L’Homme invisible

L’Homme invisible est un roman de science-fiction de H.G. Wells qui fut publié en 1897, soit un an avant La Guerre des mondes. Le scientifique Griffin, après des années de recherches et de dépenses qui l’ont ruiné, découvre la formule de l’invisibilité. Après l’avoir testée sur le chat d’une voisine, il décide d’en faire lui-même l’expérience. Il devient alors totalement invisible et, après quelques mésaventures cocasses, sombre progressivement dans la mégalomanie et la paranoïa meurtrière. Cette histoire, qui débute sur le ton de la comédie burlesque, finira par tourner au drame terrifiant, dont le héros inspire à la fois horreur et compassion.
Ce chef-d’œuvre de la littérature fantastique a été souvent adapté au cinéma, notamment en 1933 par James Whale, avec Claude Rains dans le rôle du héros. Signalons que ce film est disponible en VO sur YouTube.

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Achille Laurent (1901).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Wolfgang Amadeus Mozart, Horn Concerto N° 1 in D major K 412, 514/368b – 1. Allegro, interprété par Robert G. Patterson (avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Livre ajouté le 08/01/2017.
Consulté ~16 173 fois

Lu par André Rannou

Suggestions

25 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir
    À la demande d’André Rannou, j’ai supprimé les échanges de ces derniers jours, qui n’ont rien (ou peu) à voir avec cet audiolivre.
    À ce propos, Sautillant, Lïat, Claryssandre, il serait souhaitable, pour ce genre d’échange, que vous utilisiez un sujet de la section “Le Bar” de notre Forum…
    Merci d’avance 🙂 !!
    Bonne soirée,
    Ch.

  2. André RANNOU… Bonjour…

    Un an après mon écoute… mon baptême sur ” LA ”
    … je viens vous remercier pour cette lecture qui me procura quelques heures agréables… et que je vais d ‘ ailleurs refaire sous peu… tant j’ aime cette histoire. Je ne savais pas alors qu ‘ on pouvait laisser des commentaires… une opportunité que je n’ ai pas laissée passer depuis !

  3. Cher monsieur Rannou,
    Ce sera un plaisir d’écouter le dernier tome de ‘Dombey et fils’.
    Juste un mot pour préciser que, dans mon courriel précédent, j’avais indiqué le prénom de ‘Steven’ pour répondre à son commentaire demandant si vous étiez Québécois.

    -Mes ancêtres proviennent de la région de St-Malo!

  4. Re-merci cher Steven. Et bonne écoute de “La Foire aux Vanités”. Je finis d’enregistrer le dernier tome de “Dombey et fils”.
    Je suis originaire de la région de Quimper et suis actuellement à la retraite, après avoir enseigné l’anglais en lycée et en faculté.
    Hope you and your wife have a great time in California.

  5. (Steven)

    Cher monsieur Rannou,
    Un Québécois en reconnaît facilement un autre,
    et un Breton ne s’y trompe sûrement pas non plus !
    -Ces jours-ci, mon épouse et moi écoutons votre excellente
    lecture de La Foire aux Vanités.
    Merci !

    (D’un Québécois établi temporairement en Californie.)

  6. Merci pour votre lecture. Je trouve votre lecture très bonne, quoique le rythme un tout petit peu rapide. Êtes vous québecois? Le livre est vraiment bon et très drôle. merci, salutations.

  7. Enfin! je l’ai écouté… Et me suis aperçue au bout du 19ème chapitre que je l’avais déjà lu…

    Il est vrai que si j’étais invisible, j’en ferais des choses: chantage, vol, escroquerie etc… Que je suis un brin déçue de son manque d’imagination… Mais la psychologie de l’homme invisible est assez complexe pour exciter l’intérêt.
    Encore merci Mr Ranou. Désormais je vous écoute sur ma chaine hi fi (que j’ai dû acheter n’étant pas invisible)et vous trouve d’autant plus merveilleux en stéréo.

  8. Merci beaucoup, Arnaud. Pour une raison que je ne m’explique pas, les deux derniers chapitres du roman et l’Epilogue n’ont en effet pas été mis en ligne. Je vais m’employer à combler cette lacune!

  9. Merci pour ce grands roman ! N’y a t il pas de suite après le chapitre 26 ? Griffin doit mener son dernier combat avec le Monde …

  10. Je vous remercie Nestor Plasma. J’avoue ne pas avoir examiné de près la traduction d’Achille Laurent avant de la lire à haute voix.Ce roman m’avait fait une forte impression lorsque je l’avais lu dans ma lointaine adolescence.

  11. Nestor Plasma s’est trompé, il parlait de “la Guerre des mondes”.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  12. Nestor Burma remercie André Rannou pour cette lecture agréable.
    A propos de la traduction, Nestor Burma a remarqué quelques bizarreries d’écriture, sans grande conséquence, comme “Le cadavre de l’hôtelier et du chien tigré n’était plus à sa place où je l’avais vu” (dernier fichier).

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  13. Bonjour,
    Sauf erreur, la traduction est d’Achille Laurent, et non pas de Henry Davray comme l’annonce André.
    Bonne année à toute l’équipe !!!
    FK

  14. Content d’être le premier à mettre un commentaire pour vous remercier de mettre à disposition ce nouveau grand classique de HG Wells. Merci ! Merci ! Merci mille fois.