Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'HOFFMANN, E.T.A. - Les Aventures de la nuit de Saint-Sylvestre' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Emile le 31 décembre 2012

    A M. Depasse, l’ostéologie reconnaissante.
    Parfait pour mes petits-enfants ce soir, qui me demandaient quel serait le programme.
    Merci également aux administrateurs de ce site et aux autres donneurs de voix et de temps.
    Bonne année à tous.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  2. Emile le 1 janvier 2013

    Attention !
    Les chapitres du zip ne se classent pas dans le bon ordre.
    A cause d’un espace en trop après _de_la_nuit dans le nom de ce fichier :

    Hoffmann_-_Les_aventures _de_la_nuit _de_Saint_Silvestre\Hoffmann_-_Aventures _nuit _Silvestre_01_La_bien_aimee

    A cause d’un espace en trop avant _de_la_nuit dans le noms de ce fichier :

    Hoffmann_-_Les_aventures _de_la_nuit _de_Saint_Silvestre\Hoffmann_-_Aventures_nuit_Silvestre_02_La_societe_dans_la_cave

    Des problèmes d’espaces dans les deux autres fichiers.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  3. Emile le 1 janvier 2013

    Disons plutôt que dans chaque fichier il y a plusieurs problèmes d’espace, et non un seul.
    Les fichiers se classent ainsi : 3, 4, 1, 2.

    ––
    Emile docteur de marine spécialiste des phénomènes de la croissance osseuse chez les adolescents

  4. nguyen Hien Hanh le 3 janvier 2013

    merci pour votre travail. Je suis Vietnamienne et j’aime ecouter le francais. Merci

  5. emilieemilie le 27 décembre 2014

    Rien que pour écouter le rire sardonique de M. Depasse, ce conte vaut le détour!!! et si on aime la poésie d’Hoffmann, la mélancolie et la fantaisie qui se dégage de ses ouvres, on peut aussi s’arrêter un moment sur cet ouvrage.
    L’autre Emilie de ce site (qui ne s’appelle d’ailleurs pas Emilie)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.