Sourions un peu avec Nasreddine

Accueil Forums Le bar Sourions un peu avec Nasreddine

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 94)
  • Auteur
    Messages
  • #162845
    AhikarAhikar
    Participant

    Bonjour,

    Une fois n'est pas coutume, je vous propose une petite histoire de Nasreddine en version audio.

    Bon dimanche et bonne écoute! Sourire



    https://www.aht.li/3498005/Nasreddine_-_Le_sarouel.mp3

     

    Amitiés, Sourire

    Ahikar

    #162848
    DomiDomi
    Participant

    Bonjour,

    Un très grand merci.

    Je crois que Nasreddine nous sera désormais indispensable.Rigolant

    Bonne fin de journée.

    Domi

    #162849
    DomiDomi
    Participant

    EmbarasséEmbarassé

    Qu'ai-je fait ?

    #162852
    PommePomme
    Participant

    LE SOUFFLE DU VENT

    Nasreddine n'avait plus rien à manger. En passant près d'un champ, il vit de belles aubergines, noires et luisantes. Il  n'hésita pas, il entra dans le champ et en ramassa quelques-unes qu'il mit dans son sac. Survint le propriétaire:

    _ Voyou! cria-t-il, tu es en train de voler mes aubergines!

    _ Pas du tout, répondit Nasreddine, je marchais près de ton champ quand le vent s'est levé et m'a poussé ici.

    _ Soit! Mais qui a arraché mes aubergines?

    _ Le vent était si fort qu'il a bien fallu que je m'accroche à quelque chose.

    _ Et qui les a mises dans ton sac?

    – Eh bien, vois-tu, l'ami, j'étais justement en train de me poser cette question quand tu es arrivé!


    #162862
    PommePomme
    Participant

    UN TIR REMARQUABLE

    Le gouverneur de la région était à la chasse, avec de nombreux invités, dont Nasreddine qui d'ailleurs s'ennuyait beaucoup car aucun gibier ne s'était montré depuis plusieurs heures.

    Soudain Nasreddine aperçoit une gazelle, vite il sort sa flèche, bande son arc, mais quelqu'un l'empêche de tirer en lui expliquant discrètement qu'il faut laisser la priorité au gouverneur.

    En effet, le gouverneur tire mais manque l'animal. Tout le monde se tait, s'abstient de faire le moindre commentaire, sauf Nasreddine qui applaudit très fort en criant bravo!

    _ Ne serais-tu pas en train de te moquer de moi, Nasreddine? demanda le gouverneur.

    _ Oh non! Excellence, c'est la gazelle que je félicitais d'avoir échappé à un si remarquable tir.

    #162867
    AhikarAhikar
    Participant

    Bonsoir, Sourire

    Je vous propose à nouveau une petite histoire de Nasreddine en version audio.

    L'humour, un bon remède aux aléas du confinement ! Clin d'oeil

    https://www.aht.li/3498368/Nasreddine_-_L_autre_Nasreddine.mp3

    Bonne écoute !

    Amitiés, Sourire

    Ahikar

    ———-

    Pour ceux qui auraient manqué la précédente :

    https://www.aht.li/3498005/Nasreddine_-_Le_sarouel.mp3


    #162872
    PommePomme
    Participant

    QUESTION D'EQUILIBRE

    _ Nasreddine, je suis surpris de voir chaque jour les gens courir de tous côtés.

    _ Réjouis-toi, mon ami, car si tous allaient du même côté, la terre perdrait son équilibre.

    #162887
    PommePomme
    Participant

    HEUREUSEMENT!

    Nasreddine laboure son champ et soudain une épine transperce sa sandale. Il parvient non sans douleur à ôter l'épine.

    _ Heureusement qu'aujourd'hui j'ai mis mes vieilles sandales, et non pas mes neuves!

    #162896
    PommePomme
    Participant

    LE PLUS IMPORTANT

    Quelqu'un demanda un jour à Nasreddine:

    _ Qui est le plus important des deux, le paysan ou le roi?

    _ Le paysan, bien sûr! répondit Nasreddine.

    _ Ah? Pourtant tout le monde dit le contraire.

    _ Peut-être, mais si le paysan ne cultivait pas le roi mourrait de faim.


    #162906
    PommePomme
    Participant

    UN JOUR HEUREUX

    Le roi se comportait en despote et n'était guère apprécié de ses sujets. Un jour, il interrogea Nasreddine:

    _ Nasreddine, dis-moi quel est le jour préféré de mes sujets?

    _ Il n'y en pas pour l'instant, répondit Nasreddine. Mais dans l'avenir, ce sera le jour où votre majesté aura le bonheur de découvrir le paradis.

    #162908
    PommePomme
    Participant

    RAMADAN

    Cette année-là, le ramadan tombait en plein été torride. Déshydraté, Nasreddine ne pouvant plus attendre la fin du jeûne, s'approche d'une fontaine, discrètement. Il peut enfin boire de l'eau.

    _ Que fais-tu là, malheureux! l'invective un voisin. Ne sais-tu pas que c'est un péché de rompre le jeûne avant l'heure?

    _ Tais-toi! Le ramadan revient chaque année, mais moi, si je meurs, je ne reviens plus.

    #162911
    PommePomme
    Participant

    LE SAULE PLEUREUR

    Nasreddine venait de planter un saule pleureur devant sa maison. Comme il n'avait pas dd'eau à portée de main pour l'arroser, il y pourvut par ses moyens naturels. Relevant la tête, il dit à son arbre:

    _ Ne pleure pas, c'est là toute l'eau que peut te donner le pauvre Nasreddine.

    #162917
    PommePomme
    Participant

    QUI CROIRE?

    Un voisin était venu demander à Nasreddine de lui prêter son âne. Celui-ci n'avait nullement l'intention de le lui prêter et répondit:

    _ Je te l'aurais volontiers prêté, mon ami, mais mon âne n'est pas là.

    A ce moment on entendit l'âne braire.

    _ Oh, Nasreddine, comment oses-tu , à ton âge, mentir aussi effrontement?

    _ Il est possible que je mente. Mais il est étrange que tu croies mon âne plutôt que moi.

    #162918
    PommePomme
    Participant

    SAVOIR OU NE PAS SAVOIR

    Un jour, Nasreddine décida de voyager pour parfaire ses connaissances. On lui demanda quels gens il allait chercher à rencontrer, il répondit:

    •  Celui qui ne sait pas et ne sait pas qu'il ne sait pas, il est stupide: il faut l'éviter.
    • Celui qui ne sait pas et sait qu'il ne sait pas, c'est un enfant: il faut lui apprendre.
    • Celui qui sait et ne sait pas qu'il sait, il est endormi: il faut le réveiller.
    • Celui qui sait et sait qu'il sait, c'est un sage: il faut le suivre.

    Nasreddine alors fit une pause, puis il reprit:

    _ Mais vous savez combien il est difficile, mon ami, d'être certain que ceui qui sait et sait qu'il sait, sait vraiment.




    #162920
    PommePomme
    Participant

    LA LUMIERE

    La femme de Nasreddine était enceinte. Sentant l'heure de l'accouchement arrivée, elle demanda à son mari d'allumer une bougie sur la table. Très vite, en effet l'enfant vint au monde. Et Nasreddine eut à peine le temps de se réjouir qu'un deuxième enfant arrivait! Puis un troisième! Alors Nasreddine souffla la bougie.

    _ Pourquoi éteins-tu la bougie? lui demanda sa femme.

    _ Ignorante! ne comprends-tu pas que c'est la lumière qui attire les enfants? Si je n'éteins pas, combien en aurons-nous?

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 94)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.