Achille Devéria, Portrait de François Vidocq (XIXe)

Mémoires (Œuvre intégrale)

Eugène-François Vidocq, né le 24 juillet 1775 à Arras et mort le 11 mai 1857 à Paris, était un bagnard puis un policier français et enfin un détective privé.

Forçat évadé du bagne, il devient chef de la « brigade de sûreté ». À la tête de cette brigade qui devient par la suite le service de sûreté de la préfecture de police de Paris, ancêtre de la direction régionale de la police judiciaire parisienne, il est le père de la police judiciaire. Il est également le fondateur de la toute première agence de détectives privés de l’histoire.

Les Mémoires de Vidocq, chef de la police de sûreté jusqu’en 1827 en 4 volumes, maintenant disponibles dans leur intégralité, commencent avec une préface justificative de l’auteur.

Remarques :

Versions textes : Tome 01, Tome 02, Tome 03, Tome 04.

Livre audio ajouté le 19/11/2018.
Consulté ~18 232 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

41 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup, monsieur René Depasse, pour cet immense travail de lecture qui met à notre portée des mémoires aussi passionnants. Ce que j’ai préféré dans l’oeuvre c’est la partie où Vidocq est encore un voyou qui s’active sans vergogne dans les bas-fonds de la France révolutionnaire que l’on entrevoit, comme un décor d’arrière plan : la guillotine, le camp de Boulogne, la guerre navale contre les Anglais etc
    Je n’avais jamais vu les films sur Vidocq donc tout était nouveau pour moi.
    Bravo monsieur Depasse pour l’officier gascon en train de faire rentrer manu militari ses troupes à la caserne, c’était très rigolo.
    Je voudrais signaler à madame Sétrin que j’ai eu beaucoup de problèmes techniques, ayant téléchargé les chapitres un à un, car à partir d’un certain moment les liens n’étaient plus fiables et j’ai dû tous les renommer pour les remettre dans l’ordre.
    Bien cordialement à toute l’équipe

  2. • • •More