «théocrati», «ces quatre édifices» prononcé «ces quatre zédifices» (livre 3, chapitre Paris à vol d’oiseau).

  16. Merci d’avoir prêter votre voix pour l’enregistrement de ce merveilleux texte. Quand on ne peut plus lire c’est un bonheur de pouvoir revisiter ces texte grâce à vous. Encore merci

  17. Merci beaucoup ! Et ne vous inquiétez pas, vous m’aurez “sur le dos” encore longtemps ! Je vous souhaite de passer de bons moments, c’est ma plus grande satisfaction. A très bientôt. Romy

  18. Votre lecture est vraiment fantastique. Vous avez une voix qui s’accorde parfaitement avec le texte. J’espère que vous nous ferez profiter encore pour d’autres textes. Merci!

  19. J’en suis au septième livre et c’est un véritable bonheur d’avoir un appui de lecture. Lire en même temps tout en écoutant me révèle des choses que je n’avais pas vu la première fois que j’ai lu ce chef-d’oeuvre. Merci. C’est vraiment bien d’acorder votre temps pour la culture et l’amour de la littèrature.