Sourions un peu avec Nasreddine

Accueil Forums Le bar Sourions un peu avec Nasreddine

4 sujets de 91 à 94 (sur un total de 94)
  • Auteur
    Messages
  • #162963
    BruissementBruissement
    Participant

    Que sa renommée aille des Balkans à la Mongolie, n'induit pas que son origine soit diverse, chère Pomme. Il en est de même pour le fait que ses histoires soient racontées un peu partout.

    Ni Perse ni Arabe.

    Il semblerait que ce Nasreddine, d'après Wikipédia, deviennne un personnage légendaire dans le monde musulman d'après une figure ayant bel et bien existé au XIIIème siècle, un philosophe turc.

    #162967
    PommePomme
    Participant

    Nasreddine-Bébert, ah! en voilà une trouvaille! La fin tout à fait inattendue est absolument extra!!!

    #162978
    AhikarAhikar
    Participant

    Bonjour, Sourire

    Concernant le personnage de Nasreddine, j’avais écrit il y a quelques années ces lignes :

    Il est possible que Rûmî fit avec le personnage de Nasr Eddin ce que Goethe avait fait avec Faust. Goethe a repris un personnage existant pour en faire quelque chose qui touche au sublime. Il est fort possible que Rûmî ait fait la même chose, car on voit bien qu’il y a un noyau dur parmi ces histoires, et que nombre d’entre elles, et des meilleures, semblent remonter à ce noyau dur du XIIIe siècle. Il faut bien sûr en excepter celles liées à Tamerlan. Laissons celles-là à un autre grand soufi !

    Certaines histoires de Nasreddine se trouvent d’ailleurs dans le Mathnawî.

    Comme tous les grands génies, Rûmî avait plusieurs visages. On pourrait d’une certaine manière le rapprocher du grand écrivain tibétain Pad-ma dkar-po (1527-1592) qui, d’un côté, écrivit le Chosbyun, une œuvre monumentale sur le bouddhisme, et d’un autre, la Vie de 'Brug-pa Kun-legs, le yogin. Le personnage de 'Brug-pa Kun-legs, très irrévérencieux et frondeur, est devenu si populaire au Tibet que les siècles passant, tous les Tibétains veulent absolument qu’il ait existé en chair et en os.

    La question qu’on devrait peut-être se poser : pourquoi avons-nous toujours tendance à vouloir que quel tel ou tel personnage ait existé en chair et en os, alors que depuis l’aube de l’humanité, nous passons notre temps à inventer des histoires ?

    Bonne journée, Sourire

    Ahikar

    #162983
    PlumePlume
    Participant

    Bonjour,

    J'ai découvert au cours de mes pérégrinations internautiques que Nasreddine soutient également le logiciel libre Framapad 🙂

    https://framapad.org/fr/



    Plume

4 sujets de 91 à 94 (sur un total de 94)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.