(N) KIRA, Gast – Illusion

Accueil Forums Textes contemporains (N) KIRA, Gast – Illusion

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #143033
    KKira
    Participant
    #152182
    KKira
    Participant

    Cher(e)s membres du jury,

    Je vous soumet ce texte dans l'attente désesperée de le voir choisi.



    Mon fichier est accessible à l'adresse suivante:

    http://dl.free.fr/mtTby80li

    Le fichier est protégé par le mot de passe suivant: Haïti



    Merci de votre bonne compréhension!


    #152193
    CCarole Bassani-Adibzadeh
    Maître des clés

    Chère Kira,

    Je suis navrée pour ma part de voter « N », bien que j’aie aimé le thème de l’histoire contée…

    (Votre texte me semble comporter quelques erreurs qui en desservent la lecture, la privant je crois d’une certaine « fluidité »…)

    A très bientôt à nouveau peut-être !!!

    Carole

    #152195
    Jean-Luc FischerJean-Luc Fischer
    Participant

    N

    Bonjour Kira

    Je vote N également et comme vous avez beaucoup de détermination, je vais tenter de vous expliquer ce qui ne va pas.

    Votre idée de base est bonne, elle fait songer un peu à Stephen King.

    Mais :
    1)    Il y a de grosses fautes de français
    2)    des mots utilisés à mauvais escient
    Ex :
    Il vivait avec sa femme Marie…, il l’enchérissait: enchérir n'est pas chérir

    Une femme adorante: c'est adorée ou alors adorable ou encore aimante.


    Il répondit d’un mouvement des pommettes qu’il avait bien assimilé : expliquez-moi comment vous faites bouger vos pommettes. Et puis, on assimile un cours mais on comprend un ordre.

    3)    Des détails inutiles et surtout explicités dans un langage technique qui n’est pas de mise:

    il mit ses doigts dans sa cavité buccale : on n’est pas chez un dentiste
    de magnitude 6 qui avait frappé la capitale, Port-au-Prince : c’est lourd, on dirait un rapport de Météo France

    4)    Des phrases incompréhensibles
    lui caressa la joue droite dont il sentit les dents, dures, se dissoudre dans la bouche comme la glace fond.
    Ce sont les dents de qui? Du vent ou celles du héros qu'il vérifie avoir toutes en place un peu plus loin?

    5)    La fin est expliquée trop  rapidement et un peu naïvement. Vous devriez nous la faire deviner sans la livrer explicitement. Par exemple : en consultant son courrier une fois rentré chez lui et de retour de l’école, il trouve un manuscrit retourné par l’éditeur. Ce n’est qu’une suggestion… il y a sûrement plein d'autres possibilités.

    Voici une correction de votre texte plus complète http://dl.free.fr/cqJpEsPU4

    Il vous faut lire et étudier la grammaire et le sens exact des mots. Le français est une langue riche et précise. Et puis être plus simple, ne pas vouloir faire littéraire comme je vous l'avais déjà dit.

    Bon courage

    JL

    #152197
    BruissementBruissement
    Participant

    Désolée, je vote NON, pour les mêmes raisons que mes collègues

    #152221
    KKira
    Participant

    Cher jury,

     

    Je suis enthousiasmée de votre suggestion. Les mots me manquent, et je ne sais pas comment je vous dire combien cela anime un débutant, combien cela donne le courage de continuer, plutôt d’améliorer. Je vous en suis extrêmement reconnaissant.   

     

    Comme vous le voyez, je ne suis qu’un pauvre débutant, qui aime s’amuser avec les mots, et qui cependant n’a pas la maîtrise de l’écriture. Mais qui sent en lui une lueur d’espoir de pouvoir s’en sortir un jour. Je rêve ! Et je pense que votre appui sera crucial.

     

    En quelque sorte, cet écrit (René Denis ou Illusions) est une manière de montrer véritablement  combien j’aime écrire, en donnant à Denis comme préoccupation élémentaire la littérature. Pour moi, être écrivaine est un rêve que j’ai l’ambition de le réaliser.

     

    Concernant l’histoire contée, il y a une idée émise par Jean-luc (proposition n°5), je n’ai compris la stratégie à entreprendre. Pouvez-vous m’éclaircir plus ce point ?

     

    Merci de votre bonne compréhension !

     

     

     

    #152247
    Augustin BrunaultAugustin Brunault
    Maître des clés

    Bonjour Kira,

    Je tombe sur votre dernier message à l'instant et voulais juste vous faire part d'un petit commentaire personnel à propos du mot “jury” (qui sans doute en fera malicieusement sourire plus d'un) : on comprend bien sûr ce que vous voulez dire, mais je me permets quand même de préciser que personne ici ne prétend être une autorité à la légitimité éminente pour vous dire ce qui va et ce qui ne va pas dans vos textes.

    Si nous pouvons être dits “juges”, ce n'est que dans le sens où des personnes de la vie courante, par ailleurs certes amatrices de littérature à des degrés divers, peuvent vous donner leurs impressions.

    À bientôt peut-être,

    et avec tous mes voeux de persévérance et de joie dans ce bel art qu'est l'écriture,

    Augustin

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.