Lionel Walden, Les Docks de Cardiff (1894)

La Bête humaine

17è roman de la série des Rougon-Macquart.

Ce roman noir a choqué les contemporains de Zola. On ne décompte pas moins de deux viols, plusieurs meurtres et deux catastrophes, dont beaucoup sont inspirés de faits-divers réels.

Le mécanicien Jacques Lantier, souffrant d’une folie homicide que Zola rattache à l’alcoolisme des Macquart, est en effet le fils de Gervaise Macquart et d’Auguste Lantier.

L’histoire évoque le monde du chemin de fer et se déroule tout au long de la ligne Paris-Saint-Lazare – Le Havre.

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Egmont, Musique de Scène, Op. 84: I. Ouverture, interprété par l’Orchestre Philharmonia, dirigé par Otto Klemperer (1960, domaine public).

Livre ajouté le 15/01/2014.
Consulté ~56 599 fois

Lu par Pomme

Suggestions

34 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cher fidèle lecteur, Radouane, je vous remercie ici pour tous vos sympathiques messages sur les romans de Zola. J’y suis très sensible. Je vous souhaite une bonne continuation.

  2. Salut
    Un roman plein de sensations de confusion ou l’amour se mêle avec la bestialité . Touts mes salutations.de la part d’un Fidel lecteur.
    Radouane du Maroc

  3. Eh bien! vous allez en pousser des soupirs, Louise! Car j’ai lu beaucoup de Zola.
    Beau dimanche à vous aussi. Et bonnes lectures!

  4. Chère Pomme,
    Vous devriez entendre le soupir d’aise que je pousse lorsque je trouve une œuvre de Zola lue par vous, et de plus, une que je ne connais pas encore !
    Je vous souhaite un beau week end,
    Louise – Myrneleon

  5. Bonjour Pomme,
    comme d’habitude bravo pour votre superbe elocution…un peu à la fois j’arrive au bout des zola et j’avoue que c’est un très grnad ecrivain , j’ai rien inventé !!!je suis fannnnn de lui et de votre lecture merci beaucoup et surtout continuez

  6. Chère Marianne, vous êtes bien drôle! La version 1 a été lue par René Depasse, donc votre compliment s’adresse à lui et non à moi.

  7. Ravie pour vous, Nyouk.
    La référence de la musique d’un livre apparait toujours sur la page du livre: cliquez sur “voir la page complète de ce livre”. Ai-je répondu à votre question?

  8. Bonjour Pomme! Merci pour votre travail, j’aime bien votre manière de lire et c’est déjà le desième roman que je découvre grâce à vous (le premier étant “Bel ami”). j’ai une version du roman lu par vous mais avec une autre musique (je sais plus où je l’ai téléchargé). Pourriez-vous me dire c’est quoi ce morceau? Merci!

  9. Mr.G,votre jeune âge et votre compliment me touchent beaucoup. Merci d’avoir pris la peine d’écrire ce commentaire. Je suis ravie qu’un tel roman plaise à la jeunesse.

  10. celui-ci aussi mérite une écoute, j’ai a-do-ré! à œuvre magistrale voix magistrale, merci Pomme !

  11. Un petit train-train peu ordinaire, malgré tout!
    Fabien, la régularité de vos lectures et de vos compliments me touche vraiment. Un chaleureux merci à vous.
    Pomme

  12. Un empoisonneur, un couple de meurtriers, une « terroriste » et un psychopathe…En fait, le petit train-train (oh, le jeu de mot fut facile) quotidien pour un Émile Zola en pleine forme. 😉

    « Chapeau bas », dame pomme, pour cette lecture dynamique et si juste en tous points.

    Un grand merci.
    Amicalement.
    Fabien

  13. Eric, en effet il s’agit d’un problème temporaire que nos modérateurs vont sans doute très vite régler. Petite patience …
    Pomme

  14. Bonjour,

    impossible de télécharger ou d’écouter acutuellement ce livre.
    (même problème sur d’autres livres).

    J’imagine que vous avez ces jours-ci un soucis de serveur. J’espère que tout reviendra dans l’ordre très vite 🙂

    Bon courage et merci pour votre site !

    Eric

  15. Chère Pomme
    Voulnt relire après bien des années “Ia Bête humaine”, j’ai retrouvé de surcroît le charme d’une voix dans laquelle j’apprécie la parfaite diction de la lectrice mêlée à l’intimité rassurante de la conteuse
    Grand merci!

    Jacques M.

  16. @ René Depasse
    Distraction féminine bien sûr !
    Ce que je vous ai demandé, je le demande donc à Mme Pomme, dont j’apprécie également les prouesses vocales : une nouvelle version de « Splendeurs et misères des courtisanes » de Balzac serait la bienvenue, car la seule version existante est quasi inaudible, si artificielle qu’elle décourage l’audition la plus bienveillante !
    Et Dieu sait si je suis bienveillante, indulgente et débonnaire !

    https://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/balzac-honore-de-splendeurs-et-miseres-des-courtisanes.html

  17. Chère Mme C.Petite erreur d’aiguillage(c’est le cas de le dire!)Vous avez mis un message destiné à “ma” BETE HUMAINE sur le billet de la BETE HUMAINE de Pomme!Le Balzac que vous souhaitez ferait d’ailleurs mieux l’affaire de Pomme,habituée aux romans-fleuves,que la mienne assez réticente devant les grands monuments . Tentez la!!Cordialement RD

  18. Très cher René Depasse, puis-je vous signaler une version 2 que j’attends avec impatience ?
    C’est celle de “Splendeurs et misères des courtisanes” de Balzac, qui ne m’a pas satisfaite (je n’ai pu l’écouter au-delà de quelques minutes) et qui, si j’en crois les commentaires a déçu aussi quelques autres internautes.

    Ici :
    https://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/balzac-honore-de-splendeurs-et-miseres-des-courtisanes.html