Voltaire à sa table de travail

Dictionnaire philosophique : Guerre, Fanatisme

Dans ces deux articles on reconnaît le pacifiste Voltaire dès les premières lignes ! Pour lui la guerre est mercantile, criminelle, déraisonnable ; jeu puéril, absurde, odieux, elle permet à l’auteur de critiquer avec virulence le pouvoir absolu et ses liens avec la religion.

« La famine, la peste & la guerre sont les trois ingrédients les plus fameux de ce bas monde. […] C’est sans doute un très bel art que celui qui désole les campagnes, détruit les habitations, & fait périr année commune quarante mille hommes sur cent mille. […] Le merveilleux de cette entreprise infernale, c’est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux & invoque Dieu solennellement, avant d’aller exterminer son prochain. […] Ce qu’il y a de pis, c’est que la guerre est un fléau inévitable. » (Guerre)

« Car l’effet de la philosophie est de rendre l’ame tranquille, & le fanatisme est incompatible avec la tranquillité. Si notre sainte Religion a été si souvent corrompue par cette fureur infernale, c’est à la folie des hommes qu’il faut s’en prendre. » (Fanatisme)


Remarques :

Consulter les versions texte de ce livre audio : Guerre ; Fanatisme.

Livre audio gratuit ajouté le 10/06/2014.
Consulté ~7647

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.