Gustave Courbet - L'Hallali du cerf (1867)

La Curée

2è volume des Rougon-Macquart, La Curée est la ville de Paris attaquée et dévorée par des spéculateurs véreux, dont Aristide Rougon, dit Saccard.

« Étrange époque de folie et de honte » où, face à la réussite de Saccard, tout se dénature : sa deuxième épouse, Renée, et son fils, Maxime, l’amant efféminé de sa belle-mère.

On accusa Zola d’obscénité, il répliqua : « Une société n’est forte que lorsqu’elle met la vérité sous la grande lumière du soleil. »

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Frédéric Chopin, Piano Solo Op064-02, Valses, interprété par Dinu Lipatti (1950, domaine public)

Livre ajouté le 05/09/2010.
Consulté ~139 264 fois

Lu par Pomme

Suggestions

70 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Eh bien c’était merveilleux ! Je suis bien contente de l’avoir relu !
    Une construction superbe de l’ensemble et quel crescendo de tension dans la deuxième partie- on en reste ȧ bout de souffle- qui culmine dans la formidable scène du bal ! Du grand Zola ! J’ai trouvé aussi beaucoup d’échos balzaciens et l’épilogue, une scėne inoubliable, fait penser à l’Éducation Sentimentale …
    Contrairement au commentaire précédent je me suis régalée avec les descriptions 😉
    Merci beaucoup chère Pomme et je me permettrai de vous laisser un petit mot après avoir relu la Conquête 😉
    Bonne soirée et portez vous bien:-)
    Fraise

  2. “Comme pour camoufler l’âpre vérité”, dites-vous, Marie Marie. Pourtant cela n’a pas empêché la critique d’être bien virulente et d’accuser Zola d’obscénité!
    Certes, on est bien loin de Anna K ou de Emma B! mais pourquoi les comparer à La Curée?
    Allez, courage, Marie Marie, pour le 3è roman de la saga!
    A bientôt sans doute pour un autre retour intéressant de votre part.

  3. Chère Pomme, en effet, La Curée m’a un peu déçue par cette avalanche de détails sur les poses,mimiques, toilettes et comédies de ces messieurs dames. Zola n’a pas assez de retenue et nous donne bcp trop d’images sur le monde dans lequel évoluent Renée, Maxime et Aristide Rougon. C’est dommage. L’histoire d’amour, même hors norme, est noyée sous les descriptions. comme pour camoufler l’âpre vérité. Jamais je n’aurais continué si votre lecture n’était pas si engageante. On est loin, très loin d’une Anna Karénine, ou d’une Emma Bovary. J’entreprends le 3ème livre..

  4. Il est vrai que ces deux petits jeunes sont bien touchants. Ici, Marie Marie, vous tombez dans un autre monde! J’espère que votre coeur demeurera dans sa gaîté…

  5. Bonjour Chère Pomme. Je viens de terminer La fortune des Rougon, avec le coeur gros pour Miette et Sylvère, ces deux infortunés amoureux. J’attaque La Curée le coeur un peu plus plus gai. Quel plaisir de vous lire.

  6. J’ai pris un grand plaisir à vous écouter; la sensibilité de votre timbre et les musiques choisies m’ont immergée dans ce texte dont j’avais fait l’impasse. merci à vous.

  7. Non, je n’ai participé à aucune des pièces de théâtre présentes sur le site. Mais il y en a plusieurs, tu as le choix, si cela t’intéresse.

  8. Je voulais dire, lis tu des pièces de théâtre en audio, ici il s’agissait d’un roman de société pour la Curée, donc je me demandais si tu faisais des audios également pour les pièces théâtrales…

    Merci!

  9. Ton enthousiasme me réjouit, Aza Lyl!
    Mais je ne comprends pas bien ta question au sujet du théâtre. Non, je ne “fais” pas de théâtre. Tu cites Yasmina Reza, un auteur contemporain qui ne pourrait donc pas être lu ici.
    Je te souhaite de belles découvertes sur notre site.

  10. Super Pomme ! J’ai adoré…J’avais essayé auparavant d’entamer la Curée mais impossible, je n’arrivais pas à me mettre dedans. Mais, là, grâce à toi, je me suis laissée submerger par les descriptions de Zola si minutieuses et que tu lis tellement bien!

    Merci Pomme, merci !
    PS : fais tu les pièces de théâtres contemporaines comme Conversations après un enterrement de Yasmina Reza ??
    Tiens moi au courant

    Lynda

  11. Michele, les références de la musique utilisée sont sur la page ci-dessus, je vous les redonne:
    Frédéric Chopin, Piano Solo Op064-02, Valses, interprété par Dinu Lipatti
    Bon sport et bonnes lectures!

  12. Moi aussi j’écoute en courant ou en faisant du sport. Grâce à vous moi-prof de français au lycée en Flandre-je suis finalement en train de combler des lacunes honteuses dans mes connaissances des grands romanciers du 19ème. J’aimerais bien savoir le titre du morceau de musique.

    Merci infiniment

  13. Je suis très touchée, Paola, de pouvoir apporter une aide à une professionnelle de la santé. J’ai une telle admiration et une immense gratitude pour vous tous. Courage à vous. Nous, nous serons sages.

  14. Ah Pomme, quel plaisir de vous écouter
    Cela fait longtemps que j’écoute des audiolivres. Je vous ai souvent écouté
    en faisant quelque chose ou rien aussi.
    Merci de ce que vous faites
    En ce moment vous accompagnez mon confinement, moi professionnelle de santé !! Et comme je le vis très mal vous écoutez m’aide grandement.
    Merci Pomme
    Paola

  15. Il vous faudra pourtant, Coraline, écouter 2 autres voix si vous souhaitez lire l’intégralité de la série, 2 voix tout simplement exquises, et qui se sont malheureusement éteintes.
    Merci pour votre compliment.

  16. Il est très intéressant de suivre les personnages au fur et à mesures des événements et générations!
    C’est encore un plaisir de vous entendre nous conter cette histoire, je n’imagine plus un roman de Zola sans votre timbre si juste !

  17. toujours un plaisir ! on ne s’ennuie pas un instant ! merci Pomme pour ce deuxième livre, vite un troisième !!

  18. • • •More