Page complète du livre audio gratuit :


DOSTOÏEVSKI, Fedor – Le Bouffon (Polzounkov)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles

Fedor Dostoïevski (par Vassili Perov, 1872)


Une nouvelle composée par le grand écrivain russe Fedor Dostoïevski (1821-1881).

Traduction : Gustave Masson (1819-1888).

Le Bouffon (Polzounkov).
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 18 237 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Elena le 21 mai 2008

    Bonjour Monsieur Depasse! :)
    Merci beaucoup pour cette lecture!
    Dostoïevski est un de mes écrivains préférés!
    Je vois que vous lisez pas mal d’oeuvres russes!! Franchement ça fait plaisir! :) d’autant plus que la littérature russe est aussi intéressante que la littérature anglaise, française etc.
    Je voulais aussi vous dire que vous lisez bien les noms, prénoms et patronimes russes sans doutes compliqués. Bravo!! :)
    Amicalement, Elena

  2. Wiktor le 5 août 2008

    Ce récit est tellement drôle ! Et la lecture était parfaite, les petites onomatopées, « hehe », les pauses qui sous entendent un sourire du locuteur… merci ! merci encore !

  3. Pantin le 17 octobre 2008

    Cher Monsieur Depasse,
    Merci beaucoup pour vos lectures de Dostoïevski et de Conan Doyle. Je passe de très agréables moment
    Merci infiniment

  4. Celso le 22 octobre 2008

    Merci Monsieur René, j’ai beaucoup aimé votre lecture.

    je suis tout d’accord avec Wiktor, les petites onomatopées et les pauses sont très drôles.

  5. emilie le 18 août 2014

    Merci M. Depasse

  6. lali le 25 février 2015

    Bonsoir,
    M. DEPASSE vous etes un génie faite vous du théatre? La nouvelle de Doistoievski c’est du pur caviar mais racontée par vous c’est comme si elle était contée par l’auteur lui même, vous lui faite honneur, vous êtes trop fort. De là ou il est il doit bien se marrer lui aussi. Quelle poilade…
    A bientot

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.