predicateur04

Le Jeûne

Quand un virulent sermon  sur le jeûne n’effraie ni une petite baronne, ni l’éloquent prêcheur lui-même !

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 3) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1, Version 2.

Références musicales :

Frédéric Chopin, Valses en La mineur, Op. Posth.: XVIII. Valse No. 18, interprétée par R. Smendzianka (1959, domaine public).

Livre audio ajouté le 23/03/2016.
Consulté ~7438

Autres projets collectifs

Suggestions

17 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Si drôle et si tristement juste. Bravo à Zola et à nos deux compères hors-pair! J’ai ri et je pleure.

  2. Bonjour Ricou, alias le curé,
    Je vous aurai reconnu (!) car j’ai retenu votre nom et après Eugénie Grandet par Pomme, j écouterai Romain Kalbris que je n’ai jamais lu. Vous et Pomme m’avez déjà conquise alors je continue! Je sais, par l écoute de quelques nouvelles, qu’il y a beaucoup de lecteurs de grands talents et il est vraiment formidable d’avoir une compagnie de qualité pour les longues soirées. Merci. Pascalette

  3. Bonjour Pascalette,

    J’aurais préféré signer cette réponse par “Ricou”, mais comme votre éloge s’adresse au curé hypocrite, vous n’auriez peut-être pas compris qui vous répondait.
    Quoiqu’il en soit, je vous remercie pour votre appréciation si encourageante.
    Pour ne rien vous cacher, je ne vous ai précédé que de quelques mois dans la découverte de cette nouvelle de Zola.
    En outre, je partage aussi avec vous le fait de l’avoir découverte grâce à Pomme!
    Et pour que tout le monde y trouve son compte, je partage le sentiment de Pomme à l’égard de la joliesse de votre prénom… surnom.
    Ricou au plusieurs facettes
    (Pomme a raison: j’essaye de ne pas rester toujours sous l’habit du “curé hypocrite”…)

  4. Ah Pascalette, vous découvrez un autre Zola, ici, piquant et drôle, qui apparait assez peu dans ses Rougon-Macquart. Zola peut vous étonner encore…
    Quant à Ricou, lui aussi a plusieurs facettes!
    Bonnes lectures, Pascalette. (quel joli prénom, vraiment!)
    Pomme

  5. Bonjour,
    Je ne connaissais pas cette nouvelle de Zola! Votre lecture m’a enchantée, sans oublier, bien sûr, la voix du “curé hypocrite” absolument parfaite !! Merci

  6. Poursuivons cher Ricou cette conversation .
    Tout à fait ok (bigotte )est péjoratif,au même titre que (grenouille de bénitier).mais pour moi qui conte aussi bien à l’école qu a l’église je trouve qu avec Zola (bouffeur de. curé)
    Le terme piété est un peu éloigné .
    Par contre je viens de lire sur ma tablette,grâce à vous la vie de Ste Monique,et de son fils,cela ma appris ce que j’ignorais et comme disait ma maman (je me coucherais moins bête que je me suis levée)continuez à nous enchanter.
    Et merci à vous et aPomme Minou

  7. Bonjour Minou,
    Je crois que je vous comprends mieux, cette fois.
    En soi, je vous avoue que je n’ai rien contre la bigoterie, bien que dans ma région ce mot soit revêtu d’une nuance légèrement péjorative et qu’on lui préfère le nom “piété”.
    Toutefois, si mes souvenirs sont bons, beaucoup de personnes s’accordent à penser que c’est la “bigoterie” de sainte Monique qui a provoqué, à force de prières et de… larmes, le retournement qui s’est produit dans la vie de son fils. Ce fils que tout le monde connaît sous le nom de saint Augustin, évêque d’Hippone, en Afrique du Nord, au tournant des 4e et 5e siècles.
    Sans la “bigoterie” de cette mère attentive… l’Occident aurait été privé de chefs-d’œuvres de spiritualité, mais aussi de littérature, encore aujourd’hui reconnus comme tels…
    Si vous avez de tels exemples en tête, chère Minou (êtes-vous petite baronne aussi?) je ne peux vous décourager.
    Mais un tout petit conseil: si vous aimez les “curés” comme la petite baronne de Zola, ne leur offrez jamais de bon vin! Vous leur feriez certes plaisir, je pense, mais vous leur rendriez un très mauvais service.
    Ceci dit, chère “Milou un peu bigotte”, j’espère ne pas vous avoir choquée!
    Merci encore de nous avoir écoutés,
    bien amicalement,
    Ricou

  8. • • •More