Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'BALZAC, Honoré (de) - Facino Cane (Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Marie-Josèphe Pivont le 8 juin 2019

    J’ai bien sûr entendu parler de Balzac comme étant un grand écrivain mais n’avais jamais tenté de le lire.
    Merci de m’avoir fait connaître ce génie grâce à votre voix que j’appréciais déjà par ailleurs.
    Comme le précepteur de mon enfance, vous faîtes le plus beau métier du monde.

  2. DanielLuttringer le 8 juin 2019

    Ce n’était pas mon métier jusqu’au début de 2017, Marie-Josèphe, mais il l’est devenu depuis d’une certaine manière et je suis, désormais, l’homme le plus heureux du monde !

  3. Gordon le 10 juin 2019

    Expliquez-nous, Sir Daniel, ce qui fait que vous vous considérez comme étant l’homme le plus heureux du monde.
    Est-ce que tous les éloges de vos fans constituent une bonne partie de votre félicité ?
    En tant que doctorant, je rédige ma thèse sur le « Happiness Quotient ».
    Merci.

  4. DanielLuttringer le 10 juin 2019

    Il y a évidemment une certaine outrance dans ma phrase, Gordon ! Mais cela est très vrai précisément au moment de l’enregistrement. Pourquoi ?
    D’abord, parce que  je suis en adéquation, en concordance, avec moi-même : il m’est naturel de parler, les phrases, les mots « coulent », je sens généralement la singularité du texte, son style, son caractère propre.
    Ensuite, parce que en m’entendant lire (j’ai le « retour son » au casque audio), je suis plongé dans l’univers de l’histoire (au sens large) contée par cet autre « moi ». Je découvre, d’une certaine manière comme vous, ce que l’auteur va m’apporter de connaissance de l’âme humaine (pour résumer d’un mot l’infini potentiel de la littérature).
    Enfin, parfois, pour ne pas dire régulièrement, le feed-back des audio-lecteurs vient couronner le tout.
    Voilà, Dr Gordon. J’ai bon ?

  5. Gordon le 10 juin 2019

    Bonjour Daniel,
    Je vous remercie de votre célérité.
    Votre réponse est très intéressante, ce qui fait que, d’une façon
    ou d’une autre, vous « avez bon »!
    Je pense que votre commentaire intéressera beaucoup
    d’autres audio-lecteurs.

    Merci encore et bonne journée ! :)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.