Page complète du livre audio gratuit :


RAMUZ, Charles-Ferdinand – Aline

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 2h 47min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Fille aux pâquerettes

Pour fêter l’entrée de Charles-Ferdinand Ramuz dans le domaine public, voici Aline, un premier écrit, si riche dans sa simplicité apparente, riche de l’expression des sentiments nuancés, profonds, passionnés, riche par la naïveté et la fragilité d’Aline, par les désirs passagers de Julien, par les sentiments d’Henriette, la maman d’Aline, riche du contexte social qui nous est brossé, enfin riche de la nature, omniprésente et de la superbe puissance d’évocation de l’auteur qui nous accompagne tout au long de cette « histoire ».

Car Charles-Ferdinand Ramuz présente ainsi ce très beau et même poétique texte, une « histoire », dédiée à monsieur Édouard Rod, son mentor, son guide à Paris.

Notre auteur, suisse, né à Lausanne en 1878, vécut à Paris et fut introduit dans le salon d’Édouard Rod, qui l’aida à publier ce premier roman, Aline, en 1905.
En 1930, il s’installe à Pully, en Suisse, où il est décédé en 1947.

Aline aime Julien, suivons-les…

Avec nos vœux chaleureux pour une heureuse année 2018, en ce début d’année.

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Fille aux pâquerettes.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Aline.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01 :

Chapitres 01 à 03.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitres 04 à 06.mp3
Chapitres 07 à 10.mp3

Partie 02 :

Chapitres 01 à 04.mp3
Chapitres 05 et 06.mp3

Partie 03 :

Chapitre 01.mp3



> Références musicales :

Gabriel Fauré, Après un rêve, Op.7-1, interprété par Mistlav Rostropovitch et Alexander Dedyukhin (1958. domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 6 983 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. elisabeth le 9 janvier 2018

    Merci chère Christiane-Jehanne pour cette lecture, pour ce beau texte. Terrible…
    eltsabeth

  2. Christiane-Jehanne le 9 janvier 2018

    Chère elisabeth, bonjour, merci beaucoup de votre message.
    Oui, cette histoire est tragique ; l’évolution psychique d’Aline, sa vie dans cette atmosphère socio-économique, la condition féminine à cette époque, tout ceci est traité avec le magnifique talent littéraire de l’auteur qui nous transporte.
    La beauté et le rythme de l’écriture nous envoûtent.
    Je vous remercie beaucoup de votre commentaire.
    Très belle journée à vous, chère elisabeth,
    bien amicalement,
    Christiane-Jehanne.

  3. Dominique le 10 janvier 2018

    Je découvre cet auteur et suis conquise par son talent. Quant à votre lecture elle est tout simplement magnifique.
    Merci pour ce beau moment et très bonne année à vous et vos proches.

  4. Christiane-Jehanne le 10 janvier 2018

    Chère Dominique, bonjour, grand grand merci de votre si gentil message. Tous mes vœux de bonheur à vous-même et vos proches.
    Je suis ravie que cet auteur, inclassable, vous touche.
    Merci infiniment de votre sympathie pour mon petit travail.
    Cela m’émeut.
    Bien amicalement.
    Christiane-Jehanne.

  5. jacline le 10 janvier 2018

    Bonjour Christiane-Jehanne
    Jamais je n’aurais connu ce livre sans ce site et sans votre tendre lecture.
    Bien sûr ce sujet est grave et parfois il est difficile d’admettre ce qui est décrit.
    Cependant l ‘auteur dépeint le très beau tout comme le très laid avec beaucoup de …..poésie.
    Je cherchais le mot !
    Je n’arrivais pas à quitter cette audio lecture
    Je vous remercie sincèrement
    Jacline

  6. Christiane-Jehanne le 10 janvier 2018

    Bonjour chère jacline, je vous remercie beaucoup de votre bien gentil message.

    Oui, ce roman est particulier, dramatique mais sans pathos, l’auteur, par sa prose poétique, en effet, transmet l’âpreté de la vie par les touches musicales de son style.

    Notre site vous remercie de votre commentaire bien aimable, et je suis bien contente que ce livreaudio vous convienne.

    Toutes mes amitiés, chère jacline,
    Christiane-Jehanne.

  7. Ahikar le 14 janvier 2018

    En regardant l’autre jour un documentaire qui montrait la naissance des bébés tortues et leur course effrénée pour rejoindre la mer, je constatai encore une fois combien le destin peut être cruel. La plupart seront mangés par les oiseaux avant d’atteindre l’eau. Eh bien – au fond – n’est-ce pas ce que nous dit Ramuz dans ce très beau roman ?

    Merci chère Christiane-Jehanne pour cette belle lecture.

  8. Christiane-Jehanne le 14 janvier 2018

    Bonsoir cher Ahikar, je vous remercie beaucoup de votre gentillesse et que vous ayez pris ce temps.

    Oui, la vie animale est cruelle, c’est la lutte et l’instinct de vie.
    Mais pour nous humains, que penser : s’entre déchirer ou pire, ne pas communiquer, refuser la main tendue, etc…
    Aline est sincère. Elle sera rejetée. La société est dure.
    La littérature est là pour aider à prendre conscience et évoluer généreusement, espérons toujours… Le style de Ramuz est un enchantement délicat pour exprimer cette dureté.

    Je suis infiniment touchée et vous remercie encore, cher Ahikar.

    Toutes mes amitiés.
    Christiane-Jehanne

  9. Nomey le 16 janvier 2018

    Bravo, chère Christiane-Jehanne. Très beau roman, lu avec beaucoup de talent. L’histoire m’a beaucoup plu. Tous mes encouragements pour d’autres lectures de Ramuz. Je serais heureuse d’en écouter de nouvelles, lues par vous, avec votre intelligence et votre sensibilité. Merci beaucoup pour ce beau cadeau. Noélie

  10. Christiane-Jehanne le 16 janvier 2018

    Chère Noélie Nomey, je suis extrêmement touchée, je vous remercie vraiment infiniment.
    Eh bien, demain après-midi, un autre roman va paraître sur notre site, « L’amour du monde ». Puis un autre le 26 janvier.
    Ce romancier – poète a une écriture très particulière, des répétitions étonnantes qui vibrent.
    Merci vraiment beaucoup chère Noélie.
    Toutes mes amitiés.
    Christiane-Jehanne.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.