Page complète du livre audio gratuit :


OVIDE – Les Amours (Livre 02)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Poésie


Casa di Marte e Venere

Le 26 avril 2011 nous publiions les 15 élégies du premier livre de Les Amours d’Ovide. Six ans après voici les 19 élégies du livre II.

Nous avons isolé, pour la donner en exemple, la quatrième, autobiographique, de ce Don Juan, Lovelace, Casanova ou Sade du premier siècle de notre ère.

« La force me manque pour maîtriser mes passions. Je m’y laisse entraîner, comme l’esquif emporté par les flots rapides. Ce n’est point une seule beauté qui stimule mes amours ; j’ai cent motifs pour aimer toujours.
Une belle tient-elle devant moi ses yeux modestement baissés ? mon cœur s’enflamme, et sa pudeur est le piège où je me laisse prendre. Celle-ci se montre-t-elle agaçante ? je succombe parce qu’elle n’est point novice, et qu’elle me promet mille plaisirs sur un lit moelleux. Si j’en vois une dont l’air farouche rappelle la rigidité des Sabines ; je pense qu’elle a des désirs, mais qu’elle les cache sous cet air de grandeur. Êtes-vous savante ? vous me plaisez par vos rares talents ; ignorante ? votre simplicité me charme. »

Traduction : Désiré Nisard (1806-1888).

Illustration: Fresque de la Casa di Marte e Venere à Pompéi.

> Écouter un extrait : Élégie 04.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Amours (Livre 02).zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Élégie 04.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Élégies 01 à 03.mp3
Élégies 05 à 07.mp3
Élégies 08 à 11.mp3
Élégies 12 à 15.mp3
Élégies 16 à 19.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Poésie, , , ,

 

Page vue 3 776 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ceusette le 26 avril 2017

    Merci beaucoup pour cette exploration du monde antique.

  2. Christophe G. le 26 avril 2017

    Merci beaucoup, en espérant pouvoir un jour écouter la fin des Amours. Bonne continuation…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.