Max Rentel, Grand-Maman est la plus belle

La Muette

Cette charmante nouvelle La Muette, qui frise le tragique, n’est pas loin du conte de fées (deux miracles !), mais a certainement un fond d’authenticité.

« Une vieille femme filait, assise sur le gazon, au pied d’un grand hêtre. Derrière elle, une ravissante petite fille de quatre ans au plus, blonde comme les blés, rose comme une pomme d’apis, tendait ses petites mains potelées, tantôt vers la quenouille, tantôt vers le fuseau ; elle parvenait quelquefois à saisir l’un ou l’autre, et alors le fil de la vieille se cassait ; celle-ci grondait, mais doucement, comme grondent les grand’mères ; l’espiègle lui jetait ses bras autour du cou, et la gronderie expirait sous ses frais baisers. »

Cest le début del’histoire racontée par HenriVierne (1828-1886), journaliste de tendance bonapartiste, et père de Louis Vierne (1870-1937), célèbre organiste de Notre-Dame de Paris.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Max Rentel, Grand-Maman est la plus belle
Livre audio ajouté le 22/04/2015.
Consulté ~5 525 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.