Édouard Detaille - Attaque surprise sur un pont durant le siège de Paris (guerre franco-prussienne, 1870-1871)

La Débâcle

• • •More

C’est le « roman militaire » de la série des Rougon-Macquart, un véritable reportage, d’une scrupuleuse exactitude, de la guerre, à Sedan puis à Paris.

Dans cette défaite de la France impériale face à l’Allemagne, scientifique et implacable, Zola raconte l’immense détresse et la souffrance des soldats.

On y retrouve ce brave Jean, le paysan si malheureux de La Terre, qui nouera une amitié aussi improbable que touchante.

Âmes sensibles, s’abstenir…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Gustav Mahler, Symphonie nº01 en ré majeur Titan, 03. Feierlich und gemessen, ohne zu schleppen, interprété par l’Orchestre Philharmonique de New York, dirigé par Bruno Walter (1954, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 28/11/2010.
Consulté ~56491

Lu par Pomme

• • •More

Suggestions

59 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Votre “Zola préféré” dites-vous, YanDaOne. Personnellement, c’est un des derniers de la saga que j’ai lu à voix haute, tant j’appréhendais de ne pas en être capable car je redoutais que l’émotion me submerge. Roman douloureux, certes, et tellement beau!
    Merci pour votre commentaire.

    1. Si seulement vous saviez à quel point c’est douloureux d’être un homme et de lire Proust. Les tourments du personnage principal, causés par la disparition d’Albertine sont, selon moi, bien pires que les scènes de guerre de Zola.

      1. Puis-je vous suggérer, YanDaOne, contre la douleur qui vous accable le mot de Raphaël Enthoven : “Les joues d’Albertine ne sont, en fait, que les fesses d’Alfred (Agostinelli)”.

  2. Mon “Zola” préféré jusqu’à présent. Encore une fois merci Pomme.
    Fun fact : Dans la ville où je demeure à Sherbrooke au Québec, il y a la rue Émile-Zola située tout près de la rue Honoré-De-Balzac. Le fait qu’ils n’étaient pas Québécois mais qu’ils aient tout de même des rues portants leurs noms, démontre bien l’immense renommée dont ils jouissent.
    https://ibb.co/7b069W8
    https://ibb.co/RCyFX0T

  3. Chère Pomme,
    moi aussi j’ai bien aimé Jean! Heureusement il s’est marié finalement. Sa pauvre première copine! J’ai bien aimé aussi la vendeuse dans “Au bonheur des Dames”, mais Jean apparaît dans deux livres et donc on a l’impression de le connaître mieux. En plus, en tant qu’ être homme au 19ème siècle son rôle n’est pas si passive que celui d’une femme et on ne peut qu’admirer la manière dont il agit dans de diff´ßerentes situations, toujours juste et calme.
    Merci beaucoup de m’avoir fait connaître tous ces personnages!
    Bien amicalement,
    Katja

  4. Vous qui vous attachez tant aux personnages de Zola, Katja, je crois qu’ici le personnage de Jean est l’un des plus touchants, des plus beaux de la saga. Déjà dans La Terre, il m’avait beaucoup émue.
    Quant à se demander pourquoi l’humanité ne réussit pas à vivre en paix… bien grande question! S’il existe une réponse, je ne la connais pas.
    Bien amicalement,
    Pomme

  5. Chère Pomme,

    quelle histoire touchante à propos de cette mauvaise guerre, merci beaucoup pour la lecture! J’ai lu le livre „Rien de nouveau dans l’est“ de Erich Maria Remarque à propos de la première guerre mondiale quand j’avais 18 ans. Je n’aime pas du tout la guerre et je ne comprends pas pourqoi l’humanité n’est pas encore capable de vivre en paix.
    Chaleureuses amitiés,
    Katja

  6. Chère Pomme,
    super!! Je vous en remercie beaucoup! C’est exactement ce que j’ai cherché en vain. Cela enrichit vraiment beaucoup la lecture! Je pense bien que le moteur de recherche ne montre pas de résultats précis en étranger, même si je cherche à l’aide de google.fr.
    Très cordialement,
    Katja

  7. Chère Pomme,
    merci de votre gentil commentaire! Je pense que c’est le seul livre oú il s’agit deux fois de suite du même personnage principal. Je dois avouer également que je n’ai pas toujours réussie de suivre la trace de tous les personnages. Au début j’ai essayé de prendre des notes en écoutant, mais pas conséquemment au cours de la lecture. J’ai regardé à l’internet où j’ai découvert un tout petit arbre d’une résolution trop faible pour bien reconnaître le nom des personnages. Maintenant oú j’ai écouté presque le cycle entier il est bien tard, mais est-ce que vous connaissez un site internet oú il y a une déscription de la famille et de leurs membres…? Je vous serais très reconnaissante! Car vous avez bien raison, cela enrichit la littßerature!
    Je vous souhaite une excellente journée!
    Très cordialement,
    Katja

  8. Je vous comprends, Katja. Même si chaque volume peut être lu indépendamment les uns des autres, il est encore plus émouvant de les lire dans l’ordre car alors c’est vraiment toute une famille qu’on découvre. Ici, c’est ce merveilleux personnage de Jean qui, après avoir été un malheureux paysan dans “La Terre”, est devenu soldat.
    Je vous souhaite de belles lectures, Katja.

  9. Chère Pomme,
    je viens de reprendre le débâcle vers le début! Il est important pour moi de connaître la suite et surtout la fin des Rougon-Maquart! Grand merci encore car je ne peux pas me remiercier autant!
    Amicalement et à bientôt,
    Katja

  10. Bonjour pomme, j’ai servis 36 ans dans l’infanterie de marine et je parcouru le monde en long et en large participé à plusieurs conflit. J’ai commémoré pendant toutes ces années les cérémonies de Bazeilles avec mes camarades marsouins tous les 1° septembre et j’y ai séjourné plusieurs fois dans le cadre des mes fonctions . je ne découvre ce magnifique roman que maintenant . Mieux vaut tard que jamais. Merci de tout cœur.
    Serge.

  11. magnifique aussi ce roman…Merci Pomme pour ces moments d’émotion, d’amour, d’amitié, d’horreur aussi ..parfaitement rendus, comme d’habitude !

  12. • • •More