Page complète du livre audio gratuit :


BERGERAT, Émile – Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 11min | Genre : Contes


Sylvie de Fée, conte du Second Empire

Cette nouvelle d’amour (à peine) coquine, d’Émile Bergerat (1845-1923) est tirée de ses Trente-six Contes de toutes les couleurs publiés en 1919.

« Sylvie reprit sa pose à la Récamier sur le lit de repos ; l’Empereur s’assit à droite, le duc à gauche, et ils alternèrent leurs déclarations. Certes, tous les deux savaient parler aux femmes, mais fort différemment. Louis-Napoléon, conformément à sa nature rêveuse, procédait par la méthode sentimentale. Il était « romance » en amour. Charles-Auguste, homme d’action, accoutumé à des victoires plus libres, y employait à l’habitude une diplomatie assez expéditive. Mais la scène à trois n’est pas le tête-à-tête ; ils se gênaient, ne se retrouvaient plus, exagéraient l’attaque, et le volant tombait entre les deux raquettes. La fine marquise leur tendait attentivement tantôt une oreille, tantôt l’autre, et paraissait pénétrée de la gravité de la situation. Par moments, elle soupirait et jetait un coup d’œil suppliant au portrait du général, qui, le poing sur la garde de son épée, présidait au combat dont son honneur était le prix et la timbale. C’était d’une drôlerie extraordinaire. »

Sylvie de Fée, conte du Second Empire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Contes, ,

 

Page vue 1 003 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Luc le 14 décembre 2018

    Encore une lecture parfaite du grand Daniel Luttringer!

  2. DanielLuttringer le 14 décembre 2018

    Suis votre obligé, Luc !

  3. Sushama le 24 décembre 2018

    quel travail laborieux !

  4. DanielLuttringer le 24 décembre 2018

    Voulez-vous être plus explicite, Sushama, je vous en prie ?

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.