Page complète du livre audio gratuit :


LOUŸS, Pierre – Aphrodite

Donneur de voix : André Deguffroy | Durée : 6h 49min | Genre : Romans


Titien - Vénus Anadyomène (1520)

« Le personnage féminin qui occupe la première place dans le roman qu’on va feuilleter est une courtisane antique, mais, que le lecteur se rassure : elle ne se convertira pas. Elle ne sera aimée ni par un moine, ni par un prophète, ni par un dieu. Dans la littérature actuelle, c’est une originalité.

Courtisane, elle le sera avec la franchise, l’ardeur et aussi la fierté de tout être humain qui a vocation et qui tient dans la société une place librement choisie [...] »

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Aphrodite.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), Érotisme, ,

 

Page vue 28 963 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Musardeur le 18 octobre 2008

    Bravo André !
    je viens de vous écouter pendant près de 7h, et j’ai découvert par votre lecture remarquable (il m’a semblé que votre voix se transformait progressivement) un écrivain aux qualités étonnantes.
    Voilà un roma comme un très long poème ou comme un contre philosophique, mélangeant un monde glauque avec des impressions idylliques, plongé dans l’exotisme antique..

    Quelle richesse de vocabulaire, que d’images brillantes, des phrases courtes, efficaces, un rythme souple, une ambiance profonde..

    Vous avez, André, une voix très particulière, qui aurait pu ne pas être un avantage, mais vous avec su en tirer parti au profit de l’action et des passions.

    Cela vaut la note maximum !
    merci beaucoup
    Hervé

  2. adeguffroy le 20 octobre 2008

    Hervé, votre commentaire me va droit au coeur parce qu’il concerne cet enregistrement et n’a pas le caractère général qu’on trouve généralement dans les commentaires.
    Vous avez raison pour les changements de voix : d’abord, j’ai dû prendre confiance au fur et à mesure que l’enregistrement progressait et puis aussi, les conditions ont pu être différentes selon les sessions (micro + ou – loin, position dans la pièce etc…).
    A part cela, Pierre Louÿs est un peu sulfureux mais c’est vrai qu’il a une plume merveilleuse ; j’ai écouté l’enregistrement que René Depasse a fait de « La Femme et le Pantin » (que je ne connaissais pas) – et le style m’a ébloui !
    Amitiés,
    André

  3. tighzert le 10 novembre 2008

    le roman a été bien choisi. Je remrcie le lecteur pour sa lenteur relaive, ce qui permet de bien apprecier le flux poétique du texte. Seulement je tien à signaler que la préface et le chapitre 2 du livre 2 n’étaient pas présents dans l’enrégistrement.

  4. Emmanuel le 30 novembre 2009

    Très belle lecture. Merci.

  5. hervé le 24 février 2010

    Quelle puissance incantatoire de cette période antique d’Alexandrie la vénéneuse libre et arrogante.
    Je considére que c’est une oeuvre majeure du génie français honteusement masqué par un  » puritanisme » judéo chrétien
    l’Auteur nous fait remonter le temps de cette ville Antique non polluée par les religions monothéistes qui sont castratrices
    Cependant même dans ce monde beau et sulfureux perce à la fin le détachement de l’Amour Charnel et l’on débouche sur l’immortalité de Chrysis et surtout la Pitié
    Bravo car votre cadence et votre timbre de voix sont divins Aucune prétention, aucun jugement
    Vous avez eu par votre amour de l’antiquité et votre humilité devant un texte si riche nous faire adorer la littératue
    Merci car vous êtes un grand artiste qui s’st transcendé Respectueusement Hervé

  6. sigrid le 31 mars 2012

    Votre voix est excellente. Votre lecture m’a fait plaisir. Merci

  7. Eros le 15 juin 2012

    Magnifique Livre, Magnifique Lecture
    Merci!

  8. [...] cliquant sur le titre. Ce manuel a été publié anonymement après sa mort. Une version d’Aphrodite en  livre audio. Je vous invite également à lire La femme et le pantin disponible en [...]

  9. Goric le 16 mai 2013

    Grand merci pour cette lecture. Je connaissais déjà cet écrit pour l’avoir lue plusieurs fois mais l’entendre en marchant dans la rue … c’est une autre dimension!
    A lire également de P. Louis « Les chansons de Bilitis ». Pour moi la meilleure de ses oeuvres.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.