Livres audio gratuits pour "zola" :


ULBACH, Louis – La Bourse ou la vie !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Louis Rambaud - Voyage de Martin à la recherche de la vie

Louis Ulbach (1802-1889), pseudonyme Ferragus (« le chef dévorant » du roman de Balzac), fut un journaliste, romancier et dramaturge. Critique littéraire, il collabora à plusieurs revues et sa verve à la Juvénal lui valut quelques procès.
Certaines de ses trente trois Lettres de Ferragus firent scandale, telle La Littérature putride dans laquelle il traîne dans la boue Thérèse Raquin de Zola.

Faisons la connaissance de ce critique désabusé avec la vingt-troisième La Bourse ou la vie ! où trois artistes partent en voyage à la recherche de la vie humaine, de la vraie vie, de la vie éternelle. Que de déceptions les attendent !

La Bourse ou la vie !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 686 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMONNIER, Camille – À vau-la-rue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


À vau-la-rue

L’écrivain belge décadent Camille Lemonnier (1884-1913) est plus proche du Huysmans de À vau l’eau (1882) que des naturalistes bien qu’on l’ait surnommé contre son gré « le Zola belge ».

« Aucun écrivain du XIXe siècle, si ce n’est Victor Hugo, n’a possédé, comme Camille Lemonnier, les richesses du dictionnaire, n’a disposé pour formuler sa pensée ou ses sensations d’un nombre aussi considérable de mots : nul ne s’est grisé comme lui de sa puissance verbale. » (Stefan Zweig)

À vau-la-rue mérite cet éloge. La description de la vie ratée du mal prénommé Fortuné Gervais est inoubliable.

À vau-la-rue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 944 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEPELLETIER, Edmond – Le Pressoir – Le Clown

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Le Pressoir

Edmond Lepelletier (1846-1913). Écrivain, avocat, homme politique, journaliste, poète, auteur de biographies de Verlaine et de Zola, a publié en 1887 le livre Deux Contes, à classer comme tragiques.

Le Pressoir finit dans l’horreur ; Le Clown, dans les larmes.

Le Pressoir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 314 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMONNIER, Camille – Un mâle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Henri Pille - Une vraie kermesse flamande

« Le naturalisme est la suite logique du réalisme : ce dernier entendait décrire ou depeindre la réalité de la manière la plus précise possible, y compris dans ses aspects immoraux ou vulgaires. Le naturalisme poursuit dans cette voie, mais en ajoutant un contexte physiologique et en montrant que le milieu où vit le protagoniste est l’une des raisons de son comportement. Se donnant pour un reflet de la réalité, le naturalisme s’intéresse particulièrement aux classes sociales défavorisées —paysans, ouvriers ou prostituées. » (Wikipédia)

L’œuvre de Camille Lemonnier (1844-1913) qu’on surnommait le « Zola belge » illustre parfaitement cette définition du naturalisme.

Un mâle dépeint poétiquement le déroulement de cette kermesse comme un reportage filmé.

« Une mangeaille immodérée accompagnait la soif de boire qui tenait les estomacs. Des femmes plongeaient leur visage dans de vastes quartiers de tartes au riz. Des enfants barbouillés de prunes, aiguisaient leurs dents sur de la pâtisserie sèche. Et les hommes, tenant à deux mains des saucisses de viande de cheval, en tiraillaient à la force des mâchoires la chair filamenteuse. Ailleurs, on se bourrait d’œufs durs, et les pains d’épices achevaient de prédisposer les gosiers à de buveries incessantes. »

Illustration : Henri Pille, Une vraie kermesse flamande (fin XIXe).

Un mâle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 887 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOUMIC, René – Alix, conte du jour de l’an

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Alix, conte du jour de l'an

René Doumic, homme de lettres, journaliste et grand critique littéraire, académicien français (1860-1937) est l’auteur, par exemple, de Portraits d’écrivains : Alexandre Dumas fils, Émile Augier, Victorien Sardou, Octave Feuillet, Edmond et Jules de Goncourt, Émile Zola, Alphonse Daudet (1892).

Dans la Revue illustrée de 1900, à côté d’articles de Coppée, France et Scholl, figure Alix, conte du jour de l’an.

Pour en apprécier le style :
« Les yeux sont le miroir des âmes. Il ya des yeux d’amour, veloutés et longs, qui font, rien qu’en se posant, passer par tout le corps le frisson d’une caresse ; des yeux de douceur, si doux, qu’ils guérissent, rien qu’en s’y posant, les blessures que d’autres yeux ont faites ; des yeux de passion, aux lueurs d’incendie ; des yeux de violence, sombres comme un ciel d’orage ; des yeux d’effroi ; des yeux sans vie, fenêtres d’où tombe sur les vivants l’haleine glacée de la mort ; des yeux qui prient, des yeux qui rient, des yeux qui rient dans les larmes ; des yeux qui ont la mélancolie des soirs ; des yeux dont la clarté fine est celle des malins pleins d’espérance ; des yeux de malice, des yeux de caprice, mobiles et qui font songer de l’oiseau fraîchementenvolé du nid maternel ; des yeux de rêve, comme absents, et ravis en des contemplations qui ne sont pas de ce monde ; des yeux de souvenir au regard tourné vers l’intérieur et qui se noie dans l’ombre des choses d’autrefois. »

Alix, conte du jour de l’an.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 455 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DROZ, Gustave – Un coup de canif – Le Jardin du Roi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Gustave Droz

Gustave Droz (1832-1893), peintre, journaliste et romancier, auteur notamment de Monsieur, Madame et Bébé qui connut un succès phénoménal en Europe et aux États-Unis dans les années 1870. En France, pas moins de 121 éditions se succèdent entre 1866 et 1884 (Wikipédia). Il faut dire que Zola, Huysmans et Jules Renard le détestèrent, mais un historien du Réalisme n’hésite pas à écrire : « Sa plume se fait alerte, capricieuse ; souvent même, elle pousse très loin l’amour du laisser-aller, mais cette négligence encore, au milieu d’une foule de saillies légères et de réflexions badines, revêt des airs de grâce naturelle et dégagée ».

Ce jugement d’un académicien français convient à ces deux nouvelles :

Un coup de canif qui se passe au moment où la lune rousse succède à la lune de miel dans un couple de jeunes mariés.

Le Jardin du Roi :
« On est là dans un lieu qui appartient au passé. Il y a là, dans la grille d’entrée, dans ces cahutes empaillées et ces allées palissadées de treillage rustique, dans ces maisonnettes à petits carreaux, cachées dans le lierre, dans ces pignons élevés, ces mansardes d’une autre époque, un petit air vieillot qui vous rajeunit de quatre-vingts ans ; il semble que rien ne soit changé depuis Louis XVI, et j’y éprouve les mêmes impressions qu’au Petit-Trianon. »
Car Le Jardin du Roi n’est autre que le jardin des plantes de Paris, son parc zoologique et les quartiers avoisinants où notre guide Droz fait un pèlerinage en 1868.

Illustration : Gustave Droz (Atelier Nadar).

Un coup de canif.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 402 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CAPUANA, Luigi – Le « Tabbutu »

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Le « Tabbutu »

Luigi Capuana (1839-1915), déjà présent sur notre site avec Un type, est un écrivain sicilien qui semble aimer critiquer la richesse à en juger par cette deuxième attaque dans Le « Tabbutu » (définition du dictionnaire franco-sicilien : « Cercueil »).

Ce meuble de mauvais augure pose un problème au riche propriétaire d’un dépôt d’huiles et de vins. Il possède un cercueil inutilisé qu’il a acheté à bas prix et qui empoisonne sa vie et celle de sa sœur.

Humour cordial, tonalité heureuse de cet admirateur de Zola, prêcheur du vérisme italien et annonciateur de Benedetto Croce (mort en 1951 et donc impubliable).

Traduction : Albert Lécuyer (1844-?)

Le « Tabbutu ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 825 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ZOLA, Émile – Deux Nouvelles noires

Donneuse de voix : Domi | Durée : 41min | Genre : Nouvelles


Émile Zola

Le Sang dans Contes à Ninon

« Voici déjà bien des rayons, bien des fleurs, bien des parfums. N’es-tu pas lasse, Ninon, de ce printemps éternel ? Toujours aimer, toujours chanter le rêve des seize ans. Tu t’endors le soir, méchante fille, lorsque je te parle longuement des coquetteries de la rose et des infidélités de la libellule. Tes grands yeux, tu les fermes d’ennui, et moi, qui ne peux plus y puiser l’inspiration, je bégaye sans parvenir à trouver un dénouement.
J’aurai raison de tes paupières paresseuses, Ninon. Je veux te dire aujourd’hui un conte si terrible que tu ne les fermeras de huit jours. Écoute. La terreur est douce après un trop long sourire. »

La nouvelle Le Sang est l’un de ces contes terribles.

Une victime de la réclame dans L’Inondation et autres nouvelles.
Court texte qui résonne de façon moderne.

Le Sang.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 603 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour "zola" :