anger

La Joie de vivre

« […] C’était, chez Pauline, un amour de la vie, qui débordait chaque jour davantage, qui faisait d’elle “la mère des bêtes”, comme disait sa tante. Tout ce qui vivait, tout ce qui souffrait, l’emplissait d’une tendresse active, d’une effusion de soins et de caresses. Elle avait oublié Paris, il lui semblait avoir poussé là, dans ce sol rude, au souffle pur des vents de mer. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 15/05/2009.
Consulté ~83 681 fois

Lu par Pomme

Suggestions

41 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Redouane, je vous remercie ici pour tous vos chaleureux commentaires qui me font le plus grand plaisir. Et bonne continuation !

  2. • • •More