Livre d’or

Bienvenue sur notre livre d’or ! Vous pouvez y inscrire tous vos commentaires, impressions et appréciations sur notre site et notre association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 927 réponses à “Livre d’or”

  1. l

    Je tiens à féliciter la lectrice de La recherche du temps perdu et du Côté de Guermantes. Une lecture fluide, mélodieuse avec ce léger chevrotement de la voix qui n’est pas sans évoquer les grandes diseuses que furent Flon ou Fusier-Gir. Céleste Albaret m’aide à m’endormir. Je m’empresse de préciser que ces références sont de mon âge et que je ne sous-entend rien sur l’âge de ce fruit tentateur qui m’a aider à braver l’ukase de l’arbre interdit de la connaissance proustienne. Compte tenu de la wagnerolâtrie de Proust, un point me semble utile à préciser. Lohengrin se prononce Lohengrin(e) et non Lohengrin(ain). Selon une règle non écrite, cette prononciation est celle couramment admise. On pourra toujours s’éloigner de Wagner et nommer le chevalier sans nom par son nom d’origine Garin le Lorrain. Puisque nous sommes sur un site de lecteurs, de curieux, d’érudits, et Lohengrin n’étant pas, à l’inverse de Parsifal (Perceval), un personnage populaire de la quête du Graal (Lohengrin : je suis ton père !) mais aussi pour changer de sujet en l’élargissant, je livre à la curiosité de ma chère lectrice ce dont je ne doute pas qu’elle connaisse déjà, un petit extrait de La chute d’Albert Camus. La cause animale y est défendue puisque le cygne y est épargné au bénéfice de la bicyclette.

    La Hollande est un songe, monsieur, un songe d’or et de fumée, plus fumeux le jour, plus doré la nuit, et nuit et jour ce songe est peuplé de Lohengrin comme ceux-ci, filant rêveusement sur leurs noires bicyclettes à hauts guidons, cygnes funèbres qui tournent sans trêve, dans tout le pays, autour des mers, le long des canaux. Ils rêvent, la tête dans leurs nuées cuivrées, ils roulent en rond, ils prient, somnambules, dans l’encens doré de la brume, ils ne sont plus là. Ils sont partis à des milliers de kilomètres, vers Java, l’île lointaine. Ils prient ces dieux grimaçants de l’Indonésie dont ils ont garni toutes leurs vitrines, et qui errent en ce moment au-dessus de nous, avant de s’accrocher, comme des singes somptueux, aux enseignes et aux toits en escaliers, pour rappeler à ces colons nostalgiques que la Hollande n’est pas seulement l’Europe des marchands, mais la mer, la mer qui mène à Cipango, et à ces îles où les hommes meurent fous et heureux.

    Bien à vous et à nos émerveillements futurs.

    PS. Je n’ai pas su comment adresser ce message de reconnaissance à l’intéressée. Je livre au Livre d’or cette pensée que les plus dégourdis sauront réorienter.

  2. l

    Bonjour,
    Je pense qu’il serait interressant de marquer d’un petit token ou d’une barre de défilemenent les oeuvres ayant été deja ecouter et le moment ou nous nous sommes arretés. Je pense que cette fonctionnalité pourrait etre tres ineteressantes d’auatant plus si nous utilisons plusieur appareils.
    Voila, bonne journée

  3. P

    Bonjour,
    Pourrait-on avoir une section auteur féminin s’il vous plaît?

  4. Mon Evasion

    Bonjour à tous
    Quel bonheur de revenir ici. De gros soucis familiaux m’ont longtemps tenus éloignée de la lecture. La vie nous éloigne parfois de ce que l’on aime, et nous oblige à faire des choix.
    Le soleil dans le cœur et l’envie de lire me ramène ici.
    Il faut maintenant me laisser le temps de lire, et vous découvrirez
    Profitez des petits bonheurs, ce sont ceux qui restent ….

  5. F

    Bonjour,

    Recherche un lecteur expérimenté afin de lire les “magnifiques, les extraordinaires” aventures de Rouletabille.
    Celles-ci furent rédigées par l’excellent Gaston Leroux.
    En voici les titres :
    -Le Mystère de la chambre jaune (1908)
    -Le Parfum de la dame en noir (1908)
    -Rouletabille chez le tsar (1913)
    -Le Château noir (Rouletabille à la guerre I) (1916)
    -Les Étranges Noces de Rouletabille (Rouletabille à la guerre II) (1916)
    -Rouletabille chez Krupp (1920)
    -Le Crime de Rouletabille (1922)
    -Rouletabille chez les bohémiens (1923)
    Certaines aventures seront en deuxième lecture.
    En vous remerciant d’avance.

  6. d
    dkh@numericable.fr

    Désolée pour la critique mais elle peut être constructive. “La faute de l’abbé Mouret” est mon roman préféré. Or un bruit de fond incessant et désagréable rend l’écoute peu plaisante.

  7. a

    lorsque je cherche honoré de Balzac, je trouve 1008 enregistrements, en fait je n’en trouve que 5 pages de 10, comment trouver les autres ? merci

    1. Augustin Brunault

      Bonjour Ariane, Le nombre 1008 correspond à un nombre de pistes audio et non à un nombre de livres audio. Voilà ce qui explique votre constat ! à bientôt 🙂 Augustin

  8. z

    Ce site contient des merveilles mais bon sang qu’il est mal conçu .

    1. Augustin Brunault

      À quoi pensez-vous zito ? Vos suggestions sont les bienvenues ! Bonne journée, Augustin

      1. z

        Bonjour Augustin: je vous donne un seul exemple qui, déjà, ferait une différence: ma mère et ses 3 amies avaient réussi à bien naviguer sur le site d’avant. À présent, elles ont de la difficulté à comprendre qu’après l’identification pour écrire un commentaire, il faut chercher de nouveau la page du livre concerné;
        ensuite, il faut descendre au bas de l’écran, pour rejoindre l’espace du commentaire. Cela n’est pas évident pour les personnes plus âgées qui sont une bonne clientèle de L.A.
        (Il y a aussi le fait qu’il n’est plus possible de communiquer
        par message privé: on ne veut pas nécessairement que tout le monde soit au courant des échanges avec un lecteur favori…)
        Enfin… J’espère que, au nom de ces dames, j’ai bien expliqué leur déception car elles n’écrivent plus de commentaires depuis ce changement de configuration.
        En vous remerciant,
        zito

      2. R

        Bonjour,
        Il est vrai que les commentaires sur un livre se font sous des suggestions de lecture et qu’il est nécessaire de dérouler la page.
        Je ne sais pas si cela peut être amélioré.
        Cordialement,

      3. R

        Je viens seulement de voir qu’il y a un petit icône pour faire défiler jusqu’aux commentaires…
        Serait-il possible de pouvoir mettre un petit cœur sans se connecter ? (comme sur l’ancien site).
        Merci et bien cordialement,

  9. J
    JEANINE RICHARD

    BONJOUR !!
    Mon épouse (93 ans) est dépendante physiquement et ne peut se livrer à aucune activité. De plus,sa vue est très faible et elle ne peut pas lire .
    J’ai trouvé “litterature-audio”grâce à ma petite-fille et depuis une semaine, elle passe trés agréablement ses journées avec des histoires variées .
    Un grand MERCI pour elle,qui retrouve ainsi une partie de sa joie de vivre !!
    Bien à vous amicalement JJR

  10. L

    Merci pour ce site, pour ces donneurs de voix qui donnent de leur temps pour le plaisir des autres, ceux qui n’ont pas le temps. Je fais des kilomètres tous les jours sans les voir, sans les regretter grâce à ces romans. Une immense reconnaissance !

  11. J
    Jean-Pierre Baillot

    Mario Vargas Llosa sous la coupole : “Le plus important, peut-être, c’est d’avoir découvert en France Gustave Flaubert, qui a été et sera toujours mon maître, depuis que j’ai acheté un exemplaire de Madame Bovary, le soir même de mon arrivée, dans une librairie aujourd’hui disparue, du Quartier latin, qui s’appelait La Joie de Lire”.

  12. S
    SAUTILLANT

    JPB… Bonjour !

    Un écrivain à l ‘ Académie française !!!
    Content pour elle !
    Pour lui… couvert de lauriers… amplement mérités… quoi de plus reconnaissant que ce Prix NOBEL en 2010 ?!
    Un grand écrivain ! Un des rares contemporains que je mets au plus haut…
    avec Saul BELLOW… gigantesque !

    Bien à vous et à MAX…

  13. I

    Une fois de plus j’exprime ma gratitude à tous les bénévoles qui oeuvrent pour maintenir et enrichir sans cesse ce site merveilleux!

    Une suggestion: l’enregistrement du roman “Le maître d’armes” d’Alexandre Dumas…

    Merci de bien vouloir examiner ma “demande”!

  14. F

    Bonne et heureuse année à vous toutes et tous.
    Un grand merci à toutes les lectrices et tous les lecteurs qui, faut-il encore le dire, lisent bénévolement.

  15. S
    SAUTILLANT

    Pour les vietnamiens… l ‘ ANNÉE du CHAT !!!
    Vive la cuisine vietnamienne !

  16. E

    Bonjour,
    Juste pour vous dire que le nouveau design du site rend super bien !
    Bravo pour tout ce que vous faites, pour vos initiatives et merci pour tout ce que vous nous offrez.
    Je vous souhaite le meilleur.

  17. P

    Bonne année!!!!!!!!!
    Je suis étonné que personne n’ait couvert l’art de la guerre de Sun Tzu. Ce site est génial, c’est la première fois que je ne trouve pas un livre. Est ce qu’une voix masculine peut l’enregistrer s’il vous plait?

  18. i

    bonjour, je suis inscrite depuis le 24 Octobre 2022 ……….mais je n’ai rien reçu sur ma boite mail…….est-ce normal ?

  19. O

    Meilleurs vœux à toute l’équipe de litteratureaudio.com ! Je ne sais pas comment je vivrai sans vous tous… Je n’exagère pas.
    Bonne année à tous, je vous souhaite le meilleur.

  20. Pomme

    Sabine, je découvre votre commentaire et je tiens à vous dire tout le plaisir que vous me donnez. Rien de plus gratifiant pour moi d’apprendre que j’ai contribué à vous rendre fan de Zola! Cependant, après les Rougon-Macquart, je crains que la trilogie des villes ne vous déçoive un petit peu… Vous me direz peut-être. Encore un grand merci à vous.

    1. r
      roca patricia

      merci pomme je suis en train d’écouter les miserables avec lequel j’étais un peu fâchée à cause de sa longueur mais avec vous je vais en venir à bout pour la première fois de ma vie et combler ainsi une grosse lacune, j’adore votre voix je ne me lasse pas par contre dés que je change de donneur de voix ce n’est pas possible je ne peux pas je n’accroche pas quel talent c’est magique encore merci, j’oubliais aussi de dire que j’ai fini grâce à vous du cote de chez swann et les confessions d’une femme de chambre de mirbeau enfin je suis fan de vous, vous êtes extra-ordinaire

      1. Pomme

        Roca Patricia, vous m’avez bien amusée! Si! Si! vous êtes capable d’”accrocher” à une autre voix que la mienne, et même à 2 autres: celle de Victoria dans Le Journal d’une femme de chambre et celle de Monique Vincens dans Du Côté de chez Swan. Mais pour les Misérables, c’est bien ma voix en effet! Et je suis bien heureuse de ce que vous me dites. Bonne continuation, Patricia.

4 927 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je tiens à féliciter la lectrice de La recherche du temps perdu et du Côté de Guermantes. Une lecture fluide, mélodieuse avec ce léger chevrotement de la voix qui n’est pas sans évoquer les grandes diseuses que furent Flon ou Fusier-Gir. Céleste Albaret m’aide à m’endormir. Je m’empresse de préciser que ces références sont de mon âge et que je ne sous-entend rien sur l’âge de ce fruit tentateur qui m’a aider à braver l’ukase de l’arbre interdit de la connaissance proustienne. Compte tenu de la wagnerolâtrie de Proust, un point me semble utile à préciser. Lohengrin se prononce Lohengrin(e) et non Lohengrin(ain). Selon une règle non écrite, cette prononciation est celle couramment admise. On pourra toujours s’éloigner de Wagner et nommer le chevalier sans nom par son nom d’origine Garin le Lorrain. Puisque nous sommes sur un site de lecteurs, de curieux, d’érudits, et Lohengrin n’étant pas, à l’inverse de Parsifal (Perceval), un personnage populaire de la quête du Graal (Lohengrin : je suis ton père !) mais aussi pour changer de sujet en l’élargissant, je livre à la curiosité de ma chère lectrice ce dont je ne doute pas qu’elle connaisse déjà, un petit extrait de La chute d’Albert Camus. La cause animale y est défendue puisque le cygne y est épargné au bénéfice de la bicyclette.

    La Hollande est un songe, monsieur, un songe d’or et de fumée, plus fumeux le jour, plus doré la nuit, et nuit et jour ce songe est peuplé de Lohengrin comme ceux-ci, filant rêveusement sur leurs noires bicyclettes à hauts guidons, cygnes funèbres qui tournent sans trêve, dans tout le pays, autour des mers, le long des canaux. Ils rêvent, la tête dans leurs nuées cuivrées, ils roulent en rond, ils prient, somnambules, dans l’encens doré de la brume, ils ne sont plus là. Ils sont partis à des milliers de kilomètres, vers Java, l’île lointaine. Ils prient ces dieux grimaçants de l’Indonésie dont ils ont garni toutes leurs vitrines, et qui errent en ce moment au-dessus de nous, avant de s’accrocher, comme des singes somptueux, aux enseignes et aux toits en escaliers, pour rappeler à ces colons nostalgiques que la Hollande n’est pas seulement l’Europe des marchands, mais la mer, la mer qui mène à Cipango, et à ces îles où les hommes meurent fous et heureux.

    Bien à vous et à nos émerveillements futurs.

    PS. Je n’ai pas su comment adresser ce message de reconnaissance à l’intéressée. Je livre au Livre d’or cette pensée que les plus dégourdis sauront réorienter.

  2. Bonjour,
    Je pense qu’il serait interressant de marquer d’un petit token ou d’une barre de défilemenent les oeuvres ayant été deja ecouter et le moment ou nous nous sommes arretés. Je pense que cette fonctionnalité pourrait etre tres ineteressantes d’auatant plus si nous utilisons plusieur appareils.
    Voila, bonne journée

  3. Bonjour à tous
    Quel bonheur de revenir ici. De gros soucis familiaux m’ont longtemps tenus éloignée de la lecture. La vie nous éloigne parfois de ce que l’on aime, et nous oblige à faire des choix.
    Le soleil dans le cœur et l’envie de lire me ramène ici.
    Il faut maintenant me laisser le temps de lire, et vous découvrirez
    Profitez des petits bonheurs, ce sont ceux qui restent ….

  4. Bonjour,

    Recherche un lecteur expérimenté afin de lire les “magnifiques, les extraordinaires” aventures de Rouletabille.
    Celles-ci furent rédigées par l’excellent Gaston Leroux.
    En voici les titres :
    -Le Mystère de la chambre jaune (1908)
    -Le Parfum de la dame en noir (1908)
    -Rouletabille chez le tsar (1913)
    -Le Château noir (Rouletabille à la guerre I) (1916)
    -Les Étranges Noces de Rouletabille (Rouletabille à la guerre II) (1916)
    -Rouletabille chez Krupp (1920)
    -Le Crime de Rouletabille (1922)
    -Rouletabille chez les bohémiens (1923)
    Certaines aventures seront en deuxième lecture.
    En vous remerciant d’avance.

  5. Désolée pour la critique mais elle peut être constructive. “La faute de l’abbé Mouret” est mon roman préféré. Or un bruit de fond incessant et désagréable rend l’écoute peu plaisante.

  6. lorsque je cherche honoré de Balzac, je trouve 1008 enregistrements, en fait je n’en trouve que 5 pages de 10, comment trouver les autres ? merci

      1. Bonjour Augustin: je vous donne un seul exemple qui, déjà, ferait une différence: ma mère et ses 3 amies avaient réussi à bien naviguer sur le site d’avant. À présent, elles ont de la difficulté à comprendre qu’après l’identification pour écrire un commentaire, il faut chercher de nouveau la page du livre concerné;
        ensuite, il faut descendre au bas de l’écran, pour rejoindre l’espace du commentaire. Cela n’est pas évident pour les personnes plus âgées qui sont une bonne clientèle de L.A.
        (Il y a aussi le fait qu’il n’est plus possible de communiquer
        par message privé: on ne veut pas nécessairement que tout le monde soit au courant des échanges avec un lecteur favori…)
        Enfin… J’espère que, au nom de ces dames, j’ai bien expliqué leur déception car elles n’écrivent plus de commentaires depuis ce changement de configuration.
        En vous remerciant,
        zito

      2. Bonjour,
        Il est vrai que les commentaires sur un livre se font sous des suggestions de lecture et qu’il est nécessaire de dérouler la page.
        Je ne sais pas si cela peut être amélioré.
        Cordialement,

      3. Je viens seulement de voir qu’il y a un petit icône pour faire défiler jusqu’aux commentaires…
        Serait-il possible de pouvoir mettre un petit cœur sans se connecter ? (comme sur l’ancien site).
        Merci et bien cordialement,

  7. BONJOUR !!
    Mon épouse (93 ans) est dépendante physiquement et ne peut se livrer à aucune activité. De plus,sa vue est très faible et elle ne peut pas lire .
    J’ai trouvé “litterature-audio”grâce à ma petite-fille et depuis une semaine, elle passe trés agréablement ses journées avec des histoires variées .
    Un grand MERCI pour elle,qui retrouve ainsi une partie de sa joie de vivre !!
    Bien à vous amicalement JJR

  8. Merci pour ce site, pour ces donneurs de voix qui donnent de leur temps pour le plaisir des autres, ceux qui n’ont pas le temps. Je fais des kilomètres tous les jours sans les voir, sans les regretter grâce à ces romans. Une immense reconnaissance !

  9. Mario Vargas Llosa sous la coupole : “Le plus important, peut-être, c’est d’avoir découvert en France Gustave Flaubert, qui a été et sera toujours mon maître, depuis que j’ai acheté un exemplaire de Madame Bovary, le soir même de mon arrivée, dans une librairie aujourd’hui disparue, du Quartier latin, qui s’appelait La Joie de Lire”.

  10. JPB… Bonjour !

    Un écrivain à l ‘ Académie française !!!
    Content pour elle !
    Pour lui… couvert de lauriers… amplement mérités… quoi de plus reconnaissant que ce Prix NOBEL en 2010 ?!
    Un grand écrivain ! Un des rares contemporains que je mets au plus haut…
    avec Saul BELLOW… gigantesque !

    Bien à vous et à MAX…

  11. Une fois de plus j’exprime ma gratitude à tous les bénévoles qui oeuvrent pour maintenir et enrichir sans cesse ce site merveilleux!

    Une suggestion: l’enregistrement du roman “Le maître d’armes” d’Alexandre Dumas…

    Merci de bien vouloir examiner ma “demande”!

  12. Bonne et heureuse année à vous toutes et tous.
    Un grand merci à toutes les lectrices et tous les lecteurs qui, faut-il encore le dire, lisent bénévolement.

  13. Bonjour,
    Juste pour vous dire que le nouveau design du site rend super bien !
    Bravo pour tout ce que vous faites, pour vos initiatives et merci pour tout ce que vous nous offrez.
    Je vous souhaite le meilleur.

  14. Bonne année!!!!!!!!!
    Je suis étonné que personne n’ait couvert l’art de la guerre de Sun Tzu. Ce site est génial, c’est la première fois que je ne trouve pas un livre. Est ce qu’une voix masculine peut l’enregistrer s’il vous plait?

  15. bonjour, je suis inscrite depuis le 24 Octobre 2022 ……….mais je n’ai rien reçu sur ma boite mail…….est-ce normal ?

  16. Meilleurs vœux à toute l’équipe de litteratureaudio.com ! Je ne sais pas comment je vivrai sans vous tous… Je n’exagère pas.
    Bonne année à tous, je vous souhaite le meilleur.

  17. Sabine, je découvre votre commentaire et je tiens à vous dire tout le plaisir que vous me donnez. Rien de plus gratifiant pour moi d’apprendre que j’ai contribué à vous rendre fan de Zola! Cependant, après les Rougon-Macquart, je crains que la trilogie des villes ne vous déçoive un petit peu… Vous me direz peut-être. Encore un grand merci à vous.

    1. merci pomme je suis en train d’écouter les miserables avec lequel j’étais un peu fâchée à cause de sa longueur mais avec vous je vais en venir à bout pour la première fois de ma vie et combler ainsi une grosse lacune, j’adore votre voix je ne me lasse pas par contre dés que je change de donneur de voix ce n’est pas possible je ne peux pas je n’accroche pas quel talent c’est magique encore merci, j’oubliais aussi de dire que j’ai fini grâce à vous du cote de chez swann et les confessions d’une femme de chambre de mirbeau enfin je suis fan de vous, vous êtes extra-ordinaire

      1. Roca Patricia, vous m’avez bien amusée! Si! Si! vous êtes capable d'”accrocher” à une autre voix que la mienne, et même à 2 autres: celle de Victoria dans Le Journal d’une femme de chambre et celle de Monique Vincens dans Du Côté de chez Swan. Mais pour les Misérables, c’est bien ma voix en effet! Et je suis bien heureuse de ce que vous me dites. Bonne continuation, Patricia.

  18. • • •More