Livres audio gratuits publiés en mai 2018 :


SHAKESPEARE, William – Le Roi Lear (Version 2)

Donneur de voix : Bigmall | Durée : 3h 25min | Genre : Théâtre


Anne-Louis Girodet - Les Funérailles d'Atala

« Mon admiration pour Shakespeare croît tous les jours. Cet homme-là n’ennuie jamais, il est la plus parfaite image de la nature. » Stendhal

Traduction : François-Victor Hugo (1828-1873).

> Écouter un extrait : Acte I, Scène 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 250 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORROW, William Chambers – Le Faiseur de monstres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


William Chambers Morrow

Diagnostic du chirurgien :
« Vous devriez vous remettre aux mains des autorités et vous faire envoyer, pour y suivre un traitement, dans quelque hospice d’aliénés. »

Réponse du patient :
« Il vous sied de prendre de grands airs vertueux indigné, vieil assassin que vous êtes !… Combien de vilenies semblables n’avez-vous pas commises dans votre misérable taudis ? Il est heureux que la police ne l’ait pas envahi et n’ait pas apporté pelle et pioche pour la circonstance. Savez-vous ce qu’on dit de vous ? Croyez-vous donc avoir tenu vos volets assez hermétiquement clos pour qu’aucun son n’ait pu les traverser ? Où cachez-vous vos instruments infernaux ? »

Ce dialogue vous donne une idée du ton de Le Faiseur de monstres, nouvelle fantastique de William Chambers Morrow (1869-1923), écrivain américain qui fait immanquablement songer à son compatriote Edgar Allan Poe (1809-1849) et dont nous avons déjà sur le site La Statue de marbre.

Traduction : George Elwall (1862 – 19?).

Illustration : William Chambers Morrow.

Le Faiseur de monstres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 973 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHASLES, Philarète – De l’industrialisme au Moyen-Âge

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 23min | Genre : Histoire


De l'industrialisme au Moyen-Âge

Cet essai de « réhabilitation » du Moyen Âge de Philarète Chasles (1798-1873) est paru dans La Revue de Paris en 1829.

Le début : «  Il est une époque de l’histoire que la plupart des écrivains ont vue avec horreur, et traitée avec injustice : c’est le Moyen-Âge. Là, s’il faut les en croire, sont venus s’engloutir les arts, les lettres, les sciences, les vertus, tout ce que l’ancien monde avait de puissance et de grandeur. Siècles maudits, sur lesquels pèse l’anathème ; espèce de gouffre obscur, jeté par la Providence entre la civilisation antique et la civilisation moderne. Sur les deux rives opposées, ils vous montrent, d’une part, les républiques grecques et romaines brillantes de gloire ; de l’autre, l’organisation de la société européenne, qui surgit tout à coup, sans préparation, sans enfance et sans jeunesse. Le contraste est frappant ; l’effet est pittoresque. À ce tableau bizarre, il ne manque que la vérité. »

De l’industrialisme au Moyen-Âge.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 845 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BARBARA, Charles – L’Homme qui nourrit les papillons

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


L'Homme qui nourrit les papillons

L’Homme qui nourrit les papillons est la présentation d’une étrange collection de bestioles et la connaissance d’un collectionneur non moins étrange dues à la plume de Charles Barbara (1817-1876) apparu sur notre site en 2009 avec L’Assassinat du Pont-Rouge.

« Beaucoup d’autres détails me furent donnés par ce brave homme dont les connaissances spéciales eussent fait honneur à un entomologiste de profession. »

Belle confidence de l’auteur :
« Il devait grossir dans ma mémoire la liste de ces hommes qui, d’extérieur plus qu’ordinaire, quelquefois rebutant, sont pourtant comme des réservoirs de curiosités, et fortifier cette opinion, en moi déjà vieille, qu’il n’existe peut-être pas d’homme qui n’ait son côté intéressant. »

Illustration : Muséum d’histoire naturelle, atelier de taxidermie de Victor Bonhenry (1898).

L’Homme qui nourrit les papillons.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 715 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRUNSCHVICG, Léon – Descartes et Pascal lecteurs de Montaigne

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 4h 38min | Genre : Philosophie


Montaigne

« Chaque fois qu’il nous est arrivé de reprendre contact avec les Essais de Montaigne, nous inclinions à nous expliquer la profonde amertume de leur accent, dissimulée sous une affectation de nonchalance, par les malheurs d’une époque qui était dans notre souvenir la plus sinistre de l’histoire du pays. Les événements dont la France est aujourd’hui la victime devaient naturellement nous amener à chercher dans la compagnie de Montaigne refuge et amitié.
En interrogeant ainsi les Essais, en prolongeant notre méditation désolée, nous avons vu surgir, avec le spectacle d’un redressement brusque et total, un motif puissant d’espoir et de confiance. La fortune a donné à Montaigne les lecteurs les plus assidus et les plus fervents qu’auteur ait pu souhaiter : René Descartes et Blaise Pascal. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 102 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNARD, Tristan – La Visite des bagages – Le Poignard malais

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Poignard malais

La Visite des bagages et Le Poignard malais, extraits de Amants et voleurs de Tristan Bernard, plairont aux amateurs d’anecdotes policières.

Il vaut mieux ne rien savoir avant d’en commencer l’audition…

La Visite des bagages.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 033 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GUALDO, Luigi – Un mariage excentrique

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 8h 14min | Genre : Romans


Un mariage excentrique

Pour sauver Elisa Valenti d’un mariage de raison avec l’odieux Gorletti, le marquis d’Astorre va lui proposer un mariage de convenance. Ce bienfaiteur blasé le restera-t-il ?

Luigi Gualdo (1844-1898) est un poète et écrivain italien et français d’adoption. Un mariage excentrique est dédié à Paul Bourget.

« L’événement qu’on attendait ce jour-là n’avait certes rien de bien extraordinaire ; il s’agissait de l’arrivée du neveu de la marquise, le beau Massimo d’Astorre, célèbre par ses folies, sa prodigalité et sa vie d’aventures. Sa tante, qui ne l’avait plus revu depuis plusieurs années, l’aimait beaucoup, tout en désapprouvant sa conduite, et elle s’était sentie tout émue lorsqu’il lui avait écrit qu’il irait enfin lui rendre la visite depuis si longtemps promise. Il aurait dû arriver ce jour-là vers deux heures ; on l’avait attendu avec impatience, avec curiosité, presque avec émotion – inutilement. On ne parlait plus que de lui dans la maison depuis dix jours. La vie y était si tranquille, les habitudes si uniformes, que l’arrivée de Massimo prenait la valeur d’un événement de la plus haute importance. C’était quelque chose d’intéressant, de savoureux, de piquant, presque comme un léger scandale. Vers cinq heures, au salon on causait toujours de lui, on disait qu’il n’arriverait que le lendemain, lorsque, annoncé à haute voix, il entra tout à coup avec une aisance particulière, baisa la main à la marquise, s’inclina devant les dames, causa avec une facilité calme, et mit tout le monde à son aise. »

Traduction anonyme (1879).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 796 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 49)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Biographies


Walter Gay - Le Botaniste

Les exploits du sieur Capdeville, le fameux cambrioleur récidiviste, sont le sujet du chapitre 49.

« Un des plus adroits cambrioleurs était le nommé Lepetit Godet, dit Marquis, dit Durand, dit Capdeville ; ce serait à n’en plus finir, si je voulais consigner ici tous les noms et toutes les qualités qu’il a pris dans le cours de sa longue carrière, il fut tour à tour négociant, armateur, émigré, rentier, etc. Après avoir joué un des principaux rôles dans les bandes qui infestèrent si long-temps le midi de la France, il s’était réfugié à Rouen, lorsque par suite d’un vol qui lui fut imputé, il fut reconnu et condamné à perpétuité. »

Contenu :

Capdeville ou monsieur prothée. – Le faux traitant. – Simplicité de M. Séguin. – Le foin dans les bottes. – La veuve bien gardée. La persévérance. – Monsieur Fierval. – Une promenade. – L’amant de la nature. – Le fortuné pays ! – La panacée universelle. – La fontaine de Jouvence. – Une pincée, deux pincées. – La manière de s’en servir. – Les vertus miraculeuses de la toute bonne. – Grande herborisation. – Les simples se cherchent. – Je serai Rosière. – La Circé de Saint-Germain. – Au voleur, à l’assassin ! à la garde ! au feu ! – Une percée, grande découverte. – Désappointement d’un tapissier. – L’aveu naïf. – Visitez vos fauteuils. – Gare à la pimprenelle.

Illustration : Walter Gay, Le Botaniste (XXe).

Chapitre 49.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 923 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour :