Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'DOSTOÏEVSKI, Fedor - Le Joueur' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Sylvain le 31 octobre 2010

    Merci beaucoup.
    Tres agreable ecoute.

  2. Marc46 le 1 novembre 2010

    Merci beaucoup pour cette lecture. Grâce à vous je redécouvre avec plaisir ce beau roman.
    Par contre pour faciliter l’écoute il serait bien d’avoir un fichier par chapitre.

  3. moussa le 3 novembre 2010

    merci monsieur je t ecoute avec plaisir

  4. Gilles le 17 janvier 2012

    Un bon roman sur l’engrenage funeste du jeu.Il y a aussi le personnage extraordinaire de la babouschka.Je me rapelle que je n’avais pas aimé ce livre lorsque je l’avais lu mais je l’ai trouvé bon à l’écouter,cela doit venir de votre très bonne lecture.Merci Monsieur Depasse

  5. Glad le 24 janvier 2012

    Fabuleux !
    C’est le premier livre audio que je télécharge sur ce site, et je craignais un peu l’amateurisme des lecteurs.
    En fait, vous lisez mille fois mieux que de nombreux acteurs, en mettant le ton sans surjouer, en variant les effets et les rythmes, c’est vraiment parfait.
    Si le son était un peu meilleur, et s’il n’y avait pas de temps en temps une voiture de pompier, j’aurais été persuadé que c’était une lecture d’acteur piratée (en passant, si vous lancez une souscription pour acheter un meilleur matériel d’enregistrement, vous pouvez compter sur moi)

  6. Vincent le 21 décembre 2013

    Vraiment ce roman reste étrange. On ne sait pas comment le héros finit par sombrer dans le jeu, mais c’est inéluctable… Perso je ne sombre pas, mais c’est à cause du « Joueur » de Dostoïevski que je joue au loto la mise minimale, une fois par semaine, depuis 40 ans. Il faut toujours jouer sa chance… Merci encore René!

  7. Dan le 15 juillet 2016

    Merci

  8. emileemilie le 13 août 2017

    J’avais lu ce roman il y a une vingtaine d’années… Etonnamment, il est très différent de mon souvenir. Il me semblait que le héros sombrait dans l’enfer du jeu dès les premières pages et que le roman tournait autour de cette obsession.
    Merci René Depasse pour cette seconde découverte

  9. Dominique le 23 mai 2019

    Quelle superbe lecture et quel texte. Merci pour tous ces beaux moments cher Monsieur Depasse.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.