Page complète du livre audio gratuit :


GABORIAU, Émile – La Marquise de Pompadour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Histoire


Carle Vanloo - La Marquise de Pompadour en jardinière

Dans Les Cotillons célèbres (1861), huit récits consacrés aux règnes de Louis XIV et de Louis XV, voisine, aux côtés de Madame de Maintenon, de Mlle de La Vallière, de Mme de Montespan etc, La Marquise de Pompadour dont Émile Gaboriau, quittant son habit de romancier pour endosser celui d’historien, nous offre une biographie fidèle agrémentée d’anecdotes et de témoignages intéressants sur le règne de Louis XV. Ni il n’accable son héroïne ni il ne la défend, mais il n’est pas tendre pour le Roi…

«Madame de Pompadour avait entrepris une tâche impossible, celle d’amuser Louis XV : elle succomba à cette tâche, elle y usa sa santé, sa vie.
Cette femme, partie de si bas pour s’élever si haut, n’avait pas été heureuse. Elle régnait, tous ses désirs semblaient remplis, mais une inquiétude profonde la consumait en secret. Son pouvoir tenait à si peu de chose ! On se fait difficilement une idée de ce qu’il en coûta de peines, de soucis, de douleurs à cette favorite, pour conserver au milieu de tous ses ennemis sa haute situation. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Marquise de Pompadour.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Biographies, Histoire, ,

 

Page vue 9 632 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Cocotte le 20 octobre 2013

    Cher René
    Voilà une lecture fort intéressante, tout à fait conforme à l’Histoire, et qui m’a donné envie de lire les autres Cotillons.
    Merci d’avoir bien voulu partager avec moi cette découverte du Gaboriau historien, que je ne connaissais pas.
    Cordialement
    Cocotte

  2. louza le 24 mars 2014

    Je vous remercie mon cher René pour cette lecture.
    Vous m’avais encouragé pour lire d’autres cotillons.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.