NELLIGAN, Émile – Poésies

Accueil Forums Textes NELLIGAN, Émile – Poésies

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #146384
    VictoriaVictoria
    Participant

    NELLIGAN, Émile – Poésies – (Recueil : Émile Nelligan et son œuvre)

    Le Vaisseau d’Or




    Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l’or massif :
    Ses mâts touchaient l’azur, sur des mers inconnues ;
    La Cyprine d’amour, cheveux épars, chairs nues
    S’étalait à sa proue, au soleil excessif.

    Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
    Dans l’Océan trompeur où chantait la Sirène,
    Et le naufrage horrible inclina sa carène
    Aux profondeurs du Gouffre, immuable cercueil.

    Ce fut un Vaisseau d’Or, dont les flancs diaphanes
    Révélaient des trésors que les marins profanes,
    Dégoût, Haine et Névrose, entre eux ont disputés.

    Que reste-t-il de lui dans la tempête brève ?
    Qu’est devenu mon cœur, navire déserté ?
    Hélas ! Il a sombré dans l’abîme du Rêve !


    #142162
    VictoriaVictoria
    Participant
    #146385
    VictoriaVictoria
    Participant

    Devant deux portraits de ma mère




    Ma mère, que je l’aime en ce portrait ancien,
    Peint aux jours glorieux qu’elle était jeune fille,
    Le front couleur de lys et le regard qui brille
    Comme un éblouissant miroir vénitien !

    Ma mère que voici n’est plus du tout la même ;
    Les rides ont creusé le beau marbre frontal ;
    Elle a perdu l’éclat du temps sentimental
    Où son hymen chanta comme un rose poème.

    Aujourd’hui je compare, et j’en suis triste aussi,
    Ce front nimbé de joie et ce front de souci,
    Soleil d’or, brouillard dense au couchant des années.

    Mais, mystère de cœur qui ne peut s’éclairer !
    Comment puis-je sourire à ces lèvres fanées ?
    Au portrait qui sourit, comment puis-je pleurer ?

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.