Son Excellence Eugène Rougon

C’est le roman politique de la série des Rougon-Macquart.

Il démythifie la politique du Second Empire en montrant les ambitions forcenées, la jouissance des puissants dans l’exercice de leur domination, et le vide des idées !

La pertinence d’un tel roman pour les lecteurs d’aujourd’hui n’est pas à prouver…

Consulter la version texte du livre audio.

Illustration : Séance au Sénat.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Concerto 05 pour piano et orchestre L’Empereur en mi bémol majeur Op073 (01 Allegro), interprété par Emil Guillels, et l’Orchestre Philharmonique de Leningrad, dirigé par Kurt Sanderling (1956, domaine public).

Livre ajouté le 11/09/2010.
Consulté ~66 121 fois

Lu par Pomme

Suggestions

41 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. En effet, AML, ce roman “politique” contient quelques longueurs oratoires! Mais c’est un roman bien d’actualité, d’accord avec vous.
    Merci pour votre gros compliment.

  2. une superbe lecture qui m’a permis de supporter tant de discours. Cela dit, je trouve que la vision de la politique par Zola est tout à fait d’actualité quant aux motivations de nos grands hommes. Une bonne surprise pour ma part que cette écoute car c’est un roman de la série que je n’avais pas lu. Un grand merci.

  3. Il semblerait que nous ayons les mêmes goûts, Oreillesattentives.
    “vivement L’Assommoir”, dites-vous, c’est le tome que je préfère de toute la série! Bonne lecture!
    Pomme

  4. c’est bien parce que c’est vous ..et Zola !
    ce volume m’a moins passionnée même si la lecture en est parfaite..déjà sous le second empire copinage, corruption et intérêt personnel étaient au rendez-vous !! ça va pas nous raccommoder avec la politique tout ça !!
    vivement l’assommoir qui je me souviens est un régal, amer certes mais je me réjouis d’avance !!

  5. Fabien, il est vrai que ce roman est un peu ardu. Mais aussi bien d’actualité! Merci pour votre très grand compliment. Bonne continuation, Fabien!

  6. Une fois de plus un grand merci pour votre excellente lecture de ce volume.
    Je dois vous avouer que je n’ai pas apprécié cet ouvrage dédié, par Zola, à la politique qui est une “science” de caniveau s’offrant au plus offrant.
    Je me lance dans l’écoute du prochain volume…A bientôt.

  7. Chose dite, chose faite je vous ai rejoint pou ce roman après avoir écouté votre lecture de la “terre”.
    Toujours beaucoup de morale dans ce roman!!! Mais bon, les politiques n’avaient pas encore adopté la loi de moralisation publique;)

    Merci Pomme pour toutes ces heures passées en votre compagnie

  8. Bonjour, merci pour vos lectures c excellent et très agréable, avoir mis de la musique est parfait. Votre voix devient mon habituelle voix “intérieur” de lecteur assidu et curieusement cela améliore ma concentration et me fait prendre encore plus de plaisir. Arrivé aux livres audio par hasard, je suis conquis !

  9. Georgia, je suis ravie que vous “rendiez justice” à Zola. Et je vous invite à (re)découvrir ses autres romans de la série, à mon avis supérieurs à celui-ci.
    Merci pour vous généreux compliments.
    Pomme

  10. Merci pour votre partage et pour votre voix et vos intonations qui sont excellentes. Je suis d’accord avec bien des commentaires élogieux vous concernant et bien mérités.
    Votre lecture me permet d’apprécier le talent littéraire de cet écrivain que son habileté à emmener le lecteur là où il le veut fait un peu oublier au profit du raconteur d’histoires passionnantes qu’il est aussi. C’est la rançon de sa richesse… Votre voix restitue à l’écrivain la plénitude de son texte et moi qui lui ait toujours préféré Balzac, je commence à lui rendre justice et à ne plus le cantonner dans ce registre vulgaire que j’avais, je ne sais pourquoi, attribué à du matérialisme échevelé
    Merci beaucoup pour votre délicieux travail…

  11. Bonjour Pomme !
    Je voulais juste vous faire part de mon admiration et de mon plaisir à vous écouter, encore et encore ! Vos lectures sont vraiment excellentes, et quelle voix ! Tout un univers !
    Quel plaisir pour nous ! 🙂

  12. Chère Dominique, votre commentaire m’est encore plus doux qu’un bonbon!
    Je vous souhaite de nombreux “merveilleux moments” grâce au site.
    Pomme

  13. Chėre Madame
    Encore de merveilleux moments passės grâce à votre lecture, quel beau texte ! Les mots dans votre bouche ressemblent à des bonbons chère Pomme d’amour (je me permets ceci car je suis une “vieille” dame pleine de reconnaissance pour votre talent et votre travail).

  14. Madame,
    Je tiens une fois encore, à vous remercier.
    grâce à vos lecture de qualités je réapprends à entendre et surtout à comprendre.
    Pomme, merci.

  15. A L’Huître moderne: oh! oh! c’est drôle: vous vous trompez de cible dans vos remerciements! Allez, je ne vous en veux pas!!!
    Néanmoins, je ne suis pas de votre avis pour dire que ce livre est le meilleur Zola, mais les goûts et les couleurs…
    Bien cordialement, Pomme.

  16. Pour moi, le meilleur livre de Zola, avec d’excellentes pages qui m’ont fait penser à Balzac.
    Merci, Cocotte.

  17. Chère Frédérique, cher Robert,
    Merci pour vos messages !!!
    L’archive ZIP reconstituée est en cours de ré-envoi sur le serveur – le remplacement sera effectif dès 16 h 00 ce jour.
    A très bientôt à nouveau sur le site !!!
    Carole

  18. bonjour,
    le problème a déjà été signalé le 29/11/2011 mais n’est semble-t-il toujours pas résolu : lorsque l’on télécharge l’intégralité du livre, le chapitre 1 est inaudible.
    merci

  19. Insomniaque depuis des années, j’ai réussi à retrouver le sommeil grâce à vos lectures. Non pas qu’elles soient ennuyeuses, pas du tout, elles sont merveilleusement réalisées, très apaisantes et moins dangereuses que les somnifères !
    Un grand merci à vous.

  20. Ce livre montre et décrit les politiques tels qu’ils sont partout et seront toujours tant que nous leur laisserons la bride sur le cou.
    J’ajoute que le Zola de ce livre n’est pas l’ennuyeux Zola habituel.

  21. ==> Petit problème avec le fichier 1 (Emile_Zola_-_Son_Excellence_Eugene_Rougon_Chap01) du zip Son Excellence Eugène Rougon.
    J’essplique : musique grésillante, saturée et hurlante au début, puis plus de son jusqu’à la fin du fichier, c’est-à-dire 1 heure de silence (ça repose les genoux, me dira-t-on).
    Fichier 2 : OK.
    Je viens d’écouter « Paris » du même Zola et j’ai passé de bons moments, merci, Pomme.

  22. Voilà, Elise, une comparaison qui ne me serait pas venue à l’esprit! mais qui me touche vraiment et m’amuse. Merci Elise.
    Pomme

  23. Pomme quel talent. Cette lecture est tout simplement
    merveilleuse,les mots sont dans votre bouche comme les cerises sur leurs arbres Merci E D

  24. Bonjour Nicolas. Voilà une conséquence aussi inattendue que facheuse des lectures-audio!!!! J’espère néanmoins que vous gérerez raisonnablement votre budget…
    Je suis ravie que les lectures-audio vous procurent autant de plaisir.
    Bien amicalement, Pomme.

  25. Pomme, vous me coûtez une fortune,
    Effectivement, je n’ai le temps de vous écoutez que dans ma voiture, et, pour passer plus de temps à suivre vos lectures, j’en viens à faire des détours, des arrêts, à oublier les raccourcis…
    Bref je passe de plus en plus de temps dans ma voiture : vous me coûtez cher en gazole ! Pour admirer toutes les intonations de votre voix, j’ai fait changer mes hauts-parleurs. Pour moi conduire est désormais synonyme de vous écouter.
    Je n’exagère rien en disant que depuis 10 mois que je vous écoute (vous et quelques autres donneurs de voix de ce site), ma vie a changé, elle est plus belle.
    Ce que vous faites est beau, merci.

  26. Très bonne lecture, merci Pomme !
    (Juste ressenti une (belle) évolution entre les premiers chapitres et les suivants …)

    Je suis par ailleurs restée perplexe face à l’histoire. Je m’attendais à un vrai roman politique et j’ai été un peu déçue de devoir attendre plusieurs chapitres avant que Zola y arrive.

    J’ai, de plus, trouvé cet Eugène Rougon bien déplaisant et Clorinde énervante mais bon, ça, c’est mon sentiment pas vrai !

    Encore un grand merci pour votre travail Pomme !

  27. Bonjour Rezki, je suis touchée par votre fidélité et heureuse de partager le plaisir de lire ces Rougon-Macquart avec vous.
    Et je vous avertis que j’ai changé d’avis: je suis actuellement en train de lire La Débacle!
    Bien à vous, Pomme

  28. Pomme, j’ai lu déjà la moitié des Rougon-Macquart en quelques mois, grâce à vous. Je crois qu’il ne reste que La Débâcle. Je repense encore à ce bon docteur Pascal qui m’a donné envie de lire ce livre, grâce à vous encore. Pomme, vous avez énormément apporté aux audionautes. Je respecte votre choix si La Débâcle ne vous dit rien, Merci pour votre immense travail.

  29. Bonsoir chère Cocotte, merci merci pour vos commentaires tellement élogieux et qui m’étonnent et me comblent toujours autant.
    Je suis très heureuse de partager ainsi mon enthousiasme pour Zola.
    Bien amicalement, Pomme.

  30. Chère Pomme
    Quand je lisais Zola, j’étais prise par l’intrigue, je voulais savoir rapidement la suite de l’histoire et je lisais des passages entiers en diagonale.
    Maintenant, ce n’est plus possible lorsqu’on vous écoute. Et, avec un rythme moins effréné, vous m’avez fait découvrir le style magnifique de Zola. Et j’apprécie des phrases entières, des paragraphes entiers et c’est maintenant que j’en savoure toute la beauté, en plus de l’intérêt de l’histoire.
    Merci, Pomme, pour toutes vos lectures, si bien interprétées. Là, je ne suis plus aussi excessive, n’est-ce pas? Mais ma gratitude est toujours la même.
    Amitiés Cocotte

  31. Bonjour Altar Keane.
    Vous me voyez ravie de vous avoir aidé à vaincre des blocages pour certains Zola.
    La Débacle??? Là, c’est moi qui fais un blocage… Cependant, vous n’êtes pas la première à me demander cette lecture. Alors… peut-être… une envie va-t-elle naître en moi… un jour…je ne peux encore l’assurer!
    En attendant, merci à vous pour votre agréable commentaire.
    Pomme.

  32. Je profite de votre lecture de ce roman pour vous faire part de mon admiration et de mon plaisir à vous écouter. J’avais pratiquement lu toute l’oeuvre de Zola pendant mes études (formation de prof de lettres aussi ;-)) mais avec un gros blocage sur Son Excellence Eugène Rougon (et L’Argent)… Et ça y est ! Grâce à vous, j’ai écouté (tout en allant travailler ou en tricotant) et apprécié ces deux oeuvres. Votre voix et vos intonations sont maintenant pour moi absolument indissociables de Zola. Il me reste un dernier obstacle : La Débâcle… Ce texte est-il dans vos projets ? Bien cordialement.