Livre d’or

Bienvenue sur notre livre d’or ! Vous pouvez y inscrire tous vos commentaires, impressions et appréciations sur notre site et notre association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 906 réponses à “Livre d’or”

  1. B
    Béatrice

    Bonjour,
    Un grand merci à tous pour ce formidable travail !
    Une aide précieuse pour les élèves à besoins particuliers qui peuvent entrer dans les textes par l’audio et découvrir ainsi de beaux textes de la littérature français et étrangère.

  2. A

    Serait-il possible d’avoir la lecture de Zéro et l’infini de arthur koestler? Merci par avance! Agnès Pierret

    1. Augustin Brunault

      Bonjour Agnès, L’ouvrage n’est pas libre de droits malheureusement. Sauf autorisation spéciale, les auteurs publiables sont ceux décédés jusqu’à 1951 (et bientôt 1952). Bien cordialement, Augustin

      1. M
        Marc Bonetto

        Bonjour,

        Je m’étonne de l’absence de l’”Heptaméron”, de Marguerite de Navarre, au catalogue de litteratureaudio.com. René Depasse avait enregistré une nouvelle, une seule, mais un tel livre ne mériterait-il pas une lecture intégrale ?

        Cordialement,

        Marc.

  3. S
    SAUTILLANT

    Bonjour…
    Il y a quelques jours… au ” Jeu des 1000 euros “… sur ” France Inter “… on a posé aux candidats la question du nom donné aux lecteurs bénévoles de livres… à haute voix… Tout le monde ici aurait instantanément donné la bonne réponse… mais les candidats ont ” séché “… ” Donneur de voix “… connaissaient pas…
    Je subodore que l ‘ auteur de la question était un fidèle de LA…
    Qu’ il ou elle nous fasse un petit coucou…

  4. D
    Dominique

    Pour cette soirée passée agréablement grâce à votre lecture mes bien chaleureux remerciements.

    1. J
      Jean-Pierre Baillot

      Merci Dominique pour votre aimable remerciement que chacun peut légitiment s’approprier !

  5. Pomme

    Je serais tentée! Mais j’ai déjà plusieurs autres projets. Cependant, si aucun autre DDV ne se présente … il vous faudra juste un peu de patience, Fabien.

  6. F

    Un lecteur, une lectrice désirerait-il lire “La Rabouilleuse” d’Honoré de Balzac ?
    Monsieur Depasse l’a déjà lu mais…Pour une fois, j’avoue que la lecture est, malheureusement, peu compréhensible.
    Voilà, merci

  7. G
    Ghada Hamdi

    Merci beacoup

  8. e

    MMMEEERRRCCCIII!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. z

    Merci d’exister tout simplement…je n’imaginais pas qu’un tel Site puisse exister… bravo ! Je vais vous aider financièrement pour pérenniser ce projet merveilleux…

  10. C
    Cyrielle PEETERS

    Merci pour l’opportunité de toutes ces oeuvres lues, et de la richesse de votre catalogue. Un énorme bravo.

  11. C
    Claryssandre

    Pourquoi mon avatar visible sur mon profil n’apparaît il pas quand je laisse un commentaire, commentaires qui n’apparaissent pas dans la rubrique commentaires de mon profil… ?

    1. Augustin Brunault

      Bonjour Claryssandre, C’est vraisemblablement parce que vous n’êtes pas connectée au site avec votre compte utilisateur au moment d’écrire et publier votre commentaire. Cliquez tout en haut à droite sur l’icône ronde bleue (sur téléphone portable) ou sur “Se connecter” (sur ordinateur) pour vous connecter.
      En vous souhaitant une bonne journée !

  12. F
    François Gargonne

    Quel plaisir d’entendre la lecture des romans de W.Collins. Les intrigues en sont souvent passionnantes et suscitent l’intérêt que pouvaient offrir les feuilletons du XIX eme. siècle. Bien sûr, les descriptions sont parfois trop longues (le même reproche est fait à Balzac),les digressions peuvent sembler rébarbatives, mais le style et la richesse du vocabulaire sont souvent éblouissants. Les textes présentent des pages virtuoses et pleines d’humour, par exemple, dans « Secret absolu» ,le portrait ciselé de A. Traverton ( et de son valet )qui rend ce contempteur de l’ humanité presque sympathique. Merci.

  13. F
    François Gargonne

    Merci pour la lecture bouleversante de ce beau roman sur les errements d’ une jeune fille pleine de promesse mais humiliée par une société inflexible. La fin du roman qui décrit *********** est , à mon sens, une des plus belle de la littérature.

    1. Vincent de l'Épine
      Vincent de l’Épine

      Bonjour François,
      Merci de votre commentaire, qui concerne donc (pour nos autres audio-lecteurs) le beau roman d’Edith Wharton, “Chez les Heureux du Monde”.
      Je me suis permis d’enlever quelques mots de votre commentaire, j’espère que vous ne m’en voudrez pas, car il révélait la fin de l’histoire… pensons à ceux qui ont encore à découvrir cette œuvre magnifique.
      Comme vous, j’ai été bouleversé par cette fin, et cette expression du dernier chapitre, “le mot qui éclaircissait tout”, a longtemps hanté mon esprit.
      Au plaisir de vous retrouver 🙂

  14. A

    Quelle voix magnifique Orangeno, à peine les premières secondes de Maître du Monde de Verne et on est emporté dans l’aventure. Le respect du rythme des phrases, de la ponctuation, des intonations. Une voix douce, posée, enivrante. On ne veut plus s’arrêter.
    Merci pour ce moment magique qui rend à la littérature toute sa force. C’est avec des lectures de cette qualité que l’on saisit pourquoi la littérature et les livres sont aussi essentiels à la vie.

  15. G

    J’ évoquais le splendide « Insomnie», à mon avis ,un des poèmes les plus inspirés de Milosz. Comme vous, j’espère que nos valeureux lecteurs s’ attacheront à faire connaître cette œuvre si riche et variée.Merci de votre commentaire.

  16. G

    Merci pour la lecture vibrante et sincère de ce beau poème de Milosz, immense écrivain ,hélas, trop oublié. Nul n’ a évoqué comme lui la nostalgie de l’enfance, «  la belle chambre de l’enfance », «dans les beaux étés obscurs »; une langue admirable, magnifiquement rythmée, empreinte de noblesse .Cette lecture m’ a rappelé celle de L. Terzieff sur un disque, hélas, perdu! Merci encore.

    1. S
      SAUTILLANT

      Bonjour GORGONNE !

      Je partage votre ferveur pour O. V. de MILOSZ !
      J ‘ espère qu’ un lecteur nous offrira ” L ‘ amoureuse initiation ” proposee un jour…
      Son magnifique poème ” LOFOTEN “… ” Tous les morts sont ivres… “…
      Est-ce de celui-ci que vous parlez ? Votre commentaire laissé sur ” Livre d’ or “… nous laisse dans l ‘ ignorance…
      Cordial salut…

      Erratum… GARGONNE ! 🤭…

      1. G
        Gargonne François

        Non, j’ évoquais le splendide poème « Insomnie» qui à mon sens est l’ un des plus inspirés. Bonne lecture.

  17. g
    gargonne francois

    Je remercie en effet Cocotte pour le bonheur qu’elle nous donne en nous faisant découvrir avec talent et passion tant de beaux textes.Grâce à vous , les heures ternes deviennent enchantées. Félicitons -nous que la lecture soit encore « un vice impuni » !

    1. Cocotte

      Cher François
      Un très grand et très chaleureux merci pour votre si aimable commentaire qui m’a fait un très grand plaisir. Il est très encourageant et je suis ravie que vous ayez passé quelques bons moments avec Lucile. Des messages comme les vôtres sont très motivants et me donnent encore plus l’envie de continuer à vous satisfaire. Votre message m’a beaucoup touchée, merci encore!
      Amicalement
      Cocotte

  18. g
    gargonne francois

    Ayant lu le premier volume de « Pauvre Lucile » de Wilkie Collins, grande frustration à propos du tome2 qui s’ arrête au chapitre 1, les différents chapitres ne s’affichant plus sous le titre général. J’ espère que l’on pourra remédier à ce problème car j’étais captivé par ce texte si bien lu par Cocotte.

    1. Vincent de l'Épine
      Vincent de l’Épine

      Bonjour François,
      C’est corrigé ! merci de nous avoir remonté cette erreur.
      Vous allez pouvoir vous replonger dans ce texte, et mettre un petit commentaire à Cocotte sur cette page pour lui dire à quel point vous étiez captivé !

      1. Cocotte

        Bonjour, François, bonjour, Vincent!
        Je vous remercie chaleureusement tous les deux. Grâce à vous, la petite erreur a été rapidement corrigée. Vous savez, François, nos modérateurs ont accompli un travail énorme, titanesque, pour remettre plus de 8000 lectures aux normes du nouveau serveur, et ce malgré leur travail personnel, Il est normal qu’une petite erreur se glisse par ci par là. Mais, heureusement, elle est très vite réparée, pour le plus grand plaisir de nous tous. Très cordialement
        Cocotte

    2. g
      gargonne francois

      Je remercie en effet Cocotte.Grâce à son talent et au choix des œuvres qu’elle lit avec tant de passion,nous passons des heures enchantées,heures qui sans vous seraient parfois bien ternes; « la lecture demeure encore un vice impuni! ».

  19. a

    j ‘aime se site

4 906 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,
    Un grand merci à tous pour ce formidable travail !
    Une aide précieuse pour les élèves à besoins particuliers qui peuvent entrer dans les textes par l’audio et découvrir ainsi de beaux textes de la littérature français et étrangère.

    1. Bonjour Agnès, L’ouvrage n’est pas libre de droits malheureusement. Sauf autorisation spéciale, les auteurs publiables sont ceux décédés jusqu’à 1951 (et bientôt 1952). Bien cordialement, Augustin

      1. Bonjour,

        Je m’étonne de l’absence de l'”Heptaméron”, de Marguerite de Navarre, au catalogue de litteratureaudio.com. René Depasse avait enregistré une nouvelle, une seule, mais un tel livre ne mériterait-il pas une lecture intégrale ?

        Cordialement,

        Marc.

  2. Bonjour…
    Il y a quelques jours… au ” Jeu des 1000 euros “… sur ” France Inter “… on a posé aux candidats la question du nom donné aux lecteurs bénévoles de livres… à haute voix… Tout le monde ici aurait instantanément donné la bonne réponse… mais les candidats ont ” séché “… ” Donneur de voix “… connaissaient pas…
    Je subodore que l ‘ auteur de la question était un fidèle de LA…
    Qu’ il ou elle nous fasse un petit coucou…

  3. Je serais tentée! Mais j’ai déjà plusieurs autres projets. Cependant, si aucun autre DDV ne se présente … il vous faudra juste un peu de patience, Fabien.

  4. Un lecteur, une lectrice désirerait-il lire “La Rabouilleuse” d’Honoré de Balzac ?
    Monsieur Depasse l’a déjà lu mais…Pour une fois, j’avoue que la lecture est, malheureusement, peu compréhensible.
    Voilà, merci

  5. Merci d’exister tout simplement…je n’imaginais pas qu’un tel Site puisse exister… bravo ! Je vais vous aider financièrement pour pérenniser ce projet merveilleux…

  6. Merci pour l’opportunité de toutes ces oeuvres lues, et de la richesse de votre catalogue. Un énorme bravo.

  7. Pourquoi mon avatar visible sur mon profil n’apparaît il pas quand je laisse un commentaire, commentaires qui n’apparaissent pas dans la rubrique commentaires de mon profil… ?

    1. Bonjour Claryssandre, C’est vraisemblablement parce que vous n’êtes pas connectée au site avec votre compte utilisateur au moment d’écrire et publier votre commentaire. Cliquez tout en haut à droite sur l’icône ronde bleue (sur téléphone portable) ou sur “Se connecter” (sur ordinateur) pour vous connecter.
      En vous souhaitant une bonne journée !

  8. Quel plaisir d’entendre la lecture des romans de W.Collins. Les intrigues en sont souvent passionnantes et suscitent l’intérêt que pouvaient offrir les feuilletons du XIX eme. siècle. Bien sûr, les descriptions sont parfois trop longues (le même reproche est fait à Balzac),les digressions peuvent sembler rébarbatives, mais le style et la richesse du vocabulaire sont souvent éblouissants. Les textes présentent des pages virtuoses et pleines d’humour, par exemple, dans « Secret absolu» ,le portrait ciselé de A. Traverton ( et de son valet )qui rend ce contempteur de l’ humanité presque sympathique. Merci.

  9. Merci pour la lecture bouleversante de ce beau roman sur les errements d’ une jeune fille pleine de promesse mais humiliée par une société inflexible. La fin du roman qui décrit *********** est , à mon sens, une des plus belle de la littérature.

    1. Bonjour François,
      Merci de votre commentaire, qui concerne donc (pour nos autres audio-lecteurs) le beau roman d’Edith Wharton, “Chez les Heureux du Monde”.
      Je me suis permis d’enlever quelques mots de votre commentaire, j’espère que vous ne m’en voudrez pas, car il révélait la fin de l’histoire… pensons à ceux qui ont encore à découvrir cette œuvre magnifique.
      Comme vous, j’ai été bouleversé par cette fin, et cette expression du dernier chapitre, “le mot qui éclaircissait tout”, a longtemps hanté mon esprit.
      Au plaisir de vous retrouver 🙂

  10. Quelle voix magnifique Orangeno, à peine les premières secondes de Maître du Monde de Verne et on est emporté dans l’aventure. Le respect du rythme des phrases, de la ponctuation, des intonations. Une voix douce, posée, enivrante. On ne veut plus s’arrêter.
    Merci pour ce moment magique qui rend à la littérature toute sa force. C’est avec des lectures de cette qualité que l’on saisit pourquoi la littérature et les livres sont aussi essentiels à la vie.

  11. J’ évoquais le splendide « Insomnie», à mon avis ,un des poèmes les plus inspirés de Milosz. Comme vous, j’espère que nos valeureux lecteurs s’ attacheront à faire connaître cette œuvre si riche et variée.Merci de votre commentaire.

  12. Merci pour la lecture vibrante et sincère de ce beau poème de Milosz, immense écrivain ,hélas, trop oublié. Nul n’ a évoqué comme lui la nostalgie de l’enfance, «  la belle chambre de l’enfance », «dans les beaux étés obscurs »; une langue admirable, magnifiquement rythmée, empreinte de noblesse .Cette lecture m’ a rappelé celle de L. Terzieff sur un disque, hélas, perdu! Merci encore.

    1. Bonjour GORGONNE !

      Je partage votre ferveur pour O. V. de MILOSZ !
      J ‘ espère qu’ un lecteur nous offrira ” L ‘ amoureuse initiation ” proposee un jour…
      Son magnifique poème ” LOFOTEN “… ” Tous les morts sont ivres… “…
      Est-ce de celui-ci que vous parlez ? Votre commentaire laissé sur ” Livre d’ or “… nous laisse dans l ‘ ignorance…
      Cordial salut…

      Erratum… GARGONNE ! 🤭…

      1. Non, j’ évoquais le splendide poème « Insomnie» qui à mon sens est l’ un des plus inspirés. Bonne lecture.

  13. Je remercie en effet Cocotte pour le bonheur qu’elle nous donne en nous faisant découvrir avec talent et passion tant de beaux textes.Grâce à vous , les heures ternes deviennent enchantées. Félicitons -nous que la lecture soit encore « un vice impuni » !

    1. Cher François
      Un très grand et très chaleureux merci pour votre si aimable commentaire qui m’a fait un très grand plaisir. Il est très encourageant et je suis ravie que vous ayez passé quelques bons moments avec Lucile. Des messages comme les vôtres sont très motivants et me donnent encore plus l’envie de continuer à vous satisfaire. Votre message m’a beaucoup touchée, merci encore!
      Amicalement
      Cocotte

  14. Ayant lu le premier volume de « Pauvre Lucile » de Wilkie Collins, grande frustration à propos du tome2 qui s’ arrête au chapitre 1, les différents chapitres ne s’affichant plus sous le titre général. J’ espère que l’on pourra remédier à ce problème car j’étais captivé par ce texte si bien lu par Cocotte.

    1. Bonjour François,
      C’est corrigé ! merci de nous avoir remonté cette erreur.
      Vous allez pouvoir vous replonger dans ce texte, et mettre un petit commentaire à Cocotte sur cette page pour lui dire à quel point vous étiez captivé !

      1. Bonjour, François, bonjour, Vincent!
        Je vous remercie chaleureusement tous les deux. Grâce à vous, la petite erreur a été rapidement corrigée. Vous savez, François, nos modérateurs ont accompli un travail énorme, titanesque, pour remettre plus de 8000 lectures aux normes du nouveau serveur, et ce malgré leur travail personnel, Il est normal qu’une petite erreur se glisse par ci par là. Mais, heureusement, elle est très vite réparée, pour le plus grand plaisir de nous tous. Très cordialement
        Cocotte

    2. Je remercie en effet Cocotte.Grâce à son talent et au choix des œuvres qu’elle lit avec tant de passion,nous passons des heures enchantées,heures qui sans vous seraient parfois bien ternes; « la lecture demeure encore un vice impuni! ».

  15. • • •More