Le Portrait de Dorian Gray

Le Portrait de Dorian Gray (Version 2)

Dorian Gray est un jeune dandy d’une grande beauté, perpétuellement en quête de plaisirs. Lorsqu’il aperçoit le portrait que son ami Basil Hallward a fait de lui, il fait le vœu d’être toujours semblable à cette image de jeunesse rayonnante. Son vœu est exaucé : Dorian Gray a beau sombrer peu à peu dans le vice, son visage demeure d’une pureté inaltérable. Mais le portrait, reflet de la noirceur de son âme, vieillit et devient de plus en plus grimaçant…

« Le but de la vie est le développement de la personnalité. Réaliser sa propre nature : c’est ce que nous tâchons tous de faire. Les hommes sont effrayés d’eux-mêmes aujourd’hui. Ils ont oublié le plus haut de tous les devoirs, le devoir que l’on se doit à soi-même. Naturellement ils sont charitables. Ils nourrissent le pauvre et vêtent le loqueteux ; mais ils laissent crever de faim leurs âmes et vont nus. Le courage nous a quittés ; peut-être n’en eûmes-nous jamais ! La terreur de la Société, qui est la base de toute morale, la terreur de Dieu, qui est le secret de la religion : voilà les deux choses qui nous gouvernent. Et encore… »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Traduction anonyme (1904).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre ajouté le 22/03/2019.
Consulté ~11 722 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

15 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Daniel LUTTRINGER… mon salut…

    Un texte qui vous convient très bien !
    Le thème de l ‘ histoire est magnifique… Las !
    L’ ecriture d ‘ Oscar WILDE est trop chichiteuse pour mon goût… ce Lord Henry qui cause en aphorismes et s’ écoute parler est insupportable…
    Pour une fois je préfère les adaptations… cinématographiques entre autres… à l ‘ oeuvre originale…
    Mon cordial salut…

  2. Attention chef d’œuvre!;) Mais quelle beauté! J’ai toujours été réticente à lire ce roman mais je sors de ma rencontre avec Dorian Gray totalement subjuguée!

    Merci beaucoup Mr Luttringer…. Si vous voulez progresser, j’ai une petite suggestion: rajoutez de la musique en introduction ou en fin de lecture.
    Mais à part ça votre lecture est une pure merveille!

    Bonne année à vous!

  3. Ah pardon, mes excuses. Comme j’habite le Limousin, les gens du sud à partir de Brive prononcent les mots avec un o ouvert (“rose” au lieu de “rôse” ou “épolle” au lieu de “épôle”), ce que j’ai entendu chez vous. L’Alsace et l’Angleterre, c’est très bien aussi 🙂

  4. Un donneur de vois alsacien qui aurait un petit accent du sud et dont l’ADN est à 75% anglais, ça donne… moi ?
    En ce qui concerne le mot-clé Irlande, je suppose que Christine s’en chargera !

  5. Bonjour
    J’ai découvert votre voix récemment en écoutant les 1ers chapitres de ce roman que j’ai lu de nombreuses fois et je me ferai un plaisir de continuer! J’aime bien votre petit accent du sud qui s’échappe ici et là.
    Si je puis me permettre, il faudrait plutôt le mot-clé Irlande plutôt que R-Uni pour Wilde comme pour ses autres textes lus.