Page complète du livre audio gratuit :


MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la physionomie (Essais III, 12)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Essais


Physionomie de Michel de Montaigne

En fait, cet Essai (Livre III, Chapitre 12) Sur la physionomie ne traite guère de la physionomie sinon vers la fin où Montaigne nous raconte que son bon air, sa bonne mine lui sauvèrent deux fois la vie… Des souvenirs de la guerre civile, de la peste, de son comportement dans cette période ; de nombreuses références à Socrate, une très belle traduction de Platon du discours de ce dernier après sa condamnation, des évocations de la mort… sont la matière de ce long essai de réflexions sur la sagesse.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

> Écouter un extrait : Sur la physionomie.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Sur la physionomie (Première Partie).mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Sur la physionomie (Deuxième Partie).mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 3. XVIe siècle, Essais, Philosophie, ,

 

Page vue 28 026 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. robin le 25 octobre 2011

    Merci de continuer cette lecture d’utilité publique

  2. Robert le 26 octobre 2011

    «Traduction en français moderne de Guy Pernon» : je prends, car dans la langue d’origine je n’ai jamais pu lire Montaigne pendant plus d’une demi-heure.
    Merci, René Depasse.

  3. René Depasse le 26 octobre 2011

    Cher Robert,à part un ou deux Essais-dont l’APOLOGIE DE RAYMOND SEBOND,tous les autres sont traduction Pernon.Merci de votre fidélité encourageante

  4. Jean-Loup le 7 décembre 2011

    Vive Montaigne !
    Vive Guy de Pernon qui en a fait une traduction magnifique en français moderne !
    Vive René Dupasse qui nous en fait une lecture merveilleuse!
    Je suis comblé !

    Alors, cher René, je compte sur vous pour poursuivre votre immense travail. Je suis sûr que nous sommes nombreux à attendre vos livraisons.
    Merci,

    Jean-Loup

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.