⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


FRANCE, Anatole – Le Gab d’Olivier

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Contes


Roland et Charlemagne

Le Pèlerinage de Charlemagne, chanson de geste écrite en alexandrins vers 1150, parodiait les procédés de La Chanson de Roland en y mêlant banquets, épisodes comiques, vantardises des barons.
Anatole France s’en inspire dans le premier des neuf Contes de Jacques Tournebroche (1908), Le Gab d’Olivier qui commence ainsi :

« L’empereur Charlemagne et ses douze pairs, ayant pris le bourdon à Saint-Denis, firent un pèlerinage à Jérusalem. Ils se prosternèrent devant le tombeau de Notre-Seigneur et s’assirent devant les treize chaires de la grande salle où Jésus-Christ et les apôtres s’étaient réunis afin de célébrer le saint sacrifice de la messe. Puis ils se rendirent à Constantinople, désireux de voir le roi Hugon, qui était renommé pour sa magnificence. »

Suit le déroulement des gabs (plaisanteries, railleries)…

Et de même que Victor Hugo termine Le Mariage de Roland par « C’est ainsi que Roland épousa la belle Aude », Anatole France achève son Gab d’Olivier par :
«« Allons, dit Hugon. Ces Français ont Dieu et le Diable pour eux. [...] Approchez, mon gendre. »
Et il tendit la main à Olivier, qui la baisa.
L’empereur Charlemagne embrassa la princesse et lui dit :
« Hélène, je vous tiens pour ma fille et ma bru. Vous nous accompagnerez en France, et vous vivrez à notre cour. »
C’est ainsi qu’Olivier épousa la belle Hélène ! »

Le Gab d’Olivier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Contes, ,

 

Page vue 6 772 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.