Le Conomètre

Pour mesurer la bêtise humaine

« En 1913, quelques Parisiens connus reçurent cet étonnant prospectus, qui fit la joie de Charles Muller, de Paul Reboux et plusieurs autres bons humoristes :

Le dernier cri de la science moderne Le Conomètre. »

Ce prospectus suscita plusieurs articles, nous en avons choisi un signé Will, plaisantin qui traduit bien le ton général sous le titre Pour mesurer la bêtise humaine.

« Conomètre vient du grec Konos (cône) et Metron (mesure).
L’appareil est ainsi nommé parce qu’il est en forme de petit chapeau pointu, sans doute en souvenir de celui de Pierrot, patron des nigauds. […]
Nous allons donc pouvoir passer, sans secousse, du XXème siècle au XXXIIème ou au XXXIII ème siècle en un clin d’œil. […]
Je laisse la parole au prospectus. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 04/03/2019.
Consulté ~3 082 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.